AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le travail est pour les hommes un trésor. (Christian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
avatar
▌ Messages : 350
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Le travail est pour les hommes un trésor. (Christian)    Jeu 7 Juil - 9:50

Septimus & Christian
Le travail est pour les hommes un trésor.
S'il y avait bien une chose qui caractérisait Septimus Weasley, c'était qu'il n'était pas fainéant. En même temps, au vu de sa condition, le jeune homme pouvait quand même difficilement se permettre d'être fainéant. Il avait beau être un sorcier de sang pur, il était loin d'appartenir à une famille riche comme la plupart de ses congénères. Les Weasley étaient donc pauvre, ce qui était donc la raison qui poussait le jeune homme à se donner à fond dans son travail, afin d'avoir le meilleur salaire possible. Plus il travaillait bien, plus le rouquin osait croire qu'il allait gravir doucement les échelons et donc qu'il allait entrer dans des postes mieux payés. Mais en même temps, ce n'était pas du tout un souci pour le jeune homme de se donner à fond dans son travail, puisque contrairement à certain, il adorait vraiment ce qu'il faisait. Il avait une passion dévorante pour les moldus qui lui venait de son père, alors, ce n'était vraiment pas un souci pour lui de travailler dans ce domaine. Bien au contraire. Il ne reculait jamais à aller au travail le matin et il n'avait aucun souci à faire des heures supplémentaires le soir. Même en ce moment, alors que Cedrella l'attendait chez eux. Surtout en ce moment en fait.

Septimus aurait très bien pu décider de ne pas faire d'heure supplémentaire dans le but de pouvoir rentrer plus tôt le soir et donc passer plus de temps en compagnie de sa fiancée, qui passait toutes ses journées seule chez eux. Le rouquin s'en voulait un peu de rentrer tard de cette manière, mais en même temps il n'avait pas vraiment le choix. Parce que si en tant que célibataire, il ne rechignait pas sur des heures supplémentaires, il ne le faisait pas non plus maintenant pour une tout autre raison. Avoir des heures supplémentaires lui permettait d'avoir quelques Galions en plus sur son salaire à la fin du mois et son coffre à la banque ne pouvait que l'en remercier. Non pas qu'il soit devenu vénal, bien au contraire, mais il devait travailler pour deux maintenant. Septimus savait parfaitement que Cedrella pouvait se contenter de peu, mais le jeune homme ne parvenait pas à s'en accommoder. Il voulait offrir mieux à sa future épouse, il voulait qu'elle puisse avoir une vie descente tout de même, alors qu'elle avait quitté une famille vraiment riche pour le rejoindre, pour l'épouser et vivre avec lui. Les Black n'étaient pas n'importe qui quand même. Alors oui, le jeune homme ne passait pas autant de temps qu'il le voudrait avec la femme qu'il aimait, mais il considérait que c'était un mal pour un bien. Au moins, pour le moment, il devait parvenir à mettre des Galions de côté. Afin de pouvoir offrir un beau mariage à sa future épouse, d'avoir des économies quand ils allaient avoir des enfants. C'était un mal pour un bien et c'était donc pour cette raison qu'il se trouvait encore au bureau à cette heure tardive de la soirée. Il n'y avait plus personne déjà, tout le monde était partie. Du moins, c'était ce qu'il pensait jusqu'au moment où il entendit du bruit et qu'il vit le directeur de son département.

« Bonsoir Monsieur Walsh » Le salua-t-il, même s'il avait déjà eu l'occasion de le croiser dans la journée quand même. Mais il semblait normal pour lui de le saluer encore une fois, c'était quand même son directeur. C'était surtout son directeur, avec qui le courant ne passait pas toujours. « Vous n'êtes pas encore rentré chez vous ? »

Le jeune homme ne savait pas vraiment s'il pouvait se permettre ce genre de question, surtout que la réponse était évidente. Si l'homme se trouvait là, c'était bien parce qu'il n'était pas chez lui.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 209
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Lindsay Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Lee Pace

Message#Sujet: Re: Le travail est pour les hommes un trésor. (Christian)    Dim 24 Juil - 17:30

Le travail est pour les hommes un trésor
 
Weasley & Walsh

 
Assit à son bureau, Christian s'étirait avant de se frotter les yeux, commençant à avoir de la peine à lire les caractères imprimés sur le rapport moldu qu'il était entrain de lire. La journée avait été longue et la soirée l'était tout autant.

Christian avait été un grand habitué des heures supplémentaires. Combien de fois n'avait-il pas quitté le Ministère avant minuit ? Il avait cessé de compter et même maintenant qu'il dirigeait le département, il continuait de travailler pour 3. Mais dernièrement pourtant, il avait commencé à travailler moins tard le soir. Certains avaient même commencé à se poser des questions quand ils avaient remarqué qu'il lui arrivait même de partir à l'heure normale. Christian étant toujours discret sur sa vie privée, la grande majorité de ses collègues et collaborateurs ignoraient tout de la présence de Lindsay, et désormais de Gabriel, dans sa vie. Mais du coup, il avait pas vraiment prit de retard mais moins d'avance que d'habitude. Alors de temps à autres, il retrouvait ses vieux travers et restait jusqu'à pas d'heure au bureau. Surtout quand il avait autant de travail à faire qu'aujourd'hui. Il avait passé l'après-midi avec le Premier Ministre anglais, Winston Churchill qu'il, là encore très peu de personne savait, appelait oncle Winston dans le cadre privé et... familial.

