AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en français : où le ...
Voir le deal

Partagez | 
 

 Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MANGEMORT
Aristide Beurk
▌ Messages : 131
Humeur :
Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de séquoia, 34,5 cm, nerf de coeur de dragon
Camp: Mal
Avatar: Ryan Gosling

Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta)   Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Icon_minitimeMer 20 Mai - 16:42

Bienvenue dans ta nouvelle demeure.
Il y avait beaucoup de résidents à Azkaban, les arrivés étaient évidemment récurrente. C'était j'en sorte de routine pour Aristide. Le sorcier ne s'occupait pas toujours de chaque arrivé, mais forcément il fallait quand même gérer un peu tout cela, que chaque résident ait son nouveau lieu de vie pendant un temps déterminé ou indéterminé. Et évidemment gérer les embrassades des detraqueurs évidemment. Mais ce n'était pas prévu au programme pour le coup. Une nouvelle résidente faisait son arrivée. Ce n'était pas une entrée définitive, ce qui était quelque chose qui plaisait un peu moins à Aristide. Le sous-directeur n'avait aucun souci à faire les arrivés des prisonniers, mais il avait plus de mal à fair les sorties. Il trouvait ça d'un pénible. Mais ce n'était pas la question pour le moment, l'entrée qu'ils attendaient était donc prévues.

Aristide attendait les Aurors qui devaient conduire le futur prisonnier à la prison. Il n'était plus si sûr de qui c'était, de ce que cette personne avait fait. En même temps, ce n'était pas quelque chose qui le regardait vraiment, il n'avait pas vraiment besoin de savoir pour qu'elle raison les personnes qui se trouvaient la, se trouvaient la. Bon il y avait bien quelques exception à la règle, le sort de sa belle sœur le concernait quand même beaucoup plus. Forcément il était quand même concerné par la situation et vu que Orpheus ne manquait pas de lui rappeler constamment que sa femme se trouvait entre ses murs. Le jeune homme attendait donc l'arrivée de ces Aurors. Ces personnes arrivèrent donc, en compagnie de la dites prisonnières. Quand ils arrivèrent, Aristide observa attentivement la nouvelle prisonnière.

« On se connaît non ?  » Demanda-t-il en voyant la jeune femme.

Il n'était pas si que que cela, mais son visage lui disait vaguement quelque chose. Ça ne voulait rien dire, mais il avait le sentiment d'avoir déjà vu ce visage dans ces lieux. Ça arrivait, la prison, quand il était question de séjour à durée déterminée, pouvait accueillir plusieurs fois quelqu'un. Aristide devait bien avouer qu'il apprécierait, juste parce que ça lui faisait un peu moins de travail. Bon, il n'avait pas non plus grand chose à faire en soit, il se contentait de conduire les prisonniers dans la cellule qui allait devenir leur lieu de vie pendant un temps où à vie et il s'arrangeait qu'ils n'aient bien aucune affaire sur eux en dehors de la tenue réglementaire. Évidemment, le sorcier devait aussi parler un peu de la vie dans la prison, mentionner le fait que ça allait être difficile parce que la présence des detraqueurs était quand même difficile à supporter. Bref ce genre de chose qu'il pouvait s'épargner de faire si jamais la femme sous ses yeux avait déjà fait un tour en prison comme il avait le sentiment. Ça lui ferait quand même gagner du temps et son temps était précieux vieux mine de rien.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Carlotta Pinkstone
▌ Messages : 1548
Humeur :
Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Right_bar_bleue

En couple avec : Ignatius Tuft

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Re: Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta)   Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Icon_minitimeLun 25 Mai - 15:55




Bienvenue dans ta nouvelle demeure.
Ft. Carlotta & Aristide

Et voilà, on y est... Sur les dernières heures, je vous le jure, j'ai presque eu hâte que les Aurors débarquent enfin. Je sais que je ne peux ni arrêter, ni annuler le temps. Alors autant y aller... Je n'ai vraiment pas envie de retrouver une cellule sombre et froide et subir la compagnie des détraqueurs... Mais je n'ai pas d'alternative, alors je n'ai plus qu'à serrer les dents, et... à y aller.

