AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Dates stocks PS5 : consoles en vente sur Carrefour et ...
Voir le deal

Partagez | 
 

 Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 286
Humeur :
Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Empty
Message#Sujet: Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice]   Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Icon_minitimeLun 18 Mai - 19:37


Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience
O

rpheus considéra le contenu de son sac avec satisfaction. Il avait sélectionné une dizaines d'ouvrages de références, qu'il avait déjà lus pour certains ou qu'il lui restait à découvrir pour d'autres, tous très connus dans le milieu de l'étude des Moldus, l'idéal pour se documenter convenablement, et pour palier ses carences éventuelles dans l'un ou l'autre domaine. Il estimait, en toute humilité (s'il était vraiment capable d'humilité), être parfaitement renseigné sur le sujet qu'il avait la ferme intention d'enseigner, mais il estimait qu'un professeur se devait de tout savoir, sans aucune exception envisageable, et en l'occurrence, la meilleure manière d'argumenter contre une opinion qui n'est pas la votre, c'est encore d'avoir considéré cette opinion sous tous les angles possibles, afin de pouvoir la démonter à grand renfort d'arguments tout à fait valable.

Parmi ces ouvrages, il y en avait par exemple au contenu relativement débectant, qui transmettaient au passage un absurde message de paix entre Moldus et Sorciers, comme si la chose pouvait réellement être possible, mais ce qui l'intéressait, ce n'était pas tant le message que les informations disséminés çà et là et dont il comptait tirer profit afin de préparer ses cours. Il avait tout ce qu'il fallait, donc, et tandis qu'il se dirigeait vers la caisse du magasin, Orpheus réfléchissait à la manière dont il articulerait ses premiers cours, plutôt impatient, à vrai dire, de se mettre à l'ouvrage.

Mais de ses pensées, il fut retiré relativement brutalement quand son regard en croisa un autre. Séduisant, qui fit naître en lui presque d'office un profond sentiment de culpabilité. Eurydice était là, elle aussi.

D'aucuns assureraient à Orpheus qu'il n'avait pas la moindre raison de culpabiliser concernant ce qui s'était passé entre lui et Eurydice le temps d'une nuit. Après tout, après ce que sa femme lui avait fait subir, il ne lui devait plus rien, encore moins d'être fidèle. Pourtant, il n'avait définitivement pas voulu trahir Despina de cette manière... Enfin, oui et non. Il n'allait pas prétendre qu'on l'avait forcée à quoi que ce soit. Eurydice était une femme magnifique, et Orpheus l'avait toujours trouvée particulièrement attirante. Mais il aurait préféré que la situation ne dégénère pas de la sorte. D'autant plus qu'au-delà du sentiment qu'il avait d'avoir trompé son épouse, il songeait également à Trevor, qui était l'un de ses plus proches amis. Pour autant, il ne pouvait pas non plus faire comme s'il ne l'avait pas vue... Alors Orpheus salua Eurydice, tentant de dissimuler son embarras du mieux qu'il le pouvait.

-Eurydice, ça faisait longtemps,
dit-il du ton le plus naturel possible. Longtemps, oui, car il cherchait n peu à l'éviter, en réalité. Comment vas-tu ?



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Eurydice Carrow
▌ Messages : 76
Humeur :
Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Right_bar_bleue

En couple avec : Trevor Carrow

QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,1 cm, bois d'acacia & aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Anne Hathaway

Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Empty
Message#Sujet: Re: Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice]   Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Icon_minitimeLun 10 Aoû - 12:01

Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Eurydice avait profité de sa journée pour faire quelques achats. En plus du fait qu’elle avait bien besoin de quelques fournitures, elle devait aussi acheter quelques bricoles pour Clarice. Ce qui ne la dérangeait pas le moins du monde, bien évidemment. Dès qu’elle avait quelque chose à faire pour sa fille, elle le faisait avec le plus grand des plaisirs. C’était son rôle de mère, après tout. Et puis, faire quelques emplettes sur le Chemin de Traverse, ce n’était pas non plus très déplaisant, quand il n’y avait pas trop de monde. Il fallait éviter les périodes de vacances scolaires, les promotions, ce genre de choses, c’était une question d’habitude, au final.