Le dossier qui le préoccupait autant était en vérité un dossier militaire moldu. La guerre qui avait secoué leur monde était terminée mais à présent commençait à s'élever les questions. Les sorciers allemand s'étant rangé – et par conséquent ayant aidé – le désormais tristement célèbre Chancelier mais également les sorciers anglais, français et autre ayant aidé leurs propres gouvernement avaient beau avoir été discret, certains moldus en arrivaient quand même à se poser des questions.

Christian allait attaquer la lecture d'une nouvelle page quand le son d'une voix masculine le fit relever la tête. Il avait laissé sa porte ouverte, comme il le faisait toujours quand il n'avait pas de réunion, mais au silence depuis plusieurs heures, il avait cru qu'il n'y avait plus que lui de présent dans le Département.

Je peux vous retourner la question, répondit-il avec un air étonné en voyant Weasley devant lui. Ce type commençait à cumuler bientôt autant d'heures supplémentaires que lui. Alors certes, Christian était reconnu pour être un Directeur exigeant qui en demandait beaucoup à ses collaborateurs mais au stade de Weasley, ça devenait de l'excès de zèle. Mais il n'était pas le mieux placé pour en rire vu que lui-même devait sa place de Directeur à son travail acharné lorsqu'il était employé.

Vous êtes sur quel dossier déjà pour avoir autant de boulot ?

 
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 350
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: Le travail est pour les hommes un trésor. (Christian)    Mer 7 Sep - 19:57

Septimus & Christian
Le travail est pour les hommes un trésor.
En soit, Septimus n’avait aucune raison d’être étonné par la présence de son directeur de département. L’homme était connu pour faire des erreurs supplémentaires, ce n’était pas pour rien qu’il était arrivé à son poste d’ailleurs. Le Weasley devait bien avouer qu’il avait énormément de respect pour l’homme – quand bien même leur relation ne dépassait pas le cadre de la profession – parce qu’il se donnait vraiment du mal. Quoi que ces derniers temps, comme beaucoup, Septimus avait remarqué que l’homme ne faisait plus autant d’heure supplémentaire qu’avant. Avait-il une raison pour ça ? Septimus n’en savait rien et il n’avait pas spécialement cherché à le savoir. Le jeune homme n’avait pas pour habitude de s’occuper de la vie privée de ses collègues et encore moins de son supérieur. Pour la simple et bonne raison qu’il n’apprécierait pas vraiment qu’on s’occupe de la sienne, même si sa vie n’avait pas grand-chose de privé ces derniers temps. Septimus ne cherchait pas à se cacher, bien sûr, il n’y avait aucune raison qu’il se cache, mais il ne racontait pas non plus sa vie privé à tout le monde. Il ne passait pas son temps à parler de Cedrella, quand bien même elle passait son temps dans son esprit. Cependant, on ne pouvait pas vraiment dire que leur relation était secrète puisque ça parlait énormément dans les rangs des sorciers de sang pur. Septimus Weasley était un traitre à son sang et en prime, il avait en plus détourné une héritière Black digne de son nom. Ça avait fait grand bruit.

Christian Walsh lui retourna la question, ou plutôt il affirma qu’il pouvait lui retourner la question. C’était le cas en effet, l’homme travaillait dur ces derniers temps et pour la simple et bonne raison qu’il voulait offrir à sa fiancée de quoi vivre correctement. Il travaillait donc plus que d’habitude effectivement, même si le jeune homme n’avait jamais rechigné sur les heures supplémentaires même avant.

« Je suis sur le dossier du barman qui s’est amusé à trafiquer ses chopes de bières pour qu’elles se remplissent toutes seules. »
Ce qui avait permis à l’homme de bien s’amuser, mais ce qui a surtout fait se poser des questions à de nombreux moldus. Mais en même temps, la plupart de ces hommes étaient bien alcoolisés, donc ils n’étaient pas bien compliqués de leur faire croire qu’ils avaient eu des hallucinations. Mais l’homme avait quand même fait appel aux oubliators pour qu’ils travaillent ensemble sur ce dossier. « J’aimerais prends pas mal d’avance avant la fin de la semaine. »

Ajouta-t-il alors, ce qui était vrai. Le jeune homme n’avait pas forcément besoin de faire d’heure supplémentaire, mais il ne pouvait pas s’en empêcher parce qu’il voulait vraiment faire son possible pour être un bon élément. Et peut-être même… pour monter en grade.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 209
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Lindsay Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Lee Pace

Message#Sujet: Re: Le travail est pour les hommes un trésor. (Christian)    Ven 31 Mar - 10:39

Le travail est pour les hommes un trésor
 
Weasley & Walsh

 
En bon bourreau de travail qu’il était, Christian appréciait quand un de ses collaborateurs faisait de même. Malheureusement, les personnes sous ses ordres avaient tendances à aligner les heures supplémentaires sans que cela ne soit de leur plein gré. Walsh n’était pas idiot, il savait très bien que certains de ses collaborateurs voyaient en lui régulièrement un chef tyrannique et extrêmement exigeant. Cela dit, il ne faisait pas grand-chose pour remédier à la situation. Christian était un travailleur acharné et en tant que chef, il attendait des autres qu’il en soit de même, point.