Je ne pipe pas mot alors que nous atteignons enfin ce décor sordide. Définitivement, la prison d'Azkaban ne m'avait pas manqué du tout... Mais il n'est plus question de mon confort ou de mes craintes. J'ai écopé d'un sort bien tendre en comparaison de celui qui aurait tout à fait pu m'attendre, et j'en ai quand même conscience. Je ne suis pas naïve, car non, idéaliste ne veut pas dire naïve. Je prends une grande inspiration tandis que les deux homme qui me tiennent chacun par un bras (ce qui n'est pas nécessaire, je ne compte pas du tout m'enfuir) me conduisent dans le bureau du sous-directeur de la prison.

Ce type, Aristide Beurk, je ne l'ai rencontré qu'une fois, mais c'était une rencontre marquante pour moi. Lors de mon premier emprisonnement, j'étais dans un état de détresse impossible, des larmes plein les yeux. Aujourd'hui, je suis plus digne... même si j'ai toujours aussi peur, en vérité. Même plus peur que la dernière fois. Parce que je sais précisément ce qui m'attend à présent. Oui, je n'aurais jamais pu oublier le visage de l'homme qui m'a conduite en cellule la première fois. Mais je constate que lui ne se souvient pas de moi, ou à peine. Logique, des prisonniers, il en voit défiler constamment, ça reste désagréable de se sentir comme un numéro. Un nom sur une liste interminable. Rien du tout, en somme.

-Oui, c'est pas ma première fois,
je réponds. Je veux que mon ton soit décontracté, mais en réalité, j'ai envie de mourir, là, tout de suite, tellement l'angoisse me consume. La déco a pas du tout changé depuis la dernière fois.

Je ne sais même pas pourquoi je tente de faire de l'humour. J'essaie de faire diversion à ma détresse.

:copyright: Belzébuth

_________________
Activisme, n. m.
Système de conduite qui privilégie l'action directe. Attitude morale qui insiste sur les nécessités de la vie et de l'action et sur les compromissions nécessaires avec des principes trop stricts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Aristide Beurk
▌ Messages : 131
Humeur :
Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de séquoia, 34,5 cm, nerf de coeur de dragon
Camp: Mal
Avatar: Ryan Gosling

Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Re: Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta)   Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Icon_minitimeMer 19 Aoû - 13:32

Bienvenue dans ta nouvelle demeure.
Aristide ne pouvait pas forcément se rappeler de toutes les personnes qui venaient à la prison pour y faire des séjours… de courte durée. Si on pouvait appeler quelques mois une courte durée dans un tel endroit. Aristide ne se rappelait déjà pas de tous les résidants de la prison, ceux qui étaient là à longueur de temps. Mais le visage de la jeune femme sous ses yeux lui disait bel et bien quelque chose. Carlotta était déjà venue à Azkaban donc, ce n’était pas sa première visite. Enfin, si on pouvait appeler ça une visite, parce que ce n’était pas du tout le cas. Aristide ne remarqua pas spécialement le fait que Carlotta n’était pas du tout décontractée, qu’elle était morte de trouille. S’il prenait la peine de se pencher un peu plus sur son sort et qu’il faisait réellement attention à elle, il était possible qu’il s’en rende compte. Mais ce n’était pas le cas non.

Le jeune homme afficha un sourire en entendant son interlocutrice affirmer que la décoration de la prison n’avait pas changé. Aristide appréciait l’humour de la jeune femme sous ses yeux, très franchement, il ne se retint même pas de rire un peu.

« Non, c’est vrai, on n’a pas pris la peine de changer la décoration. Il parait qu’il faut que cet endroit reste lugubre pour que vous, les pauvres petits prisonniers, souffraient un maximum. »

Cela dit, ça convenait très bien à Aristie qu’ils ne changent pas la décoration de la prison. Il l’aimait bien comme ça cette prison, il n’avait donc aucune envie qu’ils changent quoi que ce soit. Ça lui allait bien comme ça, il n’avait pas envie de voir sa situation changer, son cadre de vie changer. Parce que mine de rien, il passait quand même beaucoup plus de temps dans la prison que chez lui ou ailleurs.

