AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror [Seth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 595
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror [Seth]   Ven 14 Aoû - 19:21


Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror
C'

était étrange que de revenir ici "en touriste", après avoir passé tant de temps dans ces bureaux (même si elle avait été quand même plus régulièrement sur le terrain qu'assise sur une chaise, en vérité, surtout dans les dernières années), elle avait le sentiment que sa place n'attendait que de la voir s'y installer de nouveau (ou du moins, c'est ce que sa place lui dirait si quelqu'un n'y avait pas allègrement entreposé ses propres affaires), qu'une part d'elle restait captive de ces lieux... peut-être parce qu'il fallait avoir une âme d'Auror pour intégrer cet endroit et y rester, et qu'on ne la perdait jamais ensuite, quoi qu'on fasse, quoi qu'il advienne... Caelan le ressentait bien, ne serait-ce qu'une petite voix (qui ressemblait bizarrement à celle de Purdey) ne cessait de lui rappeler que la menace qu'ils avaient arrêté en avait engendré une autre, tout aussi sérieuse, qu'il ne s'agirait pas d'oublier dans un coin, comme si de rien n'était. Dans tous les cas elle se sentait à la fois bien et mal à l'aise, à cet endroit. Un sentiment difficile à décrire, mais que ne transcrivaient pas spécialement les traits de son visage, puisqu'elle souriait très largement, comme bien souvent, parce que c'était plus simple comme ça, tandis qu'elle adressait quelques signes de la main et deux trois mots à certains de ses anciens collègues. Elle mit d'ailleurs un certain temps avant de pouvoir atteindre l'endroit qu'elle cherchait, elle était d'un naturel ouvert, quand quelqu'un lui adressait la parole, elle ne rechignait pas à lui répondre et à poursuivre la conversation. Alors forcément, elle avait déjà perdu un bon quart d'heure quand elle frappa enfin au bureau de Christopher. En vain. Au bout du quatrième essai, elle dû quand même se résigner. Il n'était pas là. Tant pis. Ce n'était pas comme si elle avait quelque chose d'urgent à lui dire, en vérité. Seulement, ça lui aurait fait du bien, de parler un peu avec lui. Tout simplement parce qu'ils avaient partagés des expériences similaires, parce qu'elle l'estimait, et qu'il y avait des choses qu'elle ne pouvait pas vraiment partager avec d'autres. Elle l'avait bien cherché, après tout. Elle aurait dû se contenter de laisser derrière elle ses considérations d'ex-auror, et surtout d'ex-Warden, et se concentrer sur cette nouvelle vie qui s'offrait à elle, et ces marques qu'elle devait prendre à Poudlard, à présent qu'elle en était devenue la nouvelle professeure de vol sur balai. Elle allait avoir tout le temps pour ça, visiblement, puisque celui qu'elle était venue trouver n'était même pas là. Ceci dit, dans le doute, elle allait quand même se renseigner.

Elle reconnut sa silhouette à quelques mètres, et, avant de se décider à l'aborder, elle dû bien reconnaître qu'elle avait largement hésité. Seth Beresford était sans nul doute un Auror très compétent, mais qu'est-ce qu'il était... austère. C'était du moins comme ça que Caelan le percevait, et l'avait toujours perçu. Résultat des courses, et même si elle ne l'avait jamais exprimé comme tel, elle ne le portait vraiment pas dans son coeur. Elle lui aurait bien prescrit une bonne cure de soleil si cela pouvait, ne serait-ce qu'un peu, agiter ses zigomatiques, mais il ne fallait pas trop espérer... Bah, en attendant (va savoir pourquoi), Christopher l'appréciait beaucoup, et Caelan avait confiance dans son jugement. Il se pouvait parfaitement que le "petit chouchou" du chef du département de criminologie sache le renseigner sur l'endroit où se trouvait son supérieur.

-Salut, mon rayon de soleil.
le salua-t-elle très ironiquement en venant s'adresser à lui. Tout va comme tu veux ? Qu'il ne lui réponde pas, ça lui ferait gagner du temps. Tu ne saurais pas où se cache le grand patron, par hasard ?




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 457
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Pomona

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror [Seth]   Dim 13 Sep - 12:34

Caelan & Seth
Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror.
Il y avait des moments où Seth se contentait simplement de se fondre dans le travail et ne penser qu'à cela. C'était ce qui se passait actuellement, l'Auror était entièrement tourné vers les enquêtes qu'il avait en cours pour le bureau des Aurors. Quand il se levait le matin, il se préparait et se rendait directement au ministère qu'il ne quittait que très tard le soir pour se rendre directement chez lui pour une nuit de sommeil. Il ne prenait même pas la peine de sortir, mais ça ne le dérangeait pas du tout. Bien au contraire, l'homme adorait ça d'ailleurs. Ce n'était pas pour rien qu'il s'était lancé dans une carrière d'Auror après tout, il connaissait parfaitement les "risques" de ce métier. Actuellement, Seth travaillait sur l'enquête sur la mort de Nemesis Colloway. Ça lui prenait vraiment énormément de temps, son esprit était complètement tourné vers elle. Il ne travaillait pas seul sur l'affaire, mais ce n'était pas son truc d'avoir des collègues (c'était à se demander pourquoi il travaillait au bureau des Aurors du coup, mais bon...), il préférait largement réfléchir et agir seul. Ainsi, il n'avait pas énormément de compte à rendre aux autres, jusqu'au moment où ses résultats tombaient.

Seth se trouvait donc au bureau des Aurors, son esprit tourné vers ses enquêtes. Jusqu'à ce qu'une personne s'approche de lui et lui adresse la parole. Il fut assez étonné sur le coup, avant de lever son regard sur la jeune femme en question, puisque ses "camarades" avaient quand même l'habitude de le laisser tranquille (en même temps, il ne devait pas y avoir grand monde qui l'appréciait). Tout comme Caelan ne l'appréciait pas plus que cela, ce qu'il rendait bien de son côté. Quand elle l'appela "rayon de soleil", l'Auror savait parfaitement à quoi elle faisait référence. Les deux anciens collègues avaient quelques divergentes concernant la façon de vivre. Concrètement, Seth se serait bien passé de sa visite et de la discussion qu'elle entamait. Elle lui demandant si tout allait comme il le voulait, mais Seth n'avait pas l'intention de répondre. D'ailleurs, le regard qu'il lui adressait était clairement froid et il ne prenait vraiment pas la peine d'ouvrir la bouche pour lui répondre. A quoi bon ? Il ne l'aimait pas, elle ne l'aimait pas, Seth n'avait aucune envie de faire semblant avec elle (ce qu'il était parfois obligé de faire quand même avec d'autre). Sans grande surprise, l'ex Auror cherchait des informations sur le grand patron, comme elle disait. C'était donc pour cette raison qu'elle venait lui parler, parce qu'elle savait qu'il était dans les beaux papiers de McDowell (à se demander pourquoi vraiment).

« Il est sur le terrain. »
Répondit-il sans prendre la peine de mettre des formes dans sa façon de parler. Comme il ne l'avait pas salué et répondu à sa question précédente. « Il y en a qui travail. »

Sous-entendu, la jeune femme ne le faisait pas. Encore une fois, Seth ne se montrait vraiment pas agréable, mais il n'avait aucune envie de l'être. Quand elle travaillait au bureau des Aurors, le jeune homme pouvait encore lui trouver des qualités, mais ce n'était plus le cas depuis qu'elle avait rangé ses affaires. De ce qu'il avait entendu dire (Seth tendait quand même l'oreille aux différentes rumeurs qui couraient un peu partout), elle était professeur à Poudlard maintenant. Quel honte vraiment...