Cela dit, à une heure aussi tardive, même les plus motivés avaient déjà déserté les locaux. Tous sauf un de toutes évidences et Christian ne savait pas trop s’il devait être surprit ou impressionné. Un peu un mélange des deux en vérité. En fait, Septimus lui rappelait lui-même au même âge, même s’il n’était pas très sûr de l’âge de l’homme qui se trouvait en face de lui en cet instant. Il était plus jeune, il en était certain, mais de combien d’années ? alors là, mystère. Et ce n’était peut-être pas forcément pour le rassurer.

A son arrivée dans le département, Christian avait bossé comme un forcené par amour du travail certes, mais aussi  - et surtout – par ambition ! Il avait toujours visé la place où il était actuellement assit et avait tout fait pour l’obtenir. Mais il se doutait bien qu’il n’était pas le seul carriériste du Ministère, ni même du département qu’il gérait. A présent qu’il avait atteint son premier objectif, il comptait bien continuer sur sa lancée et continuer sa progression mais s’il avait toujours aimé le challenge, ce n’était pas pour autant qu’il sauterait de joie en s’apercevant qu’un autre employé lorgnait désormais sur son bureau. Il ne savait pas ce qu’il en était de Weasly mais quelque chose lui disait qu’il pouvait fort bien être de la même trempe que lui.

Mais pour le moment, il ne se faisait pas trop de soucis et il écouta sa réponse en l’observant avant d’éclater soudainement de rire, évènement extrêmement rare venant de Walsh quand il était au travail. Il fallait croire que la fatigue – et le bonheur retrouvé dans sa vie privée – avaient eu raison de son armure habituelle.

Ah oui c’est vrai ! Il a dû en faire des heureux celui-là !

Généralement, Christian ne supportait pas que les sorciers se permettent ainsi d’user de leurs pouvoirs devant les moldus, d’où son choix d’orientation professionnel d’ailleurs, tout simplement parce que la plupart du temps, ce n’était pas vraiment de manière amicale qu’ils le faisaient. Mais là, il devait quand même admettre qu’il y avait un côté drôle à la situation.

Et vous en êtes où ? J’ai cru voir passer un rapport préliminaire mais j’avoue que…

Dans un soupir, Christian désigna tout un tas assez impressionnant de rapports attendant sagement empilé sur un meuble de la pièce. Il savait de quoi il était question dans chacun d’eux dans les grandes lignes mais il ne pouvait pas jurer qu’un de Weasley s’y trouvait en revanche. Il n’avait pas prit du retard, c’était juste que dernièrement leur département n’avait vraiment pas eu le temps de chômer. Ainsi donc, les rapports en question avaient été déposer non loin de la porte car Christian avait dans l’intention de les embarquer avec lui en rentrant pour les lire avant de dormir, en se réveillant, en prenant son petit-déj etc en espérant en voir le bout en arrivant au bureau le lendemain matin.

Alors quant à faire, autant directement demander de vive voix à l’intéressé où il en était.


 
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 350
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: Le travail est pour les hommes un trésor. (Christian)    Ven 26 Mai - 0:34

Septimus & Christian
Le travail est pour les hommes un trésor.
Septimus Weasley se demandait si ce n’était pas la première fois qu’il entendait rire son patron. Mais ce dernier se mit à rire, franchement en plus, en apprenant sur quel dossier il était en train de travailler, affirmant qu’il avait dû en faire des erreurs. Le jeune homme ne pouvait pas nier que la situation était moins dramatique que d’autre fois, mais quand même il trouvait que c’était un peu fort de rire de cette manière. Mais au vu de l’heure tardive, le jeune homme ne pouvait pas vraiment le reprocher à son patron, parce qu’il devait être fatigué de sa journée de travail. Et vu le nombre de dossier qui se trouvait encore sur son bureau, Septimus ne doutait pas un seul instant que Walsh travaillait vraiment dur. En même temps, même sans cela, le rouquin n’avait jamais douté de la dévotion de son patron concernant son travail. L’homme n’était pas arrivé à ce poste par hasard, il l’avait mérité après tout. Mais bon, quand même, Septimus était sans doute un peu trop sérieux dans son travail, il ne se voyait pas vraiment rire quand bien même ce moldu n’avait rien fait de grave en soit. Et vu son affection pour les moldus, il n’avait aucun souci avec le fait que ce sorcier ait eu envie de faire un peu plaisir à ces moldus (si c’était vraiment pour cette raison qu’il avait fait tout cela). Bref, Septimus appréciait sincèrement le monde moldu, même si en travaillant dans ce département il cautionnait le fait que les sorciers doivent garder le secret et que les moldus n’avaient pas de raison de connaître leur monde (à moins qu’ils aient justement un rapport avec des sorciers, comme des parents, des époux ou autre).