« Au moins comme ça tu auras tes marques, c’est bien non ? » Demanda-t-il avec une certaine décontraction qui étonnerait presque. En même temps, Aristide n’avait pas forcément besoin d’être trop sérieux, il se sentait décontracté et il n’avait pas l’intention de changer. Comme il n’avait pas spécialement envie de se montrer trop sérieux devant ces personnes qui se trouvaient à être enfermés. « Bon… du coup on peut s’épargner le discours sur les règles et sur… tout ce que tu vas gentiment subir ? Tu connais déjà la chanson non ? »

En réalité, il n’y avait pas grand-chose à dire non plus. Parce que dans tous les cas, les sorciers envoyés en prison se contentaient d’être… installés dans une sombre cellule et d’attendre le moment de pouvoir sortir, en admettant qu’il était possible qu’ils parviennent à sortir un jour. Ce qui n’était pas le cas d’une grande partie des personnes qui se trouvaient ici. Enfin pour le cas de son interlocutrice, elle semblait ne venir que pour un temps donné, elle en avait de la chance… ou pas.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Carlotta Pinkstone
▌ Messages : 1548
Humeur :
Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Right_bar_bleue

En couple avec : Ignatius Tuft

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Re: Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta)   Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Icon_minitimeSam 22 Aoû - 14:33




Bienvenue dans ta nouvelle demeure.
Ft. Carlotta & Aristide

Je grimace quand j'entends mon interlocuteur répondre avec décontraction que l'on choisit sciemment de rendre cet endroit le plus lugubre possible pour faire souffrir les prisonniers les plus possible. Plus j'y pense, plus je me dis que le terme de "prison" n'est pas réellement adapté pour définir Azkaban, il est même trompeur.

Ici, ce n'est pas juste un endroit qui vous enferme dans une cellule étroite, c'est un endroit où on vous torture. Pas physiquement, certes, mais psychologiquement. J'ai choisi mon combat, et je ne peux pas être sur tous les fronts, mais si je le décidais, je m'engagerais contre les conditions pénitentiaires ici même. Oui, certains détenus ici ont commis des crimes contre nature, ce n'est pas pour autant que je ne m'insurge pas contre le traitement contre-nature qu'ils reçoivent. Ici, on n'a rien, pas même de suivi psychologique, on nous laisse mourir à petit feu. Et le baiser du détraqueur, je n'en parle même pas. J'y suis totalement opposée. Quand j'étais plus jeune (on dirais que j'ai mille ans, mais c'est quelque chose que je faisais du temps de Poudlard), je faisais passer une pétition contre la peine maximale, que j'ai envoyée au ministre de l'époque. Je n'ai jamais eu de réponse, bien sûr.

J'affiche un sourire hypocrite au moment d'entendre mon taré d'interlocuteur ajouter que comme ça, j'aurais mes marques tout de suite. Youpi, vraiment. Je suis la personne la plus heureuse du monde. Est-ce que ça se voit pas ?

-J'espère que j'aurais la même cellule que la dernière fois, alors, je réplique d'un ton vraiment dédaigneux. Et non, je serais ravie de vous entendre me détailler en long en large et en travers les différentes règles de ce merveilleux mouroir, j'adore cette chanson,
j'ajoute avec une ironie cinglante.

Je veux gagner du temps. Je sais que ce ne sera pas grand-chose, sans doute pas plus de quelques minutes, mais je prends. Même ce bureau me fiche le cafard, mais c'est toujours mieux que ce qui m'attend très prochainement. J'ai la boule au ventre, je tremble de tout mes membres, je garde une contenance du mieux que je le peux, mais ce n'est pas simple.



:copyright: Belzébuth
[

_________________
Activisme, n. m.
Système de conduite qui privilégie l'action directe. Attitude morale qui insiste sur les nécessités de la vie et de l'action et sur les compromissions nécessaires avec des principes trop stricts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Aristide Beurk
▌ Messages : 131
Humeur :
Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de séquoia, 34,5 cm, nerf de coeur de dragon
Camp: Mal
Avatar: Ryan Gosling

Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Re: Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta)   Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Icon_minitimeSam 13 Mar - 23:30

Bienvenue dans ta nouvelle demeure.
Quand Pinkstone affirma qu’elle espérait qu’elle allait avoir la même cellule que la dernière fois, Aristide afficha un sourire amusé de cette réflexion. En vérité, le jeune homme ne se rappelait pas du tout de quelle cellule la jeune femme avait eu l’occasion d’avoir lors de son dernier passage, il ne pouvait pas vraiment garantir qu’elle avait la même cellule. Au fond, ça ne changerait rien dans tous les cas. Aristide avait beau apprécier cet endroit, il avait aussi conscience que ça ne changeait absolument rien d’être dans un tel ou tel endroit. Quoi qu’à la limite, ça pouvait dépendre de ses voisins.