Dernière édition par Seth Beresford le Mer 7 Oct - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 595
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror [Seth]   Lun 14 Sep - 15:41


Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror
P

our ne pas changer, Seth ne sembla pas un seul instant goûter à la plaisanterie. En même temps, de l'opinion de Caelan, pour que ce pince-sans-rire sache décocher à autrui le moindre sourire, il faudrait lui retirer plusieurs brossdurs de l'arrière-train. Bon, Caelan ne pouvait pas prétendre non plus posséder le sens de l'humour le plus agréable et le plus remarquable au monde (même si elle arrivait à avoir un petit public), et ça avait bien été dans le but de déplaire à son interlocuteur qu'elle avait parlé de la sorte. Si l'ex Auror avait pu dans les premiers temps faire quelques efforts pour tenter de plaire à Seth Beresford et s'en faire un ami, elle avait bien rapidement compris que c'était une entreprise vaine, et qu'il n'y avait nul besoin de s'embarrasser d'amis comme celui là. Ce fut donc avec ce que la duelliste interpréta comme étant une indifférence et un dédain profonds qu'il lui répondit. Il semblait qu'elle ait fait tout ce trajet pour rien. McDowell n'était pas là. C'est malin... Elle ne fit même pas mine de contenir le profond soupir qu'elle poussa pour accueillir cette information.

-Ouais, je vois ça, ça bosse dur.
répliqua-t-elle d'un ton toujours amusé en zyeutant le bureau de son interlocuteur.

Ça, pour être un bosseur, Seth en était un. Caelan regrettait de devoir admettre que peu d'autres Aurors devaient être à ce point dévoués à leur travail, d'ailleurs. Si encore elle pouvait à juste titre le traitait de tire-au-flanc. Ceci dit, elle n'était pas certaine qu'il s'attèle à grand-chose de passionnant à cet instant. C'était une chose que Caelan détestait dans le métier d'Auror et qu'elle trouvait passablement frustrant, le travail de bureau. On ne devenait pas Auror parce qu'on aimait la paperasse, on le devenait pour être au coeur de l'action, pour rendre très directement la justice et pour agir en son nom. Seth était certainement bien plus cérébrale que Caelan ne l'était pour sa part (sans se considérer comme sotte, elle reconnaissait que, des anciens Warden, elle n'était pas la plus intelligente, et tout chouchou de Christopher qu'il était, Seth ne pouvait pas manquer d'être brillant lui aussi), mais la jeune femme n'en était pas moins certaine qu'il aurait sans doute préféré être sur le terrain, à ce moment précis.

-Dommage qu'il ne t'ait pas embarqué avec toi.
ajouta-t-elle sans manquer d'être un petit peu désagréable (mais en même temps, il ne fallait pas attendre d'elle qu'elle lui fasse des ronds-de-jambe). Enfin, comme ça on va avoir le temps de bavarder, toi et moi. Non pas qu'elle en meure franchement d'envie, mais déjà qu'elle avait fait le trajet jusqu'ici, elle se disait qu'elle pouvait bien attendre l'éventuel retour de Christopher (s'il revenait bientôt) au lieu de repartir bredouiller. Importuner Seth serait une juste contrepartie pour le temps qu'elle allait perdre. Et qu'elle commençait déjà à perdre, à la vérité. Alors, qu'est-ce que tu me racontes, depuis le temps ? Qu'est-ce que tu deviens ? Elle marqua une légère pause. T'as pas l'air d'avoir changé en tous cas, aimable comme les portes d'Azkaban. Elle esquissa un léger sourire. Tu pourrais me proposer un café, quand même.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 457
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Pomona

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror [Seth]   Mer 7 Oct - 22:29

Caelan & Seth
Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror.
Seth aurait aimé que Caelan ne perde pas son temps, en lui faisant perdre le sien, mais visiblement elle avait l’intention de lui tenir la jambe pendant un temps. Le jeune homme avait cru qu’en lui disant que le patron n’était pas présent, elle allait simplement se contenter de rebrousser chemin et de le laisser travailler. Il était assez occupé quand même, lui il travaillait. Seth ne manqua pas de lancer un regard noir à son ancienne collègue, quand elle affirma que c’était dommage qu’il ne se trouve pas sur le terrain avec McDowell. En effet, Seth devait bien avouer qu’il préférait largement se retrouver sur le terrain qu’en train de faire de la paperasse, mais cela faisait aussi partie de son travail. Et concernant son travail, l’Auror était vraiment méticuleux dans tous les domaines. Toujours sans rien dire, Seth se contenta de pousser un soupir quand Caelan mentionna la possibilité de bavarder un peu avec lui. Franchement, le jeune homme se passerait vraiment bien de sa présence. Ils ne s’entendaient déjà pas quand ils devaient travailler ensemble, ce n’était pas maintenant qu’il allait faire des efforts pour une personne qui n’était même plus sa collègue. Elle reprit la parole, l’assaillant de question qui l’agaçait les unes plus que les autres.

« Et toi tu es toujours aussi casse pied. » Lança-t-il à la jeune femme quand elle lui affirma qu’il n’avait pas changé et qu’il était aimable comme une porte de prison. En même temps, Seth ne faisait pas d’effort pour être aimable avec les personnes qui avaient le don de lui casser les pieds, comme cette femme devant lui. « Ca fait pas si longtemps que ça que tu étais encore là, tu peux très bien te servir un café tout seul. »

Seth n’avait vraiment aucune envie de se montrer agréable et donc encore moins de servir un café à la jeune femme. Il n’était pas là pour ça, il travaillait. Même si apparemment, Caelan avait l’intention de vraiment lui faire perdre son temps.

« Comme tu peux voir, je travaille moi. » Il afficha un sourire qui n’était pas forcément agréable à la jeune femme. « Tu ne l’avais peut-être pas remarqué, mais Auror ce n’est pas du tourisme. » Tant qu’à faire, puisqu’elle le faisait, il ne se retenait pas de lui lancer quelques piques à son tour. « Ce n’est pas la même chose quand on se contente de donner des cours à des jeunes. »

Ce n’était pas spécialement étonnant de la part de Seth qu’il minimise le travail de professeur, surtout qu’il avait vraiment un idéalisme envers le métier d’Auror. Même s’il n’aimait pas Caelan et qu’il ne le cachait pas, il trouvait quand même qu’elle gâchait son potentiel en allant donner des cours à Poudlard (mais il ne fallait pas espérer qu’il le dise à la jeune femme, il ne fallait pas exagérer non plus). Elle méritait quand même vraiment mieux que de se contenter d’apprendre le vol à des gamins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 595
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror [Seth]   Lun 12 Oct - 17:31


Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror
C

aelan se contenta de sourire quand son interlocuteur lui fit remarquer qu'elle était vraiment casse-pied. De la part de quelqu'un d'autre, quelqu'un qu'elle respecterait, dont l'opinion compterait réellement à ses yeux, elle aurait pu mal le prendre (quoi qu'elle sache tout de même faire preuve de beaucoup d'autodérision), mais puisque le "compliment" lui venait de Seth Beresford, elle s'en fichait complètement. Il n'aurait sans doute pas été lui-même s'il ne l'avait pas ainsi envoyé sur les roses en la couvrant d'insultes, tout comme elle-même ne se privait pas de lui signifier à quel point sa présence l'incommodait (ce qui ne l'empêchait pas, assez contradictoirement, il est vrai, de prendre plaisir à rester là malgré tout, en grande partie parce que même si c'était pour continuellement la casser, Seth avait du répondant, et ce n'était pas du tout pour déplaire à l'ex auror, ces joutes verbales lui auraient presque manquée). Sans surprise, il l'envoya paître quand elle suggéra qu'il aurait été de bon ton qu'il lui offre un café. Non pas qu'elle ne soit pas capable de s'en servir un comme une grande fille, mais elle avait juste guetté sa réponse sans forcément remplir son estomac de caféine. Certes, elle savait très bien faire chauffer la cafetière par ses propres moyens, mais si le jeune homme ne faisait aucun effort, elle se passerait de liquide. Il serait capable de trouver une occupation trois étages au-dessus si elle s'éclipsait deux minutes, et Caelan était bien tentée de lui tenir la jambe encore plusieurs longues minutes. Non pas que cela ait la moindre utilité, c'est sûr, mais elle n'avait pas envie d'avoir fait le déplacement pour rien.

Elle était donc prête à échanger encore quelques "amabilités", et de ce point de vue-là, Seth n'était pas en reste, ne manquant pas de lui faire remarquer une fois encore qu'il travaillait tandis que elle, le supposait-il certainement, se tournait joyeusement les pouces à Poudlard. Ça, elle ne pouvait tout de même pas complètement le nier, son nouveau travail lui demandait bien moins de temps et d'énergie que celui d'Auror... Mais c'était son choix, et elle refusait d'avoir le moindre regret (même s'ils n'étaient jamais loin, malheureusement pour elle). Il se pouvait bien qu'un ou deux élèves meurent lors d'un match de Quidditch bien sanglant (on est jamais à l'abri, mais ne souhaitons pas le pire pour autant), mais il était tout de même beaucoup plus rare de déplorer la perte de qui que ce soit au poste qu'elle occupait dorénavant. Donner des cours à des jeunes, ça pouvait être périlleux, mais pas excessivement non plus, et c'était sûrement pour cela que Seth la prenait de haut. Alors, évidemment, Caelan avait bien l'intention de s'en défendre et de répartir.

-Tu as raison, c'est tellement surfait, l'enseignement.
Elle sourit. Tu en serais bien évidemment où tu en es aujourd'hui si personne n'avait rempli du marasme qui te sers de cerveau des connaissances que t'utilises. Elle marqua une pause, dérangeant allègrement le bureau face auquel était assis Seth en venant s'asseoir dessus. Ça te dérange tant que ça, que j'ai changé de métier ? Je vais finir par croire que je te manque. plaisanta-t-elle doucement en jetant un coup d'oeil curieux aux dossiers traînant sur le bureau.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 457
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Pomona

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror [Seth]   Lun 2 Nov - 11:27

Caelan & Seth
Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror.
Seth n’aimait pas perdre du temps, encore moins quand il était dérangé de la sorte. Caelan ne lui avait vraiment pas manqué, elle l’agaçait déjà alors que cela ne faisait que quelques minutes qu’elle était arrivée et qu’elle lui tenait la jambe. Mais en même temps, le jeune homme devait bien avouer qu’il appréciait quand même les joutes verbales qu’ils pouvaient avoir. L’ex-Auror avait au moins le mérite d’avoir du répondant, contrairement à nombreux sorciers qui travaillaient dans le bureau des Aurors (et puisque le sorcier avait du mal avec tous ces collègues). Mais ça l’agaçait quand même énormément de perdre du temps, il avait du pain sur la planche avec ses différents dossiers. Si en plus elle commençait à mettre du désordre sur son bureau. Seth sentit son corps se tendre en la voyant déranger son bureau, qui était si en ordre avant. Il détestait ça, il ne supportait vraiment pas le désordre. Il se retint sérieusement de sortir sa baguette pour lui lancer un sort en plein visage, heureusement qu’il savait se contenir un minimum quand même. Même s’il était particulièrement tendu en voyant son bureau dans cet état. Seth serra des dents, avant de sortir finalement sa baguette, mais pour se contenter de ranger les dossiers qui se trouvaient dessus dans un tiroir. Si Caelan avait eu envie d’avoir connaissance de ce qu’il y avait à l’intérieur, elle n’aurait pas dû quitter son travail au bureau des Aurors. Qu’elle ne compte pas sur lui pour lui parler des affaires en cours.

« Je ne me porte que mieux depuis que tu as quitté mon espace. »

Siffla-t-il entre ses dents, incapable de cacher le fait que sa présence le mettait sérieusement sur les nerfs. Déjà qu’il ne l’aimait pas (en même temps, c’était à se demander s’il pouvait aimer quelqu’un au final), mais en plus elle venait clairement le déranger. Elle lui faisait perdre du temps, elle mettait du désordre dans ses affaires (et ses collègues savaient parfaitement qu’il n’aimait pas ça – on était maniaque ou on ne l’était pas). Seth se leva afin de la toiser du regard, de sa hauteur.

« Ôte-moi d’un doute, tu es professeurs de vol et pas de défense contre les forces du mal non ? » Il marqua une pause avant de reprendre. « Au mieux, tu vas avoir un ou deux joueurs professionnels de Quidditch dans tes élèves dans toute ta carrière. » Il afficha un sourire en coin. « Il y a mieux pour être fier de soi quand même. »

D’une manière générale, le jeune homme trouvait que le métier de professeur était loin de valoir celui d’Auror (même pour Caelan, qu’il fallait reconnaitre avait du potentiel), mais c’était encore pire concernant le vol. Il n’avait vraiment aucun respect pour ce que la jeune femme faisait à présent de sa vie et ce n’était pas ses quelques paroles qui allaient lui faire changer d’avis. Surtout si elle continuait à lui taper sur le système comme elle savait si bien le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 595
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror [Seth]   Lun 2 Nov - 20:02


Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror
C

aelan devait reconnaître éprouver un malin plaisir à l'idée de susciter tant d'agacement chez son interlocuteur, qui ne devait avoir que l'envie de la voir déguerpir aussi vite que possible de son bureau. en soi, elle pourrait partir dans l'instant, d'ailleurs. Elle n'avait plus la moindre raison de rester si Christopher n'était pas là, mais rester et mettre les nerfs de son ancien collègue en pelote était au final une excellente façon de compenser l'absence du directeur du département de criminologie. Déjà qu'elle s'était déplacée. Certes, lui aussi savait la mettre en rogne, mais elle refusait de se laisser prendre à ce jeu, et choisissait d'accueillir chacune des remarques déplaisantes que lui adressait Seth avec le plus grand - et donc le plus agaçant - des sourires. Tu m'étonnes, qu'il devait apprécier qu'elle n'empiète plus sur son espace (comme pour à peu près tout le monde)... Il devait détester la voir prendre ces aises dans cet espace, d'ailleurs, raison pour laquelle il se chargeait bien de ranger les dossiers qu'elle avait commencé à déranger sans l'ombre d'une gêne. Ceci dit, si Caelan aimait appuyer où ça faisait mal, Seth aussi, et il ne manqua pas, soutenant son regard, de la remettre à sa place, ne négligeant pas de lui faire comprendre que, au fond, son nouveau poste n'avait pas grande importance. L'ex auror refusa de se démonter pour autant. Elle avait beau reconnaître plus de valeur aux cours de défense contre les forces du mal, elle considérait que l'enseignement, quel qu'il soit, avait toujours une grande importance. Et de toute façon, elle n'avait plus besoin de prouver quoi que ce soit, ni aux autres, ni à elle-même. Elle avait fait ses armes dans des combats d'importance, elle avait protégé son pays, elle avait sauvé des vies... Elle avait des raisons d'être fière. Mais elle n'exposerait pas ses raisons à l'adresse de son interlocuteur. Il ne devait attendre que ça. Sentir que ses propos l'avaient blessée. Ce qui n'était pas le cas, non... Mais elle était un peu touchée quand même. Il avait su appuyer où cela fait mal. Évidemment, que son ancien poste lui manquait, évidemment qu'elle émettait quelques regrets. Et bien sûr qu'il ne lui faudrait pas grand chose pour la faire replonger. La suite lui en donnerait la preuve.