« Ça avance bien. »
Répondit-il quand son patron lui demanda alors où il en était, affirmant qu’il avait vu passé le dossier préliminaire, mais qu’il n’avait sans doute pas pu retenir tous les détails. Mais ce n’était pas un souci, parce que le jeune homme avait l’intention de dire à son patron où il en était. « La plupart des moldus étaient ivres à force de boire ces verres qui ne se vidaient jamais complètement, du coup il est facile de leur faire croire qu’ils ont eu des hallucinations. »

C’était l’avantage de l’alcool en effet, quand bien même certain de ces moldus avaient quand même été oubliettés. Parce qu’ils n’avaient pas le choix, ils ne pouvaient pas les laisser découvrir un peu plus de chose sur le monde magique. Au fond, Septimus ne pouvait pas nier qu’il apprécierait que les moldus soient au courant de leur monde, mais quand même. Pour le moment, ce barman avait donc été remis en ordre afin qu’il ne recommence plus, en espérant qu’il ne s’y amuse pas de nouveau. En quelque sorte, la situation était sur le point de s’achever. Septimus devait bien avouer qu’il appréciait quand il était proche de boucler un dossier, c’était une sensation de travail bien fait vraiment très agréable.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 209
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Lindsay Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Lee Pace

Message#Sujet: Re: Le travail est pour les hommes un trésor. (Christian)    Mar 30 Mai - 15:45

Le travail est pour les hommes un trésor
 
Weasley & Walsh

 
Christian en était arrivé à un stade où il n’osait même plus lever les yeux sur l’horloge pendue au mur pour voir à quel point il était tard. Il était lessivé, son dos le tiraillait, ses yeux le brûlait mais il était encore là et il savait qu’il serait de retour à peine quelques heures après son départ, juste le temps de dormir un peu, de se rafraichir et de se changer. Il pouvait compter ses heures de sommeils des 2 derniers jours sur ses doigts.

Ainsi, son rire lui avait échappé bien malgré lui, lui qui était d’habitude toujours si sérieux. La fatigue faisait des ravages même sur les plus forts. D’autant que ce genre de situation le faisait rarement rire. Les sorciers incapables de rester discrets quand ils étaient parmi des moldus l’agaçait le plus souvent. Ce n’était pourtant pas difficile d’être discret, lui-même avait une mère moldue et pourtant toute sa famille de ce côté-ci ignorait qu’il était un sorcier. Enfin à l’exception de l’oncle de sa mère mais là, c’était encore une situation bien différente.

Ayant retrouvé un parfait sérieux, et donc une attitude bien plus habituelle chez lui, Christian écoutait les explications de Septimus avec attention.

Ah oui, ça me revient. Il a fallu en passer un ou deux au sort d’amnésie parce qu’ils n’acceptaient pas cette explication.


Cela arrivait souvent, très souvent. Trop souvent ! C’était pour cela qu’il y avait le département des Oubliators cela dit, pour quand la situation était vraiment trop sensible mais quand bien même. Cela confortait Christian dans l’idée que les sorciers usant de magies devant les moldus n’avaient pas la moindre idée de ce qu’ils faisaient. Et pourquoi sans soucier, il y avait les employés du Ministère pour venir tout régler non ? C’était ce genre de sorciers inconscients qui allaient finir par leur attirer de sérieux ennuis. De plus, ce genre de dérapages se produisaient de plus en plus souvent, la pile de dossier posée sur le meuble près de la porte en était la preuve flagrante.

J’ai une réunion avec le Ministre et avec le Premier Ministre moldu demain pour faire le point sur les dossiers, vous pouvez me dire qu’elles sanctions ont été prise pour le barman afin que je puisse directement le leur dire ?
, reprit-il en lançant un accio pour faire venir à lui le dossier qu’il se mit à feuilleter.

 
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 350
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: Le travail est pour les hommes un trésor. (Christian)    Sam 29 Juil - 12:41

Septimus & Christian
Le travail est pour les hommes un trésor.
Le directeur du département sembla se rappeler de l’affaire dont il était question, en affirmant que des oubliator avait du intervenir afin de lancer des sorts d’amnésie parce que certain client n’avait pas réussi à gober les excuses. Septimus hocha la tête, pour confirmer à son supérieur que c’était bel et bien cela. Au moins, ce dernier voyait bel et bien de quoi il parlait à présent. Septimus se doutait que ça ne devait pas être facile pour lui de savoir exactement comment se passait tous les dossiers qui traversaient son ministère, parce que mine de rien il y en avait un certain nombre. Quand on tournait un instant le regard vers la pile de dossier qui attendait Walsh, on ne pouvait que s’en rendre compte. Septimus ne savait pas si c’était une période où il y avait de plus en plus de dérapage, si les sorciers faisaient moins attention qu’avant, ou si c’était l’ambiance avec les mages noirs qui cherchaient à faire régner la terreur... mais il y avait quand même un certain nombre de dossier.