« Je n’en sais rien si tu auras la même cellule qu’avant. Mais tu devrais te plaire là où tu es installée cette fois-ci. » Le pire c’était qu’il pensait ce qu’il disait. « Tu ne seras pas bien loin de ma belle-sœur d’ailleurs, une compagnie charmante. »

Il n’avait aucun souci à parler aussi légèrement du fait que sa belle-sœur se trouvait en prison. En même temps, celle-ci avait tenté de tuer son frère, alors elle méritait quand même de se retrouver dans cette prison. Il n’allait pas pleurer sur son sort alors qu’elle méritait le sort qu’elle subissait, comme celle qui se trouvait sous ses yeux. Est-ce qu’elle méritait pour autant d’être torturé en prison, comme tous les criminels ? Oui. C’était comme ça que les choses se passaient dans tous les cas.

« Soit… comme tu veux. » Dit-il dans un soupir, croisant les bras avant de reprendre. « Tu vas donc être conduite dans ta cellule, tu ne sortiras qu’en de très rares occasions en cas d’éventuelle visite confidentielle… mais vu ton cas, il y a peu de chance quand même. Toutes tes visites seront surveillées et validées, ne t’attends pas à en recevoir donc. » Les visites étaient rares quand même en prison, sa belle-sœur était une privilégiée dans le genre (mais c’en était une torture pour elle aussi). « Tu es là pour payer les conséquences de tes actes, donc les détraqueurs vont se faire un malin plaisir de jouer avec toi. » Aristide marqua une pause. « Vu que tu as une peine à temps déterminé… tu finiras par sortir. Mais cela sera évidemment à condition que tu… te comportes comme il le faut. » Ajouta-t-il dans un nouveau sourire. « C’est bon, ou tu as encore quelques remarques pertinentes à faire ? On peut y aller ? »

La présence de la jeune femme ne le dérangeait pas tant que cela en vérité, elle lui était plutôt distrayante d’ailleurs. Mais c’était son travail de mener ce genre de personne dans leurs nouvelles demeures.

« Ah mais si, suis-je bête. » Reprit-il en tournant son regard vers une pile de vêtement. « Faut que tu te changes quand même avant d’y aller. Tenue règlementaire, et tout le bordel. »

La belle tenue rayée que tous les prisonniers portaient. Et qu’ils recyclaient d’ailleurs, la tenue préparée pour Carlotta avait sans aucun doute déjà été portée.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Carlotta Pinkstone
▌ Messages : 1548
Humeur :
Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Right_bar_bleue

En couple avec : Ignatius Tuft

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Re: Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta)   Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Icon_minitimeMar 23 Mar - 15:22




Bienvenue dans ta nouvelle demeure.
Ft. Carlotta & Aristide

Je ne sais pas si je dois me réjouir de me retrouver dans la même cellule que la dernière fois. Autant dire que je n'y ai pas les meilleurs des souvenirs, et que j'y ai passé des moments absolument atroces... d'un autre côté, cela me permettra de limiter l'effet de surprise, et ce n'est pas forcément plus mal. Là, je sais à peu près à quoi m'attendre. A quelque chose d'horrible, certes, mais je sais pertinemment que ce pourrait être pire encore, je ne me fais aucune illusion à ce sujet.

Quant au fait d'avoir Despina Beurk comme voisine de cellule, je m'épargnerais de décider d'office de ce qu'il me faut en penser, mais vaut mieux elle qu'un psychopathe avéré... L'affaire Beurk, je l'ai suivie de loin, je ne vais pas dire qu'elle me rassure... mais une tentative de meurtre passionnelle contre son mari vaut mieux qu'un crime violent et désintéressé. De toute façon, ce n'est pas comme si on allait se comporter en voisines joviales et prendre le thé l'une chez l'autre le dimanche après-midi, hein.