Enfin, quoiqu’il en soit, elle avait quasiment tout ce qu’il lui fallait, il lui manquait juste quelques livres, et c’était naturellement qu’elle s’était rendue chez Fleury & Bott. Ils avaient toujours tout en matière de livres, tant que cela restait de la magie conventionnelle, évidemment. Eurydice n’était pas particulièrement pressée, pas du tout même. Elle avait déjà vu Nigel, elle avait passé toute la matinée avec lui, et n’avait donc plus rien de prévu, et la perspective de rentrer chez elle ne la réjouissait pas non plus outre mesure. Elle prenait donc son temps pour flâner entre les rayons, et observer les ouvrages disposés sur les étagères. Il n’y avait pas énormément de monde, alors elle avait toutes les raisons du monde de ne pas se dépêcher.

Une fois qu’elle fut en possession de tout ce dont elle avait besoin, elle régla ses achats, mais fut coupée dans son élan quand elle s’apprêta à quitter la boutique, quand elle croisa le regard d’Orpheus. Elle ne s’attendait pas du tout à le croiser ici. D’ailleurs, elle se fit la réflexion que cela faisait un moment qu’elle ne l’avait pas croisé. Et qu’elle le croisait beaucoup moins depuis qu’ils avaient passé une nuit ensemble. Elle n’avait pas du tout préparé cela à l’avance, les choses avaient été assez… naturelles et passionnées. En tout cas, Eurydice en gardait un bon souvenir, et ne se sentait en rien coupable. Coupable envers Trevor ? La bonne blague. Et même si Orpheus était marié, sa femme était en prison pour une raison peu anodine, alors… elle estimait ne pas avoir de culpabilité à éprouver, mais il n’en était peut-être pas de même pour le jeune homme.

-Eurydice, ça faisait longtemps. Comment vas-tu ?

Au-delà du fait qu’ils avaient été amants le temps d’une nuit, Orpheus était un homme qu’Eurydice avait toujours apprécié. Ils s’étaient toujours très bien entendus, et avaient eu un bon feeling. Elle savait qu’il était un très bon ami de Trevor, mais curieusement, Eurydice avait beau méprisé son époux, elle appréciait ses amis. En même temps, si ces dits-amis savaient la vérité sur Trevor, ils ne seraient plus amis avec lui. Mais bon, là n’était pas la question. Elle sourit doucement au jeune homme.

« Oui, en effet. Je vais bien, merci. Et toi ? »

black pumpkin

_________________

- Eurydice Carrow -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 286
Humeur :
Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Empty
Message#Sujet: Re: Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice]   Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Icon_minitimeLun 10 Aoû - 14:43


Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience
E

urydice s'adressait à lui comme elle l'avait toujours fait, avant que leur relation ne dérape, et cela devrait rassurer Orpheus. Il songeait qu'il pourrait juste jeter un voile d'ignorance sur leur soirée passée ensemble et juste faire comme si de rien n'était. Ainsi, la vie reprendrait son cours, et avec le temps, il finirait par même se dire qu'il n'avait fait que s'imaginer ce moment d'intimité qui lui avait beaucoup trop plu. Mais ce serait sans doute trop facile.

C'était trop facile. Car Eurydice avait beau s'adresser à lui le plus naturellement du monde, lui-même ne savait pas être aussi naturel avec elle. Il la trouvait toujours aussi belle, toujours aussi attirante... dangereuse, finalement. Et il ne pouvait pas la regarder dans les yeux sans que resurgissent dans son esprit les pensées de cette nuit enflammée, où tout au monde avait disparu, où, en se fondant dans un autre corps, il avait un peu perdu de lui-même... et ça lui avait fait honnêtement beaucoup de bien. Sans doute trop de bien. Non, il ne réussirait très certainement pas à faire comme si de rien n'était.

-Je ne sais pas à quand remonte encore cette fois où j'ai répondu à quelqu'un que j'allais bien en le pensant vraiment,
répondit Orpheus avec un fin sourire.