Walsh lui apprit alors qu’il avait rendez-vous avec le Ministre de la magie et le Premier Ministre moldu, afin de faire le point, lui demandant donc de lui donner la sanction qui avait été proclamé envers ce barman qui avait un peu trop dérapé. Septimus, encore une fois, savait bien que son supérieur avait énormément de travail... mais en même temps, et bien ça l’agaçait un peu de devoir juste faire son travail à sa place. Autant que ça soit lui qui voit le Ministre de la magie pour lui parler de son dossier non ? Puisqu’il le connaissait sur le bout des doigts. Bon, le rouquin savait que c’était parfaitement idiot, il savait que la hiérarchie était importante et que son supérieur ne se ménageait pas, qu’il travaillait d’arrache-pied. Mais quand même...

« Eh bien, il a été condamné à une forte amande, avec la fermeture définitive de son établissement et l’interdiction d’ouvrir de nouveau un pub chez les moldus, ou pouvant avoir des contacts avec des non sorciers. »

En soit, ça semblait peu, mais en même temps, l’homme avait tout perdu dans la manœuvre. Mais en même temps, il avait eu des récidives et des rappels à la loi dans le passé. On ne pouvait pas constamment se moquer du ministère de la magie après tout. Même si en soit, techniquement, il n’avait rien fait de très grave.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 209
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Lindsay Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Lee Pace

Message#Sujet: Re: Le travail est pour les hommes un trésor. (Christian)    Mer 2 Aoû - 19:56

Le travail est pour les hommes un trésor
 
Weasley & Walsh

 
Là tout de suite maintenant, il aurait tout donné pour un café et si possible le plus loin possible du Ministère quand il repensait à la journée qui l’attendait encore. Ou plus exactement à la soirée étant donné que la majorité des employés étaient déjà rentré chez eux. Mais il devait terminer de préparer sa présentation pour la fameuse réunion mensuelle prévue pour le lendemain. En gros, cela consistait surtout à faire un topo des dernières affaires en cours au Premier Ministre Anglais afin qu’il sache la vérité sur les événements. Et il en profiterait ensuite pour annoncer son futur mariage à celui qui passerait alors de « Monsieur le Premier Ministre » à « oncle Winston » lorsque, la réunion finie, ils iraient manger ensemble dans un restaurant du Londres Moldu, selon leur habitude. Un détail familial dont presque personne n’était au courant. Au Ministère, pour autant qu’il en savait, seul le Ministre de la Magie était au parfum de cette situation. Christian voulait se faire un nom par lui-même et non pas en tant que « le neveu sorcier de Winston Churchil ».

Alors qu’il feuilletait en vitesse le dossier, Christian relevait les yeux à tout moment sur son interlocuteur pour lui montrer qu’il continuait de l’écouter.

La sanction est appropriée, affirma-t-il tranquillement alors que son tampon s’éleva pour venir tamponner la dernière page du rapport qu’il signa juste ensuite.

Cela nous évitera de devoir aller porter l’affaire devant le Magenmagot tant qu’il se tiendra tranquille. Bon travail Weasley.

Walsh n’était vraiment pas le genre de supérieur à faire des compliments à tout va pour faire plaisirs à ses équipes. Ainsi, quand il disait quelque chose, on pouvait être certain qu’il le pensait vraiment. C’était rare, mais sincère.

Lancaster s’occupera de le garder à l’œil. Ça l’occupera.

Le Lancaster en question était à moins d’un an de la retraite et préférait désormais les missions plus tranquilles, ce qui pouvait être compréhensible.

Christian referma alors le dossier et se laissa aller contre le dossier de son siège, observant longuement Septimus en silence comme s’il cherchait à lire dans ses pensées.

Dites-moi Weasley, dit-il en brisant les secondes de silence qui venaient de s’instaurer. Depuis combien de temps travaillez-vous ici ?
 
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 350
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: Le travail est pour les hommes un trésor. (Christian)    Dim 17 Sep - 15:30

Septimus & Christian
Le travail est pour les hommes un trésor.
Mine de rien, Septimus ne pouvait pas s’empêcher d’espérer que son supérieur allait apprécier la sanction qui avait été attribué à ce sorcier dont ils discutaient le dossier. Et c’était le cas, puisque l’homme affirma que la sanction était appropriée, avant de faire venir un tampon sur la feuille et de signer. Une bonne chose de faire, avait envie de penser le rouquin. Walsh affirma alors que tout cela allait leur éviter une affaire devant le Mangenmagot, ce qui n’était quand même pas rien. Même si en soit, la sanction qui avait été attribué n’était pas complètement de leur ressort, même s’ils avaient leur part de travail là dedans. En tout cas, le jeune apprécia d’entendre son supérieur lui affirmer qu’il avait fait du bon travail. Ce n’était pas grand-chose en soit, mais ça lui faisait vraiment plaisir. Parce qu’il savait bien que l’homme n’était pas non plus du genre à dire à tout le monde qu’il avait fait du bon travail ou encore à distribuer les compliments. Et Weasley ne pouvait qu’avoir envie de faire du bon travail. Ce n’était pas pour rien qu’il ne comptait pas ses heures, qu’il faisait énormément d’heure supérieur. Il espérait pouvoir percer, il espérait avoir de bonnes paies en fin de moi, afin de pouvoir mettre de l’argent de côté tout en offrant une vie digne à sa fiancée. Parce qu’elle méritait le meilleur, elle méritait de pouvoir avoir une vie descente même si elle avait quitté le luxe de la famille Black pour vivre avec lui.