Je le laisse me dérouler un pitch auquel j'ai déjà eu le droit, on gagne du temps comme on peut. C'est peut-être encore pire d'attendre dans ces conditions que d'affronter mon sort immédiatement, mais voilà, c'est comme ça, je ne me sens pas prête. J'écoute son blabla, ne répond rien quand il en a fini, mais c'est lui qui finit par ajouter quelque chose : ah oui, la tenue réglementaire. Merlin, ce que je la déteste, cette fichue tenue rayée, atroce. La mode me passe au-dessus de la tête, mais on ne devrait jamais laisser qui que ce soit porter des rayures, peu importe les circonstances.

-Génial, un vrai bonheur,
je raille en m'emparant de la tenue réglementaire en question, que je prends le risque de glisser sous mon nez. Elle pue la mort... Elle a dû être portée je sais pas combien de fois, et je préfère clairement pas savoir par qui. Si ça se trouve, elle est bouffée par les puces et je vais me choper des démangeaisons en plus du reste. Enfin... quelque part, ça m'aidera à ressentir quelque chose au-delà des pensées horribles que vous infligent les détraqueurs. Vous avez l'intention de vous rincer l'oeil ou bien j'ai droit à un endroit où me changer ?

:copyright: Belzébuth

_________________
Activisme, n. m.
Système de conduite qui privilégie l'action directe. Attitude morale qui insiste sur les nécessités de la vie et de l'action et sur les compromissions nécessaires avec des principes trop stricts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MANGEMORT
Aristide Beurk
▌ Messages : 131
Humeur :
Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de séquoia, 34,5 cm, nerf de coeur de dragon
Camp: Mal
Avatar: Ryan Gosling

Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Re: Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta)   Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Icon_minitimeSam 12 Mar - 16:51

Bienvenue dans ta nouvelle demeure.
Aristide afficha un grand sourire amusé quand son interlocutrice railla en s’emparant de la tenue réglementaire de la prison. Le sous-directeur de la prison pourrait potentiellement se montrer un peu plus empathique vis-à-vis des personnes qui se trouvait comme ça devant lui, mais en même temps… s’iels se trouvaient ici, ce n’était pas pour rien généralement. Son travail n’était pas de faire dans le sentimentaliste, sinon clairement le jeune homme ne s’en sortirait pas une seule seconde. Alors, non, il ne prenait pas la peine de compatir avec le sort des détenues. En soit, Aristide pourrait juste se montrer moins… enjoué et amusé de leur sort, mais au final ils venaient ici parce qu’ils n’étaient plus considérés comme digne d’être traité comme des humains. Encore que dans le cas de la jeune femme sous ses yeux c’était un peu différent, elle finirait par sortir (à moins que la prison n’ait raison de son état de santé mental, ce qui arrivait plus rapidement qu’on ne le pensait). Elle n’était pas de ces prisonniers destinés à ne plus qu’être des coquilles vides, elle en avait de la chance.

Le sous-directeur ne bougea pas d’un pouce pendant quelques secondes, après la question de son interlocutrice, se contentant de la regarder un sourire sur le visage. Par chance il n’avait pas de genre de pratiques vraiment douteuses. On pouvait très clairement reprocher beaucoup de chose à Aristide, mais il ne profitait pas de sa position de cette façon.

« Si tu y tiens. » Dit-il, dans un soupire volontairement prononcer. Aristide prit sa baguette en main et d’un geste vif fit s’ouvrir un paravent dans le coin de son bureau. Ce n’était sans doute pas ce que voudrait la jeune femme, mais en même temps ce n’était pas comme si elle pouvait réellement espérer obtenir ce qu’elle voulait. Au moins, il lui offrait quand même un minimum d’intimité. « Tu peux te changer derrière, promis je ne regarderais pas. » Ajouta Aristide, sans perdre son sourire. Il croisa les bras avant de reprendre. « Par contre fais vite s’il te plait, parce que contrairement à toi, je n’ai clairement pas toute la journée. »