-Contrairement à toi, Beresford, je ne cours pas après toutes les occasion de conforter mon égo. déclara-t-elle en lui regardant dans le blanc des yeux. Quoique de la fierté, en fait, elle en avait à revendre. Il en fallait forcément dans leurs fonctions. C'est quoi ton soucis avec le balai ? C'est parce que tu voles comme une lopette ?

Bon. Ok, c'était bas. Mais en même temps, leur conversation ne volait pas bien haut depuis tout à l'heure. Caelan, réhabituée aux conflits de cours de récré, n'avait rien à envier à ses élèves à cet instant.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 457
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Pomona

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror [Seth]   Mar 24 Nov - 11:19

Caelan & Seth
Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror.
Seth avait évidemment envie d’appuyer où cela faisait mal, parce qu’il était sincèrement agacé par la présence et les paroles de Caelan. Il n’en avait que faire d’elle (du moins, il tentait de s’en convaincre), il voulait simplement qu’elle le laisse tranquille. Elle empiétait sur son espace personnelle, le dérangeait dans son travail, il n’était pas question qu’il se laisse marcher sur les pieds. Parce que son égo était surdimensionné évidemment. L’Auror ne portait aucun crédit au nouveau travail de la jeune femme et il ne manquait pas de le lui faire comprendre. Le but dans la manœuvre était bien entendu de toucher sa fierté, qu’il savait grande quand même. C’était sans doute pour cela qu’ils étaient incapables de s’entendre, parce qu’ils avaient des points communs. Et évidemment, Caelan savait parfaitement répliquer. Si sa première remarque ne fit rien à Seth (il savait parfaitement qu’il avait un grand égo et ça ne lui faisait rien qu’elle lui fasse ce genre de remarque), la deuxième fut bien plus difficile à encaisser. Non, Seth ne volait pas comme une lopette et il n’avait clairement pas envie que Caelan continue ses insinuations. Il était loin d’être un pro du balai, mais il s’en sortait suffisamment parce que c’était quand même important pour un Auror. Et il était donc clairement touché dans son orgueil pour le coup, ce qui n’était pas bien difficile quand on savait répliquer comme l’ancienne Auror. Vraiment, Seth regrettait le moment où elle était entrée dans le bureau.

« Je me débrouille très bien si tu veux savoir. » Répliqua-t-il les dents serrées. Il savait parfaitement qu’il ne devait pas se laisser emporter par les remarques de Caelan qui cherchait évidemment à l’énerver (et elle y arrivait bien) afin de ne pas lui donner satisfaction. Sauf que c’était bien plus facile de le penser que de le faire. « Et c’est quoi le tien ? T’as arrêté d’être Auror parce que tu es incapable de correctement utilisé ta baguette ? »

On ne pouvait pas vraiment dire que les remarques du jeune homme volait bien plus hautes que celle de son interlocutrice, mais au vu de leurs caractères il ne fallait pas leur en demander trop. Evidemment, Seth n’était pas complètement ignorent de ce que Caelan avait vécu et donc des raisons qui l’avait poussé à arrêter son travail au ministère de la magie. Mais il ne fallait pas lui demander d’avoir de la compassion, il n’avait aucune idée de ce que cela signifiait. Encore moins quand ça concernait une personne qu’il ne supportait pas, comme justement la jeune femme qui se trouvait sous ses yeux et qu’il ne lâchait pas du regard. Il n’avait pas l’intention de se laisser démonter par Caelan, il soutenait son regard simplement pour lui prouver qu’elle ne le rabaisserait pas. En même temps, quand on connaissait la fierté de Seth, ce n’était pas bien compliqué de comprendre que ce n’était pas une tâche facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 595
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror [Seth]   Mer 25 Nov - 18:47


Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror
Q

ue Seth soit un joueur de Quidditch brimé qui excellait sur un brossdur où ait la grâce d'un hippopotame aérien sur son balai, Caelan s'en contrefichait, à la vérité. Qu'il se débrouille ou pas lui était parfaitement égal, elle avait simplement exprimé toute l'animosité que lui inspirait son ancien collègue, et autant dire qu'elle en avait à revendre, avec le jeune homme. Il l'irritait par sa seule et simple présence, et elle n'avait pas envie de se priver de le signaler au jeune homme, même s'il en était le premier informé depuis bien longtemps, et qu'il ne pouvait pas exactement avoir de doutes à ce sujet. Que le jeune homme doive se justifier d'être très bon sur un balai l'amusait bien, par contre. Elle préférait quand il répliquait directement que quand il la gratifiait de sa sublime indifférence, et il est certain que le second cas de figure se présentait à de bien plus nombreuses reprises que le premier.

-Non mais je m'en fiche, tu sais, je voulais juste être désagréable avec toi.
répliqua-t-elle dans un grand sourire avant d'entendre son interlocuteur lui servir une réplique du même acabit que la sienne.

Elle ne perdit pas son sourire à cette remarque. Elle avait sa fierté, il en fallait bien, mais elle ne laisserait pas quelqu'un comme Beresford la démonter, d'autant que l'attaque était facile en plus d'être injustifiée. En même temps, elle ne l'avait pas volée, c'était de bonne guerre, elle-même n'avait pas été d'une finesse et d'une subtilité transcendantes quand elle l'avait provoqué l'instant d'avant. Les remarques vraiment frappantes, impactantes, dignes de ce nom, on en avait tous à l'esprit, mais toujours des heures après la confrontation verbale. C'était le cas également de Caelan. Elle ne réfléchissait pas à ce qu'elle disait, elle se contentait, effectivement, de se montrer le plus désagréable possible, avec le souhait de faire réagir son interlocuteur, même si le dialogue avait alors des aspects de querelles de cours de récré. En même temps, leur animosité en avait également. Caelan ne pouvait pas encadrer Beresford... parce qu'elle ne pouvait pas l'encadrer. Il n'y avait rien de plus profond à cela. Ceci dit, elle ne pouvait évidemment pas prendre la remarque de Seth au sérieux puisque son plus grand talent, celui dont elle était la plus fière, était d'être une duelliste douée et efficace. Pour cela, il fallait savoir faire plus que de lancer des stupéfix à tout bout de champ.

-Tu sais bien que je te bats en duel où tu veux et quand tu veux.
répliqua-t-elle en ancrant son regard dans le sien.

