AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en ...
Voir le deal

Partagez | 
 

 Qui vole un boeuf est vachement musclé || Hari, Sa-Ri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Rafael O'Riordan
▌ Messages : 191
Humeur :
Qui vole un boeuf est vachement musclé || Hari, Sa-Ri Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Qui vole un boeuf est vachement musclé || Hari, Sa-Ri Right_bar_bleue

En couple avec : Mon boulot

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar:

Qui vole un boeuf est vachement musclé || Hari, Sa-Ri Empty
Message#Sujet: Qui vole un boeuf est vachement musclé || Hari, Sa-Ri   Qui vole un boeuf est vachement musclé || Hari, Sa-Ri Icon_minitimeJeu 4 Aoû - 21:47

Qui vole un boeuf est vachement muscléSa-Ri, Hari & Rafa

-Vous bilez pas, patron, je m’occupe de tout. Allez, bonne nuit.

Certain que ses ordres seront exécutés à la lettre, Finn Callahan flanque une tape amicale dans le dos de son second et se dirige vers la porte de son immeuble. Ils viennent d’aller s’occuper d’un emmerdeur, et Finn n’est pas vraiment motivé pour aller assurer le service après-vente au Cohan. Il se tape des journées de tournage à rallonge, et lorsqu’il se pointe à Kilburn, Rafa ne lui présente que le strict minimum. Les affaires courantes, il peut s’en occuper seul, en réservant à Callahan les événements exceptionnels - comme le cas de ce type, qui s’est amusé à brutaliser l’une des filles. Ça a justifié un déplacement, mais sur le chemin du retour, Rafa a bien compris que son compère ne rêvait que de rejoindre son lit. Il est claqué, le patron, et Rafa le voit d’ailleurs bâiller, d’un grand bâillement qui le fait frissonner, tandis qu’il ouvre la porte de l’immeuble.

-Et vous dormez, hein ! Vous faites pas des folies de votre corps ! lance l’insolent par la fenêtre ouverte de la Bentley en passant devant lui.

La réponse ne lui parvient pas ; il a déjà accéléré, direction Kilburn, et aussi refermé la vitre, parce qu’il fait frisquet, cette nuit. Au Cohan, c’est encore l’émoi chez ces demoiselles. Florence, comme d’habitude, fait office de porte-parole ; elle explique à Rafa que ce n’est pas la première fois que ce type fait parler de lui. Elle en a eu des échos par une nouvelle, arrivée de Camden ; c’est un ancien troufion, qui a été prisonnier en Allemagne, et qui a des fantasmes résolument dégueulasses. Il lui faut toujours une blonde, explique Florence, sans se douter que ce simple mot, désormais, suffit à mettre tous les sens de Rafa en alerte.

-Avec ce qu’on lui a passé, il devrait disparaître de la circulation quelque temps. Il est interdit de séjour à Kilburn, vous hésitez surtout pas à nous dire si vous le voyez, on s’en occupera. Mais le patron lui a bien expliqué que s’il s’avisait encore de seulement regarder une d’entre vous, il pouvait dire adieu à ses petites balloches, et je pense qu’il lui a donné tous les arguments pour le convaincre.

Le type, de fait, ressemblait davantage à une livre de steak haché qu’à une gravure de mode quand ils sont partis, et sa précieuse virilité avait particulièrement souffert de la rencontre. Tu seras puni par où tu as péché, que lui a dit l’abbé O’Riordan. Pour l’heure, il s’inquiète d’autre chose :

-Et Maddie, comment elle va ?

Elle dort, lui apprend Florence. Sa-Ri, appelée à la rescousse, a été parfaite ; elle lui a même dégoté des médicaments pour la douleur suffisamment puissants pour la plonger dans le sommeil, donc.

-Faudra que je la remercie, Sa-Ri, marmonne Rafa, plus pour lui-même que pour Flo - mais la rousse embraye :

-C’était la soirée des cons, tiens. Même elle, elle s’est fait emmerder.

Devant la mine ahurie de Rafa, elle se met en devoir de raconter : les Italiens, la drague, la bagarre.

-Mais qu’est-ce qu’ils ont tous, putain de merde ? Normalement c’est au printemps qu’ils ont des fourmis dans le caleçon, pas en plein novembre ! Comment ça s’est fini ?

Florence n’était pas là, mais d’après ce qu’on lui a dit, un gars a volé à son secours et l’a embarquée dehors saine et sauve. Quel gars ? Elle ne sait pas, elle était au chevet de Maddie. Pas grave, ça finira par se savoir, songe Rafa en essayant machinalement d’empêcher la rousse de jouer avec ses cheveux.