En réalité, Aristide n’avait pas grand-chose sur le feu non plus. Cela dit, il n’était pas non plus prévu qu’il passe des heures avec la nouvelle venue. Qu’elle enfile rapidement la tenue pleine de puce et sans doute même pas lavé depuis le moment où on l’avait enlevé de son précédent propriétaire, afin qu’il puisse la conduire vers sa cellule. Aristide se doutait que la jeune femme n’était pas spécialement pressée de se retrouver de nouveau enfermée, mais elle l’avait cherché de toute façon. Les personnes qui se trouvaient en prisons l’avaient toujours cherché. Bon, sauf les personnes qui avaient été manipulés, qui se trouvaient en prison suite à un complot ou ce genre de chose. Mais ce n’était pas le cas de Carlotta.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Carlotta Pinkstone
▌ Messages : 1548
Humeur :
Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Right_bar_bleue

En couple avec : Ignatius Tuft

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de houx, plume de phénix, 21 cm
Camp: Neutre
Avatar: Alisha Boe

Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Re: Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta)   Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Icon_minitimeVen 25 Mar - 11:11




Bienvenue dans ta nouvelle demeure.
Ft. Carlotta & Aristide

Je lève les yeux au ciel quand Beurk accepte enfin d'ouvrir un paravent pour que je puisse me changer derrière. Toute cette situation est déjà très humiliante, mais devoir supposer ce genre d'humiliations en présence d'une personne comme lui, c'est vraiment une catastrophe. C'est, comme qui dirait, double peine, mais on n'est plus vraiment à ça près. Donc, avec mauvaise volonté et un large soupir, j'accepte de me dissimuler derrière le paravent et de retirer ma tenue actuelle, pour enfiler mon costume de prisonnière, cet uniforme que je commence à connaître un peu trop bien. Je le sais, je finirai par revenir à la vie civile tôt ou tard, mais ça ne rend pas l'expérience plus agréable pour moi, loin de là.

Je sais que c'est un bon exercice dans tous les cas. Ce n'est pas comme si le respect de votre intégrité physique ou de votre initimité était une priorité à Azkaban. Non, tout le monde s'en moque, au sein de la prison sorcière, nous sommes considérés comme du bétail, et parqués dans des cages froides, inconfortables et austères, mais on tente tout de même d'obtenir des petits monceaux de dignité par où on sait les gagner, et c'est important de garder cela à l'esprit quoi qu'il advienne.

-Ah oui, vous devez prendre le thé avec les détraqueurs à quatorze heures, c'est ça ?
je réplique, cynique, en me montrant à sa vue, vêtue de cette tenue que je trouve horrible, et qui sent terriblement mauvais au passage (je ne serais pas étonnée qu'elle ait servi à un autre prisonnier avant moi et que personne n'ait pris la peine de la nettoyer entre deux, on ne peut pas dire que l'hygiène soit la priorité de qui que ce soit à Azkaban, même si l'on est plus ou moins bien traité selon l'aile de la prison dans laquelle on finit par atterrir). Désolée, mais j'ai pas l'impression que vous soyez surchargé de travail.

Ce n'est peut-être pas très juste de ma part, mais j'ai surtout l'impression qu'il se tourne les pouces dans son bureau, pour ma part. Cela dit, je suis bien loin d'être objective et j'en ai conscience. Il me tape sur le système, alors j'ai envie de l'attaquer.


:copyright: Belzébuth

_________________
Activisme, n. m.
Système de conduite qui privilégie l'action directe. Attitude morale qui insiste sur les nécessités de la vie et de l'action et sur les compromissions nécessaires avec des principes trop stricts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Empty
Message#Sujet: Re: Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta)   Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Bienvenue dans ta nouvelle demeure. (Carlotta)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La nouvelle demeure des Black
» Bienvenue dans le terrier du lapin blanc (Les voyageurs)
» Les vrais amis sont présents dans les bons moments, comme dans les mauvais | Harfang & Geoffrey
» La culpabilité ne s'attache qu'à celui qui demeure ignorant
» Bienvenue à Barjow & Beurk
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Le reste du monde
 :: Prison d'Azkaban
-