Ce n'était que de la provocation, elle n'avait pas spécialement que ça à faire que de provoquer Seth en duel. Mais elle le pensait malgré tout. Seth avait sûrement bien des qualités que Caelan refusait de reconnaître, mais le duel, c'était son talent à elle, et elle ne comptait pas le partager.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 457
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Pomona

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror [Seth]   Ven 18 Déc - 13:27

Caelan & Seth
Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror.
Si on doutait encore du fait que ces deux sorciers ne s’entendaient pas, on avait clairement la preuve sous les yeux. Seth ne cachait pas du tout toute l’animosité que la jeune femme pouvait lui inspirer. En même temps, il n’y avait pas grand monde qu’il appréciait, voir même personne en réalité. Sauf que la plupart des autres personnes se contentaient d’être indifférent à ses yeux, ce que n’était pas Caelan. Elle avait vraiment le don de le faire sortir de ses gongs, de toucher à sa fierté légendaire. En soit, le souci n’était pas qu’elle pense qu’il était incapable de voler sur un balai, mais plus cette manière qu’elle avait de tenter de le rabaisser. Ce n’était pas pour rien que le jeune homme répondit de cette manière à l’ancienne Auror, touchant directement sa fierté. Seth n’était pas idiot au point de croire que Caelan n’était pas une bonne Auror. Elle l’était, mais cela n’enlevait pas le fait qu’elle ne l’était plus. Et puisque la jeune femme n’avait pas manqué de le chercher, il répondait de la même manière. Il n’allait pas la laisser dire n’importe quoi après tout, sans répliquer. Il n’avait aucune envie de se montrer agréable avec son ancienne collègue, qu’il n’aimait déjà pas autrefois et qu’il aimait encore moins en cet instant.

Evidemment, on pouvait dire que la discussion des deux sorciers ne volait pas bien haut. Seth avait bien mieux à faire que de se prendre la tête avec Caelan, il avait du travail par-dessus la jambe et il n’avait aucune envie de perdre trop de temps avec elle, mais il n’était pas question pour autant qu’il la laisse s’en sortir trop facilement. D’ailleurs, il ne pouvait qu’apprécier de voir qu’il l’avait agacé avec sa remarque. Ça ne pouvait qu’être le cas au vu de sa manière de répliquer.

« J’aimerais bien voir ça ! »
Autant dire qu’il sous entendait qu’elle en était parfaitement incapable, alors qu’il pensait bien le contraire. Mais c’était une chose de penser quelque chose et une autre de le dire. « Reste dans ta retraite et laisse les autres faire le travail des grands. »

Le jeune homme savait parfaitement que Caelan était une duelliste de génie et honnêtement, il n’avait pas spécialement envie de s’y frotter. Il savait que s’ils devaient s’affronter, il n’allait pas forcément réussir à gagner contre elle. Mais il n’était pas pour autant question pour lui de se rabaisser et de se montrer faible. Il préférait largement avoir une attitude sûr de lui, sans pour autant espérer qu’ils allaient vraiment se retrouver dans la rue pour un petit duel en bon et due forme. A choisir, il voulait plutôt la voir repartir comme elle était arrivé pour continuer à travailler tranquillement de son côté, sans lui donner la satisfaction d’avoir eu le dessus sur lui. Au moment où elle avait décidé de ranger sa baguette au placard pour se concentrer sur l’enseignement des élèves de Poudlard, elle avait perdu le droit de venir l’emmerder au travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 595
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror [Seth]   Lun 21 Déc - 22:59


Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror
C

aelan ne daignerait jamais affirmer que Seth et elle aient quoi que ce soit en commun, et pourtant il fallait bien qu’il y ait quelque chose pour que l’un comme l’autre recherchent à ce point le conflit. Et en effet, ils étaient deux têtes de mule à la fierté manifestement démesurée, et qui ne laisseraient jamais le dernier mot ou l’avantage à l’autre, pure et simple question d’honneur. Durant cette joute verbale, donc, chacun se sentait obligé de pousser l’autre dans ses retranchements, quitte à frôler l’ambiance cour de récré. L’Auror ne supportait vraiment pas ce type, mais en son for intérieur, elle se disait qu’elle avait eu, au moins une fraction de seconde, un avantage, même tout petit. Comment considérer autrement le fait qu’ils n’en viennent pas aux mains (et aux baguettes ?). Ah oui, peut-être parce qu’ils étaient des êtres civilisés, encore que cela se discutait très sérieusement dans leur cas spécifique. En duel, elle en était certaine, elle serait capable de battre Seth Beresford à plate-couture. À chacun son domaine d’excellence, il était certain que le jeune homme était bien plus doué qu’elle dans plus d’un domaine, mais le duel, c’était sa spécialité à elle, et elle n’en était pas peu fière, quoique ce soit un talent pour le moins inutile à l’heure actuelle, puisqu’elle avait décroché et enseignait par ailleurs la seule matière de tout Poudlard (avec l’histoire de la magie, peut-être) qui ne nécessitait vraiment jamais l’usage d’une baguette magique. Quoiqu’en course à balai, Caelan était certaine aussi qu’elle pouvait parfaitement battre son interlocuteur. Elle ne l’estimait pas, elle n’allait certainement pas perdre du temps à lui reconnaître la moindre qualité de toute façon.

Ceci dit, il avait un avantage manifeste, et il en avait de toute évidence conscience, puisque l’argument revenait très régulièrement sur le tapis. Il était encore Auror, et ce n’était plus son cas. Ce constat devrait normalement l’indifférer totalement. Après tout, pourquoi s’en soucier ? Elle avait décidé de quitter de son plein gré le rang des Aurors d’élite, ce n’était pas comme si on l’avait renvoyée… Mais au final, elle avait le sentiment que c’était tout comme, vraiment. Elle n’avait pas vraiment choisi, elle s’était sentie contrainte et forcée. Trop de souffrances, trop de sacrifices. Mais des conversations telle que celle-ci réveillaient sa fibre naturelle mieux que n’importe quoi d’autre.

-Ben tiens, c’est vrai que t’as l’air de faire un truc tellement important.
Caelan n’y pouvait rien, elle n’aimait pas le travail de bureau et avait tendance à le trouver secondaire, et pourtant, elle était logiquement très bien placée pour savoir l’utilité de l’affaire, puisqu’elle aussi avait mis plus d’une fois le nez dans ces dossiers parfaitement rébarbatifs. Tu bosses sur quoi de si important, dis-moi ?