Il pourrait mentir et prétendre que tout allait bien dans le meilleur des mondes pour lui. Mais il ne voyait pas la nécessité de mentir. Non, bien sûr que non, il n'allait pas bien : Despina était en prison et le haïssait, son fils ne "guérissait" pas et Orpheus craignait de plus en plus de le perdre... et son changement d'emploi n'aidait pas vraiment à diminuer son stress, ce climat de tension ambiante, même s'il était évidemment convaincu de son choix, sans la moindre hésitation. Non, il n'allait pas bien, et il l'assumait. Il n'avait pas l'intention, évidemment, de se laisser plaindre, mais il choisissait d'être honnête. Avant d'être sa maîtresse d'un soir, Eurydice était son amie, après tout.

Il marqua un tant d'hésitation. Il songea à toutes les civilités qu'ils pouvaient encore échanger, qui seraient complètement banales et qui laisserait entre eux un sentiment de gêne. Il y avait des non-dits avec lesquels Orpheus savait vivre, parce qu'il avait parfaitement su les refouler. Mais Orpheus savait que ce non-dit là ne serait pas vivable, en tout cas pas sur le long terme.

-Ecoute, Eurydice. Je crois qu'il faut qu'on parle de ce qui s'est passé... la dernière fois. Tu as un peu de temps ? On pourrait prendre un verre.


La proposition pouvait sembler équivoque, mais le but était en vérité de discuter posément et en terrain neutre, rien d'autre.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Eurydice Carrow
▌ Messages : 76
Humeur :
Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Right_bar_bleue

En couple avec : Trevor Carrow

QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,1 cm, bois d'acacia & aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Anne Hathaway

Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Empty
Message#Sujet: Re: Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice]   Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Icon_minitimeSam 10 Oct - 20:02

Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Eurydice n’était pas certaine du comportement qu’elle devait adopter face à Orpheus. Elle ne regrettait pas la nuit qu’ils avaient passé ensemble, et en toute honnêteté, elle n’aurait absolument pas été contre le fait de faire d’Orpheus un amant régulier, mais étant donné la gêne, ou le semblant de gêne qu’elle semblait détecter chez lui, elle n’était pas certaine qu’il soit du même avis qu’elle. Elle le respectait, même si du coup, elle préférait faire comme si de rien n’était.

Elle n’avait pas envie de mettre Orpheus dans une situation indélicate, même si elle imaginait bien que sa seule présence suffisait à ce qu’il se sente inconfortable. Cependant, elle ne se voyait pas l’ignorer. Elle assumait totalement ce qu’elle avait fait, ce qu’ils avaient fait, et dans tous les cas, elle n’avait pas envie de perdre le jeune homme. Il était un bon ami à elle, elle avait toujours eu d’agréables discussions avec lui, elle ne voulait pas tout perdre. Cependant, Orpheus ne lui avait jamais reparlé de cette nuit, ni ne l’avait ignorée alors il n’avait peut-être pas l’intention de la balayer de sa vie.

-Je ne sais pas à quand remonte encore cette fois où j'ai répondu à quelqu'un que j'allais bien en le pensant vraiment.

Eurydice était peinée d’entendre cela, même si au final, cela ne la surprenait pas vraiment. Elle était plus ou moins au courant de ce qu’il se passait dans la vie d’Orpheus. Sans pour autant avoir tous les détails, mais les nouvelles allaient vite, et elle était donc au courant de la situation. Elle voudrait que les choses s’arrangent pour lui, Orpheus étaient quelqu’un de bien, et elle estimait qu’il n’avait pas eu de chance. Il aurait mérité une meilleure issue, mais elle pensait que les choses pouvaient tout de même s’arranger pour lui. Du moins, il fallait que les choses s’arrangent, il avait assez joué de malchance, et méritait de pouvoir avoir une vie paisible à présent.

-Ecoute, Eurydice. Je crois qu'il faut qu'on parle de ce qui s'est passé... la dernière fois. Tu as un peu de temps ? On pourrait prendre un verre.

Eurydice n’eut pas le temps de lui répondre quoique ce soit qu’Orpheus embraya sur un autre sujet. Elle ne s’attendait pas à cela, elle ne s’attendait pas à ce qu’il lui reparle de la fameuse nuit. Parce qu’elle se doutait bien que c’était de cela qu’il voulait parler. Tout comme elle savait pertinemment ce qu’il allait lui dire. Qu’il regrettait, que cela n’aurait jamais dû arriver, et qu’il fallait oublier. Ce genre de choses. Des choses qu’il n’était jamais agréable d’entendre, mais Eurydice ne comptait pas se défiler pour autant. Elle adressa un petit sourire à son interlocuteur.