Ces nouvelles compliquent un peu l’exécution d’un des ordres de Callahan, à savoir remercier Sa-Ri dans les règles de l’art pour son intervention. Le lendemain, Rafa hésite à lui demander de passer au Cohan, comme il prévoyait de le faire ; elle n’a pas l’air trop impressionnable, mais elle préfère peut-être éviter un peu cet endroit. En attendant, il a pas mal de choses à régler, de sorte qu’il retarde le moment de se décider ; plongé dans ses papiers, il en oublie même de demander à Liam un compte-rendu détaillé de la baston. Et c’est finalement l’entrée de Sa-Ri en personne qui vient le tirer de son travail, sur le coup de sept heures du soir, alors que le pub commence à se remplir doucement.


-Ah ça… je comptais justement passer vous voir, Miss Sa-Ri. Je voulais vous remercier pour hier, on m’a dit que vous aviez été extra. Et puis… Tenez, venez, on va monter dans le bureau…

Une fois installés à l’étage, il observe l’ancienne religieuse, la mine grave :

-Et puis je me demandais si ça allait. On m’a raconté que des abrutis vous avaient importunée. Y aura des sanctions, soyez tranquille, on ne tolère pas ce genre de comportement ici. Vous avez pas été trop secouée ?

La rumeur du pub leur parvient, un peu étouffée, et d’instinct, Rafa tend l’oreille, juste pour être sûr que tout va bien. Ça commence à être bruyant, comme tous les soirs, et une rixe est vite arrivée - sauf que Liam va finir par devenir marteau, si ça se bat tous les soirs dans son établissement. Mieux vaut prévenir que guérir, même si guérir, dans le clan Callahan, peut avoir une signification un peu spéciale.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moldu
Sa-Ri
▌ Messages : 49
Humeur :
Qui vole un boeuf est vachement musclé || Hari, Sa-Ri Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Qui vole un boeuf est vachement musclé || Hari, Sa-Ri Right_bar_bleue

Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar:

Qui vole un boeuf est vachement musclé || Hari, Sa-Ri Empty
Message#Sujet: Re: Qui vole un boeuf est vachement musclé || Hari, Sa-Ri   Qui vole un boeuf est vachement musclé || Hari, Sa-Ri Icon_minitimeHier à 23:47

❝ Rafa, Hari & Sa-Ri❞Qui vole un bœuf est vachement muscléRetourner au Cohan pour la deuxième fois en une semaine ? Sa-Ri n’en meurt pas d’envie. Le bar n’est pas un endroit dans lequel elle se sent instinctivement à l’aise et les événements d’hier soir n'ont pas aidé à ce qu’il en soit autrement. Elle a beau avoir douté des intentions de Shafiq, la jeune femme est aussi incroyablement soulagé que quelqu’un l’ait tirée du mauvais pas dans lequel elle était engagée. Une rencontre pour le moins étonnante qui marque un tournant dans la façon dont elle envisage le monde. C’est une chose de s’être persuadée que les sorciers et la magie existent, s’en est une autre de la voir opérer de ses propres yeux. Parler à un sorcier, un vrai ! Voilà un événement qu’elle n’avait pas prévu. Loin de lui apporter des réponses, l’ancienne religieuse a l’impression que cette rencontre à soulever plus de questions qu’autre chose.

Le seul point positif qu’elle retient de la soirée provient de la certitude qu’elle a désormais de ne pas s’être trompée. Sans Dieu vers qui se tourner, il lui est arrivé d’avoir des moment de découragement. Comment ne pas douter du choix qu’elle a fait ? N’aurait-il pas été mieux de continuer à vivre dans l’ignorance auprès de ses sœurs ? Longtemps, cette pensée l’a troublée, mais désormais, elle est persuadée qu’il vaut mieux vivre en sachant la vérité plutôt que dans un mensonge confortable.

Néanmoins, il lui faut un peu de temps pour remettre ses pensées en ordre et surtout savoir quoi faire. Pour Sa-Ri, ça incluait un jour ou deux au calme et certainement pas un retour au Cohan, mais impossible de se soustraire à ses obligations. Il y a la jeune Maddy a examiner et surtout ce café à boire avec Roy. Ça fait un moment que sa logeuse insiste pour qu’il la sorte un peu, l’emmène boire un verre. Elle est jeune, prétexte-t-elle, il faut s’amuser à son âge, ça lui fait de la peine de la voir tout le temps à la maison sans vie sociale digne de ce nom.