À tous les coups, Beresford allait l’envoyer sur les roses (et il aurait parfaitement raison), mais c’était plus fort qu’elle, elle ne faisait pas que le charrier en la circonstance actuelle, elle était vraiment curieuse de savoir quels dossiers occupaient les Aurors ces temps derniers, même si elle n’avait aucune légitimité à en apprendre davantage.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 457
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Pomona

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror [Seth]   Ven 5 Fév - 16:20

Caelan & Seth
Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror.
Seth n’avait vraiment pas l’intention de laisser l’avantage à Caelan, dans leurs duels de mots. Au vu de la situation, les deux Aurors – enfin ex-Auror pour l’une – ne pouvaient pas se lever pour s’affronter dans un duel de baguette. Heureusement pour le jeune homme, qui savait à quel point il serait dévisagé dans cette situation (même s’il n’était pas question pour lui de le montrer). Il n’avait aucun souci à rester dans cette optique des échanges verbaux, il avait un avantage comme cela. Parce que Seth était du genre à ne pas offrir le dernier mot à l’autre, il n’avait aucune envie de se laisser marcher sur les pieds. Evidemment, le sorcier ne pouvait pas s’empêcher de rappeler encore une fois que Caelan n’était plus une Auror du ministère, en quelque sorte, à ses yeux, elle n’était rien du tout. En toute objectivité (mais cela, il le gardait pour lui), Seth savait parfaitement que son ancienne collègue était une Auror d’exception. Sauf qu’elle n’avait visiblement pas tenue la route, puisqu’elle avait renoncé à sa carrière. C’était bien une chose que Seth ne comprenait pas et qu’il n’avait pas l’intention de faire une chose pareille. Pour lui, sa carrière d’Auror était la chose la plus importante de sa vie. Sans son travail, il ne serait vraiment pas grand-chose. Il n’avait rien en dehors du bureau des Aurors, ou alors des choses qu’il était évident qu’il ne pouvait pas partager. Caelan ne pouvait donc que baisser dans son estime en décidant de quitter sa carrière. Mais elle n’avait pas envie de se laisser abattre par ses propos.

Seth n’allait pas prendre mal le fait qu’elle sous entende qu’il ne faisait rien d’important puisqu’il se concentrait actuellement sur la paperasse. Il était assez d’accord avec ces propos, sauf qu’il savait que c’était nécessaire. A choisir, Seth préférait largement être sur le terrain, mais par moment ce n’était pas possible. Et le jeune homme savait qu’il était tout aussi important de se concentrer sur la réflexion. Cela ne servait à rien de foncer tête baissée dans l’action, ce n’était qu’une part du travail d’Auror. Seth ne répondit donc pas à la première remarque de la jeune femme et celle-ci lui demanda alors ce quoi il travaillait actuellement. Seth appuya son dos contre le dossier de sa chaise, ne quittant pas le visage de son ancienne collègue des yeux.

« La mort de Nemesis Colloway, ça te parle ? »
Affirma-t-il d’un ton dédaigneux, comme à chaque fois qu’il s’adressait à Caelan. « A moins qu’à Poudlard, tu sois bien trop occupée pour t’occuper de la presse. »

Il se montrait fier, mais en réalité ce n’était pas non plus l’affaire du siècle. Au contraire, elle trainait plus qu’elle ne devrait. C’était compliqué, ça semblait bien trop compliqué pour le genre de femme qu’était cette Nemesis Colloway. Elle n’avait vraiment pas mérité autant d’attention, surtout après sa mort. Mais il n’empêchait que l’assassin n’était toujours pas derrière les barreaux et ça avait le don d’agacer Seth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 595
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror [Seth]   Dim 7 Fév - 17:19


Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror
C

aelan s'attendait, une fois n'est pas coutume, à ce que Seth l'envoie balader. Étant donné la teneur de leur conversation jusqu'ici, cela n'aurait franchement rien eu de surprenant, et elle n'aurait en rien pu le lui reprocher (même si elle l'aurait fait quand même, ça va de soi, parce qu'il ne faut pas abuser), il n'avait aucune raison de se montrer agréable avec elle ou conciliant, assouvir sa curiosité par quelque billais que ce soit. Elle avait posé sa question avec une curiosité sincère, au-delà du mépris affiché qu'elle adressait à son interlocuteur (parce qu'elle ne pouvait concevoir que l'on se vante de ses exploits en tant qu'Auror quand on était en train de trier de la paperasse au ministère - même s'ils devaient tous passer par là, ils ne pouvaient pas être constamment sur le terrain non plus), parce que même si elle n'appartenait techniquement plus à ces bureaux, elle se sentait avec eux une affiliation que rien ne pouvait ébranler. Bref, elle espérait une réponse sans croire qu'elle lui serait donné. Mais ce fut le cas. Pour que Seth accède si aisément à sa volonté, il fallait certainement qu'il soit très fier de l'affaire qui lui avait été confiée...

...Et en effet, quand Caelan en apprit la teneur, elle ne put que comprendre pourquoi Seth se permettait à ce point de pavoiser. L'affaire Colloway, Caelan connaissait, évidemment. Qui n'en avait pas entendu parler ? La mort de l'avocate avait fait les gros titres de la presse sorcière, et les circonstances douteuses de son décès laissait le champ libre à tant de suspects potentiel que le criminel courait toujours. Fait à part mais qui, forcément, devait aussi éveiller l'attention des personnes comme eux, Nemesis était la sœur d'un Auror du ministère, par-dessus le marché. Forcément, cette affaire avait de quoi fasciner. Et McDowell n'avait rien trouvé de mieux que de la confier à Beresford. Elle avait beau savoir quelles pouvaient être les qualités du jeune homme (sans accepter de les reconnaître à voix haute), le fait que Beresford soit le chouchou de McDowell ne manquait jamais de l'agacer. Maintenant, non seulement elle devait accepter que cette affaire d'importance ait été confiée à Seth mais par ailleurs se résigner à ne rien connaître de son avancement, parce qu'elle était certaine que c'était là des détails qu'il ne prendrait pas la peine de lui confier, ne serait-ce que pour la frustrer.

-J'ai entendu parler de l'affaire Colloway, comme tout le monde
, répliqua-t-elle. J'ai aussi entendu dire que l'affaire piétinait sévèrement, c'est vrai ?

En vérité, elle n'en savait rien, elle n'avait entendu que des bruits de couloirs, et jusqu'alors personne n'avait fini entre les murs d'Azkaban pour payer pour ce crime. C'était sa seule arme de défense pour dissimuler un peu sa jalousie. Parce que oui, quand même, elle devait reconnaître être plutôt jalouse.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 457
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Pomona

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror [Seth]   Lun 7 Mar - 14:20

Caelan & Seth
Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror.
Si Seth n’avait pas eu matière à fanfaronner un peu, il n’aurait pas conçu de répondre à la question de Caelan. Après tout, l’ancien Auror n’avait aucune bonne raison de savoir sur quel dossier Beresford était en train de travailler. Mais ce n’était pas un secret et au fond, Seth ne pouvait pas cacher qu’il était assez fier que McDowell ait décidé de lui confier cette affaire. Bon, au passage, il lui avait collé une stagiaire dans les pattes, mais au final Pomona se montrait plus prometteuse qu’il avait cru au début, il n’allait juste pas s’amuser à le dire à haute voix. En tout cas, l’Auror travaillait sur la mort de l’avocate Colloway et il avait bien envie que Caelan soit au courant. Il espérait pouvoir attiser un peu de jalousie chez la jeune femme, même s’il ne pouvait pas parier sur le fait que ça arrive. Après tout, celle-ci semblait dire qu’elle se plaisait mieux dans sa nouvelle vie de professeur de vol à Poudlard (quelle idée…). Mais outre le fait qu’il travaillait sur une grande affaire, Seth était surtout l’un des mieux vu par le patron. Il ne manquait pas d’en jouer, surtout qu’il ne le méritait pas plus que cela en réalité. McDowell n’avait simplement pas encore eu l’occasion de remarquer qu’il devrait se poser des questions sur lui, il était trop accaparé par ses soupçons concernant le frère de l’avocate décédée. Le sourire de l’Auror s’agrandit quand son ancienne collègue affirma qu’elle avait entendu parler de cette affaire comme tout le monde. En effet, la mort de Colloway avait quand même fait grand bruit dans la presse. Pour l’heure, l’enquête était toujours ouverte – mais ça n’allait pas durer – ils étaient donc toujours en train de travailler dessus, mais au final ça apportait vraiment trop d’importance à cette femme. Seth ne la connaissait pas, mais plus il apprenait sur la femme, moins il n’avait de doute sur le fait qu’il n’aurait pas pu la supporter. En même temps, on ne pouvait pas non plus dire que l’Auror supportait grand monde.