« Oui bien sûr, si tu veux. »

black pumpkin

_________________

- Eurydice Carrow -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 286
Humeur :
Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Empty
Message#Sujet: Re: Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice]   Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Icon_minitimeDim 11 Oct - 9:07


Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience
O

rpheus hocha doucement la tête face à l'approbation polie d'Eurydice. Une part de lui aurait peut-être voulu qu'elle lui réponde par une excuse, affirme qu'elle n'avait pas le temps, ou encore qu'elle savait déjà pertinemment ce qu'il allait lui dire et que donc cette conversation ne servirait à rien... parce qu'ainsi, il retardait l'échéance d'une discussion qui ne serait agréable ni pour l'un ni pour l'autre... mais n'en demeurait pas moins nécessaire. Elle ne se défila pas, et c'était en réalité tant mieux. Oui, il était très probable qu'elle sache déjà tout ce qu'il avait à lui dire, mais en même temps, eh bien... il estimait que ne pas avoir de conversation à coeur ouvert sur le sujet, c'était simplement se cacher d'une obligation qu'il se faisait à lui-même... qui n'allègerait peut-être pas sa conscience mais aurait au moins le mérite de mettre les choses à plat.

Il proposa à Eurydice de rejoindre un café de sa connaissance, agréable, confortable, pas trop bruyant mais pas trop intime non plus, et où aucune oreille importune ne devrait venir capter la moindre bribe de leur conversation. Il avait le sentiment que c'était le cadre idéal pour une conversation qui le serait sans doute beaucoup moins. La suite lui donnerait raison ou tort, impossible de le savoir pour le moment. Il attendit qu'ils soient confortablement installés et aient tous les deux passé commande de leur boisson pour reprendre la parole.

-Je me doute que tu sais déjà ce que je vais te dire, mais... j'avais quand même besoin de t'en parler. Je me sens... terriblement coupable de ce qui s'est passé entre nous.


La culpabilité n'était pourtant pas un sentiment auquel Orpheus était familier. Il avait plutôt tendance à largement assumer ses actes, ses paroles, ses gestes, ses décisions... Il les estimait toujours légitimes et mûrement réfléchis... mais avec Eurydice, il avait perdu le contrôle. Et il y avait de quoi. Même maintenant, il songeait que s'il la regardait un peu trop longtemps dans les yeux, il pourrait le perdre de nouveau.

-Je ne vais pas prétendre que je regrette complètement, ce serait faux. Tu es un femme incroyable, je l'ai toujours pensé et... je le pense encore. Mais je n'aurais jamais dû trahir Despina. Et Trevor. Ni te mettre dans une telle situation. Et j'en suis désolé.


Voilà, en somme, c'était des lieux communs, et elle devait déjà savoir tout cela. Mais ça lui faisait tout de même du bien de l'avoir dit, d'avoir mis des mots sur des pensées qui venaient le harceler jusque dans son sommeil, parfois, sans refuge ni répit.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Eurydice Carrow
▌ Messages : 76
Humeur :
Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Right_bar_bleue

En couple avec : Trevor Carrow

QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,1 cm, bois d'acacia & aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Anne Hathaway

Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Empty
Message#Sujet: Re: Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice]   Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Icon_minitimeMar 15 Déc - 17:48

Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Eurydice se doutait de ce qu’Orpheus allait lui dire, mais s’il tenait tout de même à le lui dire, elle n’allait pas l’en empêcher. Son attitude vis-à-vis d’elle témoignait déjà de l’état d’esprit dans lequel il devait se trouver. Il était comme gêné, mal à l’aise, et elle savait d’où cela venait. Il devait très probablement regretter ce qu’il s’était passé. Elle ne lui en voudrait pas si c’était le cas. Elle pouvait comprendre qu’il ne soit pas forcément familier avec l’adultère (même si sa situation était très spéciale), d’autant qu’il était l’ami de Trevor, mais il n’avait pas vraiment de souci à se faire, étant donné que Trevor se fichait éperdument d’elle (ce qu’elle lui rendait), il n’allait pas se mettre dans une colère noire, ce n’était pas comme s’il risquait de l’apprendre un jour dans tous les cas. Eurydice gardait l’identité de ses amants pour elle, ça ne regardait qu’elle en même temps.