Difficile de faire comprendre à sa logeuse que, pour sa part, elle trouve sa vie sociale suffisante pour le moment. Pour ceux qui n’ont jamais vécu dans les ordres, il est probablement difficile de s’imaginer combien revenir à la vie civile est éprouvant. Sa-Ri a besoin de faire les choses à son rythme, tranquillement, sans se presser. Après tout, elle a le temps. Néanmoins, impossible de dire non, la voilà donc en train de marcher au côté de Roy dans Kilburn sur le chemin du Cohan. La soirée n’est pas très avancée, mais le soleil a déjà tiré sa révérence. Pourtant, Sa-Ri ne pourrait pas se sentir plus en sécurité qu’au côté du fils de Mrs Kelly. Grand, solide, plutôt beau garçon, il salue ses connaissances - et il en a beaucoup - tout en discutant avec elle. Ils n’ont pas grand chose en commun si ce n’est Mrs Kelly, c’est donc elle et les évènements de la nuit précédente qui alimente leur discussion.

- Je suis bien désolé de ne pas avoir été là, j’en aurais profité pour leur dire deux mots moi. On parle pas comme ça à une dame. Vous ne vous souvenez vraiment pas qui c’était ?
- Non, aucune idée, je ne connais pas grand monde il faut dire. Et puis ça a à peine commencé que Liam m’a fait signe de sortir.

Elle préfère ne pas évoquer Shafiq. Évidemment, les gens présents l’ont vue partir avec lui - ils sont difficiles à louper parmi la plèbe londonienne - mais ont probablement été distrait par les évènements qui ont suivi. En réalité, Sa-Ri n’a pas eu le fin de mot l’histoire, pas plus que Roy lui aussi absent, si bien qu’elle n’a aucune idée de comment la soirée s’est terminée.

A la base, elle avait l’intention d’aller voir Maddy et puis de boire un verre avec Roy, mais O’Riordan chamboule ses plans en venant la trouver. Elle lance un regard à Roy qui lui sourit et hausse les épaules, s’installant au bar pour discuter avec d’autres membres du clan. Sortir Sa-Ri ? Une idée de sa mère. Il est temps qu’il se trouve quelqu’un et sa locataire est une charmante jeune femme. Jolie, polie, pieuse et bien élevée, elle vit déjà avec elle et elles s’entendent à merveille. Que demandez de plus ? En plus, elle a les faveurs du patron et du second. Sans être calculateur, Roy se dit que ça ne serait pas une mauvaise chose si bien que l’idée a fait son petit bonhomme de chemin et qu’il commence à la considérer comme la sienne. Oh bien sûr, c’est une ancienne nonne, il faudra y aller en douceur, mais ça ne déplaît pas à Roy. Il se dit que ça la rend plus spéciale.

De son côté, Sa-Ri qui est loin de se douter de l'étendue des plans de sa logeuse, suit Rafael dans le bureau du patron. Callahan est absent et ce n’est pas plus mal, songe-t-elle. Un peu tendue, même si le Second ne semble pas contrarier, au contraire, elle s’installe en face de lui ne sachant d’abord pas trop quoi dire.

- Moi ? Oh ma foi oui, c’était surprenant, je dois bien l’avouer. La situation est devenue très vite tendue sans qu’on ne sache vraiment pourquoi. Une des personne présente sur place m’a aidé à sortir du bar et je n’ai pas vu la suite. Comme je devais venir boire un café avec Roy, j’en ai profité pour venir voir Maddy …

Elle s’interrompt parce que, comme Rafa, elle tend l’oreille. Des éclats de voix se font entendre et instinctivement le visage de la religieuse de ferme, se demandant si les hommes d’hier sont revenus dans le pub. Voyant l’air soucieux du second, elle propose, malgré son manque d’envie.

- On peut redescendre si vous voulez. Ce sont peut-être les mêmes qu’hier.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Qui vole un boeuf est vachement musclé || Hari, Sa-Ri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» C'est pas parce que tu t'y connais en Quidditch que ça vole très haut // Gwendolyn
» Les liens de Hari
» Hari Shafiq + Finie
» Quand Hari rencontre Sa-Ri + Sa-Ri
» FB - Quitte à être pendu, mieux vaut que ce soit pour avoir volé un dragon plutôt qu'un mouton.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-