Septimus se contenta simplement d’adresser un signe de la tête à son supérieur, avant qu’il ne clôture l’affaire en affirmant que Lancaster allait s’occuper de le garder un oeil. Cela, c’était l’homme sous ses yeux qui devaient le gérer, Septimus avait fait son travail. Pendant une seconde, le jeune rouquin se demanda s’il ne devait pas juste retourner au travail et ne pas rester auprès de son interlocuteur, qui de toute évidence était de toute façon bien fatigué. Mais c’était normal. On ne pouvait pas dire que Walsh comptait ses heures non plus. Mais l’homme reprit la parole.

« Eh bien, ça va faire cinq ans que je suis dans ce service. »

Répondit-il alors sincèrement, quand l’homme lui demanda depuis combien de temps il travaillait dans ce service. Dès la fin de ses études, le jeune homme avait travaillé au ministère, faisant quelques stages ici et là. Avant d’en faire un dans ce département et d’être engagé comme employé à temps plein, ne le quittant plus depuis. Ça lui convenait très bien. Il espérait monter les échelons quand même, avoir plus de responsabilité un jour, mais en même temps il adorait ce département. En grande partie parce que ça lui permettait quand même d’avoir un contact avec les moldus et qu’il adorait leur culture. Même s’il n’était pas au point, comme d’autre, de croire que les moldus et les sorciers pouvaient vivre sans se cacher. Que certain moldus, proches de sorciers, découvrent le monde magique c’était une chose. Mais tous les moldus ne devaient pas l’apprendre. Raison pour laquelle il tenait à ce secret et qu’il travaillait dans ce département.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 209
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Lindsay Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Lee Pace

Message#Sujet: Re: Le travail est pour les hommes un trésor. (Christian)    Ven 3 Nov - 12:56

Le travail est pour les hommes un trésor
 
Weasley & Walsh

 
Bon, cela lui faisait au moins un dossier de moins à traiter. Plus qu’une bonne vingtaine d’autres… C’était terrifiant de voir le nombre de fois par jour ou des sorciers se servaient de la magie devant des témoins moldus. Et encore, il n’était question que des fois où ils se faisaient attraper. Certains cas étaient encore en cours d’enquêtes et loin d’être réglés. Mais au moins, il avait désormais un dossier de moins dans sa pile. Si seulement toutes les affaires pouvaient se régler aussi rapidement et facilement. Cela gonflait les statistiques de son département sur le nombre d’affaires résolues. Et quand les statistiques étaient bonnes, le Ministre était content. Et quand le Ministre était content, alors Christian l’était aussi. C’était une équation des plus logiques. Quoi de plus normal ? Plus les résultats étaient bons et plus il recevait de louange. Lui, pas ceux travaillant sous ses ordres dont la majorité n’avait même jamais croisé le Ministre de la Magie. Mais malgré ses – très – nombreux défauts, Walsh n’était pas un Directeur de département ingrat et il n’hésitait pas à donner une gratification en fin d’année aux plus méritant de son service.

Cela faisait donc 5 ans que Weasley travaillait dans ce service. Cela voulait dire qu’il était arrivé peu avant la nomination de Walsh à son poste de Directeur. 5 ans, il en était toujours au même stade. Un point des plus étonnant aux yeux d’un bourreau de travail carriériste tel que Christian. Mais peut-être s’était-il trompé ? Peut-être que Weasley n’avait pas de grandes aspirations de carrière après tout.

La nouvelle lubie du Ministère est d’avoir des qualifications annuelles de ses employés. Comme si les directeurs n’avaient pas déjà assez de boulot comme ça, expliqua-t-il en soupirant. Une espèce de nouvelle mode importée, hélas, de mon pays natal par le Département de la coopération magique internationale. Il parait que cela permet d’avoir un meilleur suivit des employés et de mieux cibler leurs possibilités d’évolutions.

Tout en parlant, Christian désignait à Septimus la chaise vide en face de son bureau. Dans le fond, il n’était plus à 20minutes près et il partait vraisemblablement de l'idée que si Weasley était encore là, dans son bureau, c’était qu’il était dans le même cas.

Alors Weasley, quelles sont vos aspirations professionnelles pour le futur ? Et ne venez pas me répondre que vous vous imaginez à ma place d’ici 2 à 3 ans si vous ne voulez pas passer les 10 prochaines années à uniquement travailler sur les cas des élèves de Poudlard se servant stupidement de la magie durant les vacances pour impressionner leurs parents et amis moldus.