Elle le suivit donc jusqu’à un café et s’installa avec lui, ne commandant qu’un thé. Ce n’était pas une heure pour boire, et quand bien même, ils n’étaient pas vraiment dans une ambiance festive, ou relativement posée pour qu’ils prennent la décision de boire ensemble. Elle attendit patiemment qu’Orpheus lance le sujet, après tout, c’était lui qui avait des choses à lui dire. Elle ne voulait pas le brusquer, mais elle ne voyait pas l’intérêt de lancer un sujet qui n’aurait absolument aucun rapport juste histoire d’attendre qu’il soit prêt.

-Je me doute que tu sais déjà ce que je vais te dire, mais... j'avais quand même besoin de t'en parler. Je me sens... terriblement coupable de ce qui s'est passé entre nous.

Elle n’était pas surprise, elle avait visé juste. Evidemment, ce n’était jamais plaisant à entendre, ce genre de choses, mais elle ne le prenait pas mal pour autant. Ce qui l’embêtait le plus, c’était que cela affectait autant Orpheus, elle n’avait en aucun cas voulu le déstabiliser, ou le troubler. Orpheus était un jeune homme qu’elle appréciait sincèrement, alors elle ne voulait pas être responsable d’un quelconque malaise chez lui.

-Je ne vais pas prétendre que je regrette complètement, ce serait faux. Tu es un femme incroyable, je l'ai toujours pensé et... je le pense encore. Mais je n'aurais jamais dû trahir Despina. Et Trevor. Ni te mettre dans une telle situation. Et j'en suis désolé.

Il ne regrettait pas complètement, c’était déjà ça. Elle n’était pas certaine de vraiment être une femme incroyable, mais cela la touchait qu’il le pense. Il ne disait peut-être cela que dans la volonté que les choses passent mieux. Quoiqu’il en soit, c’était ce qu’elle pensait globalement, il se sentait mal vis-à-vis de son épouse et de Trevor. C’était probablement la première fois qu’il faisait un écart dans son mariage, et probablement la dernière était donnée sa réaction. Quoiqu’il en soit, elle tenait à le rassurer, ce n’était pas si grave, du moins, une partie du « problème » n’avait pas de raison d’être selon elle.

« Orpheus, je comprends que tu te sentes coupable vis-à-vis de Despina, et je le respecte. C’est ton couple et je ne veux pas m’en mêler. Concernant Trevor, tes scrupules n’ont pas besoin d’être aussi présents, il fait bien pire. Et pour finir, tu n’as aucune raison de t’excuser auprès de moi. Tu ne me mets dans aucune situation. C’est moi qui suis désolée, je ne pensais pas que cela te chamboulerait autant, ce n’était pas mon intention. »

black pumpkin

_________________

- Eurydice Carrow -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 286
Humeur :
Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Empty
Message#Sujet: Re: Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice]   Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Icon_minitimeMar 15 Déc - 18:38


Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience
O

rpheus savait qu'il devait sembler absurde de vouloir respecter ses voeux de fidélité alors que son épouse ne demandait qu'à le voir mort et se ficherait sans doute totalement de le savoir fricoter, peu importe avec qui, mais Orpheus était un homme de tradition, et pour lui, une promesse faite dans un cadre aussi rigoureux que celui qu'exigeait une union matrimoniale devrait être prise au sérieux.

Il avait trahi sa parole, et il le vivait sincèrement très mal... cela allait au-delà du fait de ne pas avoir respecté Despina qui, de son côté, avait oublié d'avoir le moindre respect pour lui depuis bien longtemps dans tous les cas. Eurydice était capable de comprendre et de respecter cela, et déjà, cela faisait un peu de bien à Orpheus... même s'il en faudrait sans doute plus pour qu'il se sente plus à l'aise, en cet instant.