« Ça c’est simplement parce que je ne travaillais pas dessus encore. » Lança-t-il sans même prendre la peine de cacher l’orgueil énorme qu’il avait. Certes, depuis que le dossier se trouvait dans ses mains, l’homme n’avait pas beaucoup plus avancé, mais il reprenait tout depuis le début aussi. Il avait déjà écarté quelques pistes, il espérait pouvoir parvenir à trouver la solution de ce nœud emmêlé. La solution allait être trouvée oui, mais pas vraiment de la manière dont il le pensait. « D’ici quelque temps, tu vas voir, son assassin sera derrière les barreaux. »

Et encore une fois, c’était vrai (ou presque), mais il n’en savait rien du tout à l’heure actuelle. Seth se contentait simplement d’afficher une assurance hors norme, il n’envisageait pas de laisser cette histoire dans les affaires non résolues de toute façon. Quoi qu’en réalité, elle ne serait jamais vraiment résolue. Mais ça, personne n’avait besoin de le savoir en dehors des protagonistes en rapport avec l’histoire d’origine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 595
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror [Seth]   Lun 7 Mar - 18:56


Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror
P

armi les (très) nombreuses choses qui insupportaient Caelan dans l'attitude de Seth Beresford, il est certain que son immonde suffisance, celle-là même qu'il ne manquait pas d'afficher en cette seconde, arrivait en haut de la liste. Certes, si Caelan devait mettre sa mauvaise foi de côté l'espace de quelques minutes, elle pouvait reconnaître qu'il était très intelligent, un Auror brillant qui savait résoudre les affaires les plus épineuses, et que ce n'était pas pour rien si McDowell avait décidé de le prendre sous son aile. Ça, c'était si elle acceptait de se montrer objective. Mais avec un type à ce point imbuvable, ça lui était tout simplement impossible, positivement impossible. Il était si fier, si prétentieux ! Une véritable plaie ! Et comment supporter cet agaçant trait de caractère quand il osait affirmer que si l'affaire Colloway n'avait pour l'heure pas progressé, c'était uniquement parce qu'il n'avait pas été en charge du dossier. Ben voyons ! Elle était un peu facile, celle-là ! En tous cas de l'opinion de Caelan, qui appréciait plutôt l'idée que son interlocuteur se retrouve tout simplement face à un cas qu'il ne parvenait pas à résoudre. Après tout, tout Auror se retrouvé confronté à ce genre de situations un jour ou l'autre. Seth ébranlerait presque la conscience professionnelle de Caelan (qui en possédait encore alors même qu'elle n'appartenait techniquement plus à ces bureaux). Car si elle ne supportait pas de voir un crime impuni (même quand la victime était quelqu'un du décès de qui presque tout le monde se réjouissait en se frottant les mains), elle avait bien envie que ce cas spécifique soit relégué au statut d'affaire non résolue. Et sans suite. Oui, il saurait la rendre plutôt injuste... Ceci dit, il allait manifestement avoir raison et elle tort sous peu, puisque Nemesis Colloway trouverait bel et bien assassin avéré. Bon, ce ne serait pas le vrai. Mais cela, Caelan serait bien incapable de le savoir, et cette fois, ce serait sa fierté à elle qui en prendrait un coup. Heureusement pour elle, ce n'était pas le cas encore, et elle était parfaitement en droit pour l'heure de narguer son interlocuteur autant qu'elle le voulait.

-Bien sûr, parce que si un sorcier aussi brillant que Christopher McDowell n'est pas parvenu à trouver le fin mot de cette histoire, il est évident que, toi, tu en es capable, n'est-ce pas ?
répliqua-t-elle avec mépris.

Elle avait beau ne plus faire partie de ces bureaux, elle savait que McDowell avait été sur l'affaire un temps, et Caelan avait toute l'estime du monde pour lui, elle lui tenait autant d'égards qu'à Purdey. Ces deux anciens Warden n'avaient rien à prouver à personne, et forcément, de ce point de vue, Caelan  ne pouvait qu'être la personne la moins objective du monde. Elle ne comprenait décidément pas ce que McDowell, justement, pouvait trouver à ce pauvre type. Chaque seconde qu'elle passait avec lui lui semblait plus affligeante que la précédente.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 457
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Pomona

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror [Seth]   Mer 20 Avr - 17:19

Caelan & Seth
Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror.
Seth savait parfaitement, connaissant Caelan, qu'elle n'accepterait pas sa suffisante. Mais cela ne le dérangeait pas du tout, bien au contraire. Il n'avait pas besoin de se forcer en temps normal, mais il devait bien avouer qu'il en rajoutait peut-être un peu parce qu'il se trouvait justement en compagnie de cette fille précisément. L'ancienne Auror était vraiment le genre de personne qu'il ne supportait pas, de part son comportement et la manière dont elle s'adressait à lui. En temps normal, le jeune homme n'aimait pas l'idée de laisser une affaire sans réponse - sauf quand cela le concernait, il savait faire quelques exception et encore que là, il s'arrangeait pour trouver un coupable - mais il avait plus à coeur là encore de la résoudre. Et cela, simplement pour voir dans le regard de celle qu'il avait sous ses yeux à l'heure actuel la déception de le voir réussir là où tout le monde avait échoué. Ce qui allait être le cas en plus... bon, il ne serait pas tout seul et concrètement, il n'allait pas y arriver vraiment lui, mais ce n'était qu'un détail.

"McDowell est très occupé, il ne peut pas être parfait partout."
Seth avait quand même de l'estime pour son patron, il avait énormément de respect pour lui, même s'il n'avait pas vraiment les mêmes idéaux que lui. Mais ça, ils n'avaient pas besoin de le savoir. "Et puisque c'est un sorcier brillant, il n'y a aucune raison qu'il se soit trompé en me confiant cette enquête."

Bien au contraire, quand Seth avait eu "l'ordre" de McDowell de reprendre ce dossier, il l'avait vraiment pris comme un privilège. L'enquête piétinait complètement, il fallait que quelqu'un arrive à la résoudre. Et qui de mieux que lui hein ? Pomona quoi, mais ça le jeune homme n'en avait pas encore conscience. De toute façon, son caractère le poussait à avoir une grande confiance en lui, il estimait que c'était d'ailleurs l'une de ses plus grande qualité. Parce que, en ce monde, on n'arrivait à rien si on n'avait pas un peu confiance en sois.

"On en reparlera quand l'affaire sera résolu si tu veux."
Affirma-t-il dans un sourire en coin, ne lâchant pas du regard celle qui se trouvait devant lui. "Je te tiendrais au courant, je vais t'envoyer un courrier quand ça sera définitivement clos."