Christian avait dit cela avec un grand sourire mais avec lui, allez savoir…

 
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 350
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: Le travail est pour les hommes un trésor. (Christian)    Sam 23 Déc - 11:59

Septimus & Christian
Le travail est pour les hommes un trésor.
Septimus écouta son supérieur affirmer que le ministère de la magie avait une nouvelle lubie et qu’il voulait maintenant faire des qualifications annuelles de ses employés, quelque chose qu’ils avaient récupéré du MACUSA visiblement. Soit, le rouquin ne voyait pas vraiment en quoi ça le concernait pour autant, mais il comprenait donc que Walsh avait envie d’en savoir un peu plus sure ce qu’il voulait pour le futur. D’ailleurs Septimus ne tarda pas à l’entendre lui poser la question... quelles étaient ses aspirations professionnelles pour le futur. Le rouquin ne réagit pas spécialement quand l’homme affirma alors qu’il ne devait pas s’imaginer à sa place d’ici quelques années, s’il ne voulait pas en subir les conséquences et donc se retrouver avec que des dossiers concernant les élèves de Poudlard qui auraient eu envie de se venter un peu trop devant leurs amis et parents moldus. Il souriait alors qu’il disait ça mais ce n’était pas pour autant que le jeune homme parvenait à savoir s’il était sérieux ou s’il était en train de plaisanter. Septimus n’avait aucune envie de s’être donné du mal pendant tous ces derniers mois – et même avant d’ailleurs, il n’avait jamais mâché ses efforts avant que Cedrella devienne sa fiancée non plus – pour voir tout se briser simplement parce qu’il aurait affirmé avoir trop d’ambition. Walsh n’avait normalement pas le droit de faire ce genre de chose, mais en même temps le rouquin savait que tout n’était pas juste au ministère et il ne connaissait pas vraiment son interlocuteur. Il le connaissait en tant que patron, il n’avait aucune idée de ce qu’il était capable de faire si jamais les choses n’allaient pas dans son sens.

« Et si jamais vous quittez votre poste pour quelque chose de plus haut. Il faudra bien quelqu’un pour vous remplacer. » Dit-il alors, cherchant un peu à «plaisanter» comme l’avait fait son interlocuteur – à moins qu’il se plante complètement – précédemment. Septimus n’avait pas pour autant envie de cacher le fait qu’il avait un peu d’ambition quand même, qu’il ne cracherait pas sur un meilleur poste. « J’aime mon travail, ce que je fais au quotidien me plaît énormément. » C’était vrai, le rouquin n’avait pas à se plaindre de son travail. « Mais ce qui m’intéresse le plus, c’est pouvoir offrir une vie digne de ce nom à ma fiancée, à nos futurs enfants. » Le rouquin marqua une pause. « Cela passe aussi par un bon salaire. » Et même si le jeune homme n’était pas sur la paille, il savait qu’il pourrait gagner beaucoup plus. « Je ne souhaite pas spécifiquement prendre votre place. Seulement évoluer au sein du ministère. »
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 209
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Lindsay Walsh

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Lee Pace

Message#Sujet: Re: Le travail est pour les hommes un trésor. (Christian)    Mar 20 Mar - 15:21

Le travail est pour les hommes un trésor
 
Weasley & Walsh

 
Les lubies du Ministères… Cela dit, celle-ci n’était pas si mauvaise. Elle n’avait pas encore été implantée dans tous les départements et la mesure n’était pas encore officielle mais pour une fois, c’était une nouvelle idée qui ne déplairait pas tant que ça à Christian si cela venait à se concrétiser car alors qu’il se tenait face à l’un de ses subalternes depuis déjà 5 ans, il réalisait qu’il ne connaissait absolument rien de ce type. Mais vraiment rien du tout ! Il connaissait son nom, savait qu’il travaillait bien – même mieux que la moyenne de son équipe – mais en dehors de cela, le néant le plus total. En même temps, Christian lui-même se remettait en question à cet instant, réalisant qu’il n’avait jamais rien fait pour apprendre à connaitre un peu plus personnellement son équipe. Il savait que certains des autres Directeurs sortaient parfois le vendredi soir boire un verre avec les employés, qu’ils étaient parfois invités à manger chez eux. Certains avaient même des activités et des hobbys en commun. Mais lui, était toujours resté assez distant. Ce n’était pas qu’il voulait les prendre de haut c’était juste… Comme ça. Et il savait pertinemment que cette attitude ne faisait pas de lui le plus apprécié des Directeurs auprès des collaborateurs, ce qui ne l’avait jamais dérangé. Il s’était toujours moqué de ce que l’on pouvait dire dans son dos.

La réponse politiquement correcte de Weasley l’amusa grandement. Il retrouvait là toute la retenue traditionnelle anglaise. Un américain n’aurait certainement pas hésité à se montrer plus direct. Ou même un anglo-américain tel que lui.

Et ainsi donc, Weasley était fiancé ! Comme quoi, il suffisait parfois que de quelques minutes pour en apprendre un peu plus sur quelqu’un. Il faudrait qu’il s’en souvienne.

Toutes mes félicitations pour vos fiançailles, dit-il avec sincérité.

La remarque sur le salaire le fit sourire. Christian était passé par le même poste que Weasley, il se souvenait du salaire qui, en étant honnête, n’avait non plus rien de mirobolant.