Eurydice poursuivit en affirmant que Trevor faisait bien pire. Orpheus supposait que la jeune femme entendait par là que Trevor avait quantité de maîtresses... pour lui, c'était assez incompréhensible. Avoir une femme comme Eurydice chez soi et vouloir aller voir ailleurs ? ça lui paraissait assez incongru, mais en réalité, ce n'était pas ce qui inquiétait Orpheus. Que Trevor ait des dizaines d'amantes ou non, ça ne changeait rien au fait qu'il était son ami, et qu'on ne couchait pas avec les femmes de ses amis...

-Bien sûr, que ça me... perturbe,
répondit Orpheus. C'était pas rien, pour moi, ce qui s'est passé.

Mais il était en train de réaliser, au vu de la réponse d'Eurydice, que ce dont il s'était fait une montagne n'avait sans doute pas représenté grand-chose pour elle. Il ne lui en voulait pas, ils ne s'étaient rien promis ni ne pouvaient rien se promettre. Elle était apparemment délaissé par son mari, elle avait trouvé de l'affection auprès de lui, il n'y avait pas à chercher plus loin... mais lui avait cherché plus loin.

Il avait culpabilisé, longuement, il s'était remis en question, il avait vu certaines de ses convictions être bouleversées. Il ne pensait pas être le genre d'homme capable de tromper sa femme, et pourtant il l'avait fait. Et quand il avait Eurydice sous les yeux, il ne pouvait pas s'empêcher de penser que si l'erreur devait être unique, il avait quand même très envie de la répéter.

-J'aurais jamais eu cette aventure pour m'amuser ou pour passer le temps. Je pensais pas que je serais même capable d'avoir une aventure. Mais tu...
Il ne savait trop comment le formuler. Tu me troubles.

Voilà, c'était sûrement la manière la plus juste de le dire. Elle le troublait, beaucoup. Et le fait d'avoir couché avec elle n'y avait rien changé.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Eurydice Carrow
▌ Messages : 76
Humeur :
Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Right_bar_bleue

En couple avec : Trevor Carrow

QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,1 cm, bois d'acacia & aile de fée
Camp: Neutre
Avatar: Anne Hathaway

Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Empty
Message#Sujet: Re: Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice]   Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Icon_minitimeJeu 8 Avr - 13:48

Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
La situation n’était pas au mieux. Eurydice était vraiment… désolée que leur histoire ait à ce point perturbé Orpheus de manière négative. Evidemment, elle aurait voulu que cela ne le laisse pas indifférent, et qu’il en garde un bon souvenir. Mais il donnait l’impression d’être torturé par la nuit qu’ils avaient passé ensemble, par le fait qu’il ait trompé sa femme, qu’il ait trompé son ami, même si Eurydice avait plutôt tendance à penser que Trevor s’en moquerait, mais elle ne pouvait en être certaine, et elle ne pouvait réellement expliquer cela à Orpheus non plus. Puisque cela soulèverait des questions auxquelles Eurydice ne pourrait répondre, même si cela serait tentant.

Mais elle avait bien compris, que ce qui le gênait le plus, c’était d’avoir été infidèle envers Despina. Quoiqu’on puisse en penser, Eurydice avait un vrai respect pour la fidélité. Et si les choses avaient été différentes, et que Trevor n’avait pas présenté ces déviances, elle serait restée fidèle. Mais dans ces circonstances, elle n’en voyait pas l’intérêt, surtout qu’il n’avait pas non plus l’air dérangé par le fait qu’elle ait des amants. En tout cas, il ne lui avait jamais fait une seule réflexion. Mais pour en revenir à Orpheus, elle comprenait qu’il se sente mal face à cela, et qu’il se sente coupable, même si elle aurait aimé qu’il ne soit pas aussi torturé.

-Bien sûr, que ça me... perturbe. C'était pas rien, pour moi, ce qui s'est passé.

Ça ne l’était pas non plus pour elle, et elle ne voulait pas qu’il pense le contraire. Oui, Orpheus n’était pas le premier amant qu’elle avait eu. Mais ce n’était pas pour autant que ça n’avait pas compté, et qu’il n’y avait pas une dimension personnelle. Orpheus était d’abord son ami, et elle avait une réelle affection pour lui, et ce qu’il s’était passé, ça n’avait pas été juste une petite incartade sans importance.

« Pour moi non plus, ce n’était pas rien. »
-J'aurais jamais eu cette aventure pour m'amuser ou pour passer le temps. Je pensais pas que je serais même capable d'avoir une aventure. Mais tu... Tu me troubles.