Parce qu'il pensait vraiment qu'il était capable de résoudre cette affaire, même s'il n'avait pas beaucoup avancé depuis qu'il se trouvait en charge de ce meurtre. Mais il allait y arriver, il en était persuadé. Il ne savait pas trop encore comment, mais il n'y avait aucune raison que la mort de cette avocate lui pose autant de soucis. Surtout pas elle justement, au vu de la vie qu'elle semblait avoir et du fait qu'elle ne semblait pas être une personne que Seth aurait réussi à supporter de son vivant, s'il était capable de supporter quelqu'un en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
avatar
▌ Messages : 595
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Flynn Bennet

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'orme, écaille de dragon, 32 cm
Camp: Bien
Avatar: Jennifer Van Der Harten

Message#Sujet: Re: Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror [Seth]   Sam 23 Avr - 13:40


Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror
B

on, d'accord, les arguments que Seth venait d'avancer étaient effectivement difficilement contestables. C'était une vérité absolue que Christopher était un homme très occupé et qu'il ne pouvait consacrer trop de temps à une seule et même enquête, qu'il valait parfois mieux déléguer, ne serait-ce que pour permettre à un regard neuf de se poser sur une enquête. Ça, pour être occupé, il l'était, Caelan était bien placée pour le savoir, mais il allait tout de même s'abstenir de tout commentaire à ce sujet, même si l'envie la titillait quand elle se trouvait ainsi face à son imbuvable interlocuteur. Si elle devait mettre sa mauvaise foi de côté, elle pouvait bel et bien reconnaître que son interlocuteur était loin d'être incompétent, qu'il était tout à fait coupable de résoudre cette affaire, mais il est évident que ça lui en coûtait de l'admettre silencieusement, alors qu'il ne s'attende pas à l'entendre exprimer sa pensée à voix basse. Christopher avait confiance en lui, ça devrait lui suffire à l'estimer, mais c'était tout l'inverse. À vrai dire, elle en éprouverait presque une certaine jalousie, elle n'était pas spécialement de nature à apprécier le traitement de faveur qui était accordé à son interlocuteur. Elle avait envie qu'il se foire complètement, dans cette affaire, malheureusement, il était bien possible qu'il parvienne à ses fins, et ce ne serait pas mal pour cette enquête qui traînait définitivement bien trop en longueur.

-Faisons donc ça, tu sais bien à quel point recevoir du courrier de toi me transporte de bonheur.
répliqua-t-elle sans, bien sûr, rien en penser.

S'il devait résoudre l'enquête, elle n'aurait pas besoin d'un fichue courrier de sa part pour le savoir. Cette affaire avait fait le bonheur de la gazette, il en serait de même pour sa résolution, et elle avait suffisamment de contacts au sein du bureau des Aurors pour connaître encore en avance ce genre d'information... Mais elle imaginait malgré tout son interlocuteur capable de ce genre d'attitude... qu'elle qualifierait bien de puérile si elle-même ne l'était pas tant quand elle se trouvait en présence du jeune homme, en compagnie duquel elle ne savait agir autrement que comme si elle avait fait un bond en arrière dans le temps et se retrouvait à l'époque du bac à sable. En tous cas, elle espérait bien que, s'il devait finir par résoudre cette affaire, elle n'aurait pas à le croiser de sitôt... Déjà que c'était tout sauf une partie de plaisir que de le croiser sans qu'il ait pour autant matière à se vanter, si ce n'est du fait qu'il était encore Auror et plus elle...

-Sur ce, je vais te laisser à tes affaires de la plus haute importance. Je m'en voudrais de compromettre ton travail.
railla-t-elle, qui avait surtout envie de ne pas prolonger plus longtemps la conversation. Ce n'était pas aujourd'hui qu'elle aurait l'occasion de voir le supérieur du jeune homme. Tant pis.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
avatar
▌ Messages : 457
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Pomona

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, 21.2 cm, crin de licorne
Camp: Mal
Avatar: Eddie Redmayne

Message#Sujet: Re: Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror [Seth]   Dim 22 Mai - 16:37

Caelan & Seth
Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror.
Puisque Caelan ne prit pas la peine de relever le fait que McDowell avait bien fait de lui confier l’enquête sur la mort de Nemesis Colloway, c’était qu’elle devait le croire aussi. Seth était persuadé qu’elle n’aurait pas hésité à lui lancer un argument capable de contrer ses paroles si elle en avait en stock, ce qu’elle ne fit pas donc elle ne devait pas en avoir. Autant dire que l’Auror s’en réjouissait parfaitement. Le jeune homme n’avait pas du tout besoin des autres pour se sentir fier de quelque chose, mais c’était quand même appréciable quand il avait le sentiment d’avoir le dessus sur les autres. Surtout quand il se trouvait en face d’une personne qu’il ne pouvait pas supporter. Heureusement que Caelan ne travaillait plus au bureau des Aurors, Seth n’aurait eu aucune envie de continuer à la côtoyer encore. Par chance, il savait que dès qu’elle décidera de se lasser de leur petite conversation, elle allait quitter le département de la justice magique et qu’il pourrait reprendre ses activités tranquillement. Seth afficha un sourire en coin quand Caelan confirma qu’ils n’auraient qu’à faire cela – il lui enverrait un message quand l’affaire Colloway serait terminée – ne manquant pas de le taquiner de nouveau. Et rien que parce qu’il savait que ça allait l’agacer, l’Auror allait vraiment prendre soin de lui envoyer un message quand il allait terminer l’affaire, puisqu’il n’était pas question qu’il ne la clôture pas. Evidemment, le jeune homme ne se doutait pas encore à cet instant qu’il n’y arriverait pas seul et que ce n’était pas vraiment lui qui devrait récolter les lauriers de cette réussite.

« Je n’y manquerais pas. »

Confirma-t-il donc, même si en réalité c’était parfaitement inutile. Caelan serait au courant quand l’affaire allait être résolue, puisque la Gazette des Sorciers n’allait pas manquer d’en faire quelques Unes de ces journaux. L’Auror n’avait donc pas de raison de ne pas apprendre l’arrêt de l’enquête, mais Seth allait quand même prendre un malin plaisir à l’informer personnellement. Même si c’était sans doute une attitude qui avait quand même des aires de gamineries, mais le jeune homme devait bien avouer qu’il perdait un peu en âge mental quand il se trouvait en face de son ancienne collègue. Elle ne se retenait pas pour lui rendre la pareille de toute façon, donc il ne voyait pas pourquoi il n’allait pas s’en amuser. Et quand Caelan affirma alors qu’elle allait le laisser tranquille, pour qu’il puisse continuer de travailler sur ses hautes affaires d’une manière moqueuse, Seth afficha un sourire de satisfaction. Parce qu’elle partait et que ça l’arrangeait grandement quand même et puisqu’elle prenait la décision de partir, le jeune homme considérait qu’il avait gagné la partie. Bon en même temps, il ne fallait pas grand-chose pour qu’il le fasse, mais c’était le cas. Elle baisser les bras en partant, donc il avait gagné. C’était puéril, mais tant pis.

« Surtout, n’hésites pas une seconde à revenir me voir, ça me fera tellement plaisir. »

Affirma-t-il avant que Caelan ne parte, d’un ton qui ne pouvait pas laisser de doute sur le fait qu’il ne pensait pas une seule seconde ce qu’il disait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror [Seth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Te voir me rappelle pourquoi j'ai cessé d'être Auror [Seth]
» Dites moi pourquoi vois-je son reflet à chaque flaque d'eau que je croise ?
» Pourquoi une tour Eiffel ?
» Rappelle moi, pourquoi je t'ai suivi déjà ? [Flashback] - Shay Howard
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Ministère de la Magie :: Niveau 2
-