Et bien, je suis content que vous vous plaisiez au sein du département. Vos résultats sont très bons, vraiment. Vous êtes clairement dans la tranche supérieure de l’équipe. Vous êtes consciencieux et le fait que vous soyez encore là à cette heure prouve que vous n’avez pas peur de travailler contrairement à certains qui ont déjà les yeux rivés su l’horloge 5 minutes avant la fin. Je pense que vos avez en effet tout en main pour évoluer au sein du Ministère. Vous êtes peut-être encore un peu trop… lisse ? N’ayez pas peur de montrer que vous avez de l’ambition.


Christian croisa les bras sur son bureau en observant Weasley avec un petit sourire en coin.

Quand j’avais environ votre âge, l’ancien Directeur et moi avons eu une discussion assez similaire et je lui ai répondu clairement que j’étais dans les starking blocks pour reprendre sa place.


Christian se redressa et se laissa aller contre le dossier de son siège en écartant les bras.

Et voilà le résultat une petite poignée d’années plus tard ! Je vais vous donner la même réponse qu’il m’avait fait ce jour-là ; tant que vous ne cherchez pas à me faire éjecter, je suis disposé à vous aider. La seule différence est que mon prédécesseur est parti prendre sa retraite et que moi, j’en suis encore bien loin. Mais contrairement à lui, je n’ai pas l’intention de passer le reste de ma carrière dans cette pièce.

Ce qui n’était un secret pour personne. Christian n’avait jamais caché le fait que son but était de parvenir un jour au poste de Ministre de la Magie. Ni plus, ni moins.

 
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 350
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Cedrella Black

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'houx, 22.2 cm, crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Kevin McKidd

Message#Sujet: Re: Le travail est pour les hommes un trésor. (Christian)    Jeu 17 Mai - 17:12

Septimus & Christian
Le travail est pour les hommes un trésor.
Septimus ne pouvait pas s’empêcher de se montrer le plus agréable possible avec son supérieur, pour la simple et bonne raison que ça faisait partie de son éducation. Septimus avait appris à respecter ses aînés, ses supérieurs, c’était comme cela et il n’avait pas l’intention de changer quoi que ce soit. Quand bien même, il ne pouvait pas nier le fait qu’il avait envie de pouvoir évoluer au sein du ministère de la magie. Pas tant parce qu’il cherchait à obtenir un poste à haute responsabilité, ce n’était pas le cas non plus. La seule chose qu’il voulait c’était avoir un bon travail et un bon salaire, afin de subvenir au mieux aux besoins de sa famille. Et même si pour le moment, il n’y avait que lui et Cedrella, le jeune homme avait hâte de pouvoir fonder une famille avec sa fiancée (mais pour cela, il fallait encore qu’il parvienne à se marier), et un jour il espérait bien qu’ils aient des enfants, qu’il ait donc besoin de subvenir aux besoins de ces enfants. Et forcément, pour leur, ils avaient une vie modeste mais le jeune homme espérait quand même pouvoir leur offrir le meilleur. Quand bien même il savait que Cedrella était prête à se contenter de peu, mais lui n’avait aucune envie qu’elle se contente de peu justement.

« Merci. » Répondit Septimus légèrement mal à l’aise, quand son supérieur le félicita pour ses fiançailles. Mine de rien, il n’y avait pas grand monde qui lui disait une telle chose, tant leur mariage était mal vu par le monde magique.

Le rouquin l’écouta attentivement ensuite, alors qu’il parlait de son travail et le félicitait pour ses résultats. Mine de rien, le jeune homme ne pouvait pas nier que ça lui faisait quand même vraiment du bien que ses efforts soient reconnus, parce qu’il en faisait énormément des efforts. Quand bien même, son patron ne manqua pas de lui affirmer qu’il était quand même un peu trop lisse, mais Septimus ne se voyait pas dire le contraire. Walsh se pencha un peu plus sur son histoire, mentionnant sa propre conversation avec l’ancien directeur quand il avait à peu près son âge. En tout cas, la conversation semblait bien se positionner pour Septimus et le jeune homme commençait à avoir bon espoir. Il ne savait pas toujours quoi penser de son supérieur, mais en cet instant précis, il l’appréciait énormément pour ce qu’il était en train de lui dire. Septimus commençait à se dire que la chance allait définitivement tourner en sa faveur et celle de sa fiancée, mais il pensait évidemment trop vite en le faisant de la sorte.

« Alors je pense que nous pouvons dire que nous sommes tous les deux chanceux. » Si Christian Walsh décidait de quitter son poste afin d’évoluer au sein du ministère et qu’il recommandait Septimus en tant que remplaçant, ils étaient clairement tous les deux gagnants. Le rouquin espérait en tout cas que ça soit une chance pour lui, parce qu’il ne pouvait pas nier que ça aurait beaucoup d’avantages pour lui d’évoluer au sein du ministère. Même s’il ne se faisait pas d’illusion non plus, Septimus avait conscience que ça n’arriverait sans doute pas tout de suite (pour ne pas dire jamais).
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Le travail est pour les hommes un trésor. (Christian)    

Revenir en haut Aller en bas
 

Le travail est pour les hommes un trésor. (Christian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Ministère de la Magie :: Niveau 3
-