La jeune femme ne put s’empêcher de sourire, flattée. Elle savait bien que cela devait lui demander beaucoup, de lui dire cela. Et qu’il ne le faisait pas le cœur léger, mais il n’empêche que ce genre de déclaration lui faisait plaisir. Elle se sentait unique, mise en valeur, et c’était un sentiment qu’elle avait tendance à rechercher, puisqu’il n’était pas forcément naturel pour elle. Elle l’observa durant quelques secondes, avant de décider à lui répondre quelques choses.

« Je suis flattée. Tu sais, tu ne me laisses pas indifférente non plus. Je te connais depuis plusieurs années maintenant, et j’ai toujours trouvé que tu avais beaucoup de charme, et que tu étais un homme très appréciable et admirable. »

black pumpkin

_________________

- Eurydice Carrow -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Orpheus Beurk
▌ Messages : 286
Humeur :
Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'if, 32, 21 cm, plume de phénix
Camp: Mal
Avatar: Jonathan Groff

Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Empty
Message#Sujet: Re: Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice]   Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Icon_minitimeJeu 8 Avr - 17:48


Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience
O

rpheus afficha une fine esquisse de sourire quand Eurydice commença par lui affirmer que pour elle non plus, ce n'était pas rien. Il était très probable qu'elle le dise uniquement dans le but de ne pas le voir se couvrir de ridicule, mais quand bien même ce serait le cas, il savait apprécier malgré tout l'attention, il l'appréciait d'autant plus que c'étaient des propos qu'il avait effectivement besoin d'entendre, quand bien même ils ne changeaient pas grand-chose à la situation. C'était sans doute pire, au fond, d'ailleurs, d'avoir trompé Despina en laissant des sentiments très personnels peser dans la balance. Certains avaient moins de scrupules à tromper leurs épouses, mais ils pouvaient du moins invoquer de simples pulsions charnelles, qui n'allaient jamais au-delà, il ne pouvait pas faire de même de son côté sans faire preuve d'une évidente mauvaise foi.

Eurydice affirma qu'elle était flattée. Ce n'était pas le but, ce n'était pas un compliment lâché dans le but de la caresser dans le sens du poil, c'était quelque chose qu'il pensait vraiment, un sentiment qui l'animait sincèrement, et qui le désarmait. En même temps, Eurydice était une femme exceptionnelle par bien des aspects, pour flatter son ego, il n'y avait rien besoin de faire, aux yeux d'Orpheus, il était impossible de parler d'elle sans la couvrir de compliment.

Son seul défaut avait été de tromper son époux, mais semble-t-il que Trevor avait été infidèle le premier (ce qui ne donnait pas moins de scrupules à Orpheus vis-à-vis de celui qui, tout de même, était son ami). Il afficha un sourire, presque empreint d'une certaine amertume quand Eurydice le complimenta en retour. C'était agréable à entendre, mais en même temps, il serait plus simple d'être éconduit dans ce genre de circonstances. Il serait plus simple pour lui de se raisonner que de se laisser tenter à répéter l'erreur, encore et encore et encore.

-Je suppose que ce serait plus simple si je t'étais indifférent,
répondit Orpheus en baissant les yeux sur la table qui les séparait, à présent incapable de soutenir le regard envoûtant de la belle Eurydice. Je crois que j'ai juste besoin... de chaleur, de me sentir aimé, de me sentir moins seul... Despina n'est plus qu'une ombre...

Amos était ce qui le rapprochait le plus de lui, mais lui aussi devenait une ombre à mesure que ses efforts pour faire de lui un des leurs se révélait vain... Et il avait peur de se retrouver véritablement seul. Sans fils, sans épouse... Eurydice était là, elle était belle, elle était attirante, elle lui donnait le sentiment de retrouver des émotions autrement enterrées, mais ce n'était pas juste.

-Mais ça doit s'arrêter là. Regarde-moi, je me trouve des excuses, encore. C'est ridicule...



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Empty
Message#Sujet: Re: Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice]   Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Vaincre sa culpabilité, c'est s'accorder avec sa conscience [pv Eurydice]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Fleury & Bott
-