AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -25%
-130€ sur l’Ecran PC DELL S3422DWG
Voir le deal
399.99 €

Partagez | 
 

 Un train peut en cacher un autre + Rafa et Eve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CRACMOL
Finn Callahan
▌ Messages : 384
Humeur :
Un train peut en cacher un autre + Rafa et Eve Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Un train peut en cacher un autre + Rafa et Eve Right_bar_bleue

En couple avec : Une rousse au sale caractère, et c'est bien parti pour durer, cette fois !

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune, car cracmol.
Camp: Neutre
Avatar: Diego Luna

Un train peut en cacher un autre + Rafa et Eve Empty
Message#Sujet: Un train peut en cacher un autre + Rafa et Eve   Un train peut en cacher un autre + Rafa et Eve Icon_minitimeMar 13 Sep - 0:01



Un train peut en cacher un autre
Eve, Rafa & Finn
« Rafa, amène-toi, faut qu’on parle. » La voix de Finn est celle des mauvais jours, presque celle qu’il avait employé pour renvoyer son second chez lui quand il s’était mis à déprimer et à être imbuvable avec tout le monde au Cohan. Attablé à sa place habituelle, flanqué de Sean et de Connell, le patron tire une mine de six pieds de long, celle qu’il réserve à l’écoute des doléances, au règlement des conflits quand il rend la justice, tel un juge de paix officieux, pour les gens de Kilburn, et surtout aux remontrances. « Tu sais, bon. Les gars se sont plaints, par rapport à ton attitude. » Le regard de son second est surpris. Voire inquiet. Ça commence à poser des questions, à s’énerver, à vouloir savoir, parce qu’il ne comprend pas bien ce qu’on lui reproche. Callahan laisse un peu le suspens durer, tergiverse, et à vrai dire, s’amuse beaucoup, déployant tous ses talents d'acteurs au service de son jeu d'acteur du type contrarié et ricanant d’avance de sa farce. En réalité dans les meilleures dispositions qu’ils soient, le mafieux finit par lâcher avec le même air grave : « Ouais, ils te disent qu’ils te reconnaissent plus. Que tu souris et que ça les perturbe. Du coup, ils voudraient que tu redeviennes comme avant, parce que là ils savent plus quoi faire, et que tu les engueules. » Il y a un grand silence, un peu incrédule, avant qu’il n’explose de rire, de ce rire sauvage qui lui est propre et qui ressemble à un aboiement, suivi par les deux autres : « Mais non, je rigole, gamin ! »  Plié en deux de rire, il est fier de son coup, le Callahan. Vexé, son second parait devoir bouder jusqu’à la fin des temps d’avoir été dupé – et c’est vrai que c’est peu charitable, tant son affection et sa confiance pour Rafa, mais en même temps c’était irrésistible - et bien sûr ça se repaiera, et lui râlera de son insolence, mais peu importe, ça en valait la peine. Amicalement, il tape sur l’épaule de son second : « Allez boude pas, va, c’est ma tournée.  On est contents pour toi, mais reconnais que ça change. » Oui, ça change de le voir comme ça, Rafa, comme si l’effet qu’a Robin sur lui s’étendait dans le temps, même lorsqu’elle n’est pas là, pour en faire un être humain capable de passer une journée entière sans râler. La contrepartie c’est qu’il parle beaucoup d’elle, et refaire et redécrire leurs derniers échanges semble avoir remplacé ses grognements habituels. Une fois les deux autres repartis – une histoire de cargaison dont ils doivent prendre livraison – voilà donc le patron et son second revenus à parler de Robin et du fait qu’elle doit avoir, à cette heure, rompu avec l’autre con d’Avery – « tu vois, je te l’avais bien dit qu’elle le ferait », redit Callahan, comme toutes les dernières fois où ils en ont parlé, parce qu’il était sûr, lui, que ça marcherait.

Bientôt, cependant, la discussion s’oriente sur Eve, repartie dans le monde sorcier pour quelques jours, à son grand désespoir. Lui aurait voulu la garder encore un peu, et le week-end qu’ils ont passé ensemble après LA n’était pas vraiment assez. A compte là, il n’y a pas que pour O’Riordan qu’il y a du changement. Si on avait à Finn que quelqu’un aurait pu lui manquer au point où lui manque Eve, il y a quelques années, il ne l’aurait pas cru… Mais évidemment, ce n’est pas sur ce terrain là que l’aborde son second, qui lui veut savoir s’il lui a parlé, comme ils en avaient convenu. « Elle est venu plus vite que prévu, ta vengeance, eh ? Non, j’ai rien dit…» En fait, Callahan a été surpris. Il ne s’est pas fait engueulé, il n’y a pas eu de crises de larmes, il n’a même pas entendu parler de Ava Gardner, Eve n'a pas été malade. Non, elle était juste heureuse d’être rentrée et son humeur est resté au beau fixe pendant les deux jours où ils sont restés ensemble, la plupart du temps à paresser au lit, endroit plus que confortable pour des retrouvailles, parce qu’ils se manquaient l’un à l’autre et que ça devait finir comme ça. Un week-end normal, quoi. Au point où Finn en est venu à douter, comme il entreprend de l’expliquer à Rafa, mal à l’aise. « … je te jure, pas une saute d’humeur, pas une fringale, rien. Qu’est-ce que tu voulais que je fasses ? A mon avis on s’est planté, et moi je me suis fait une fausse joie. » Il y a une certaine déception dans le regard de Callahan. Il s’est emballé trop vite, il le sait, il se voyait déjà père, mais l’explication rationnelle, c’est qu’il n’y a rien de probant et qu’il a vu ce qu’il voulait voir. Mieux valait donc se taire, ne pas aller au conflit pour rien – comment est-ce qu’on annonce ça à quelqu’un, en plus ? « tu sais, quand tu n’étais pas là, j’ai vu plein de signes épars, et puis Rafa aussi, alors je me suis imaginé que tu étais enceinte sans que tu n’aie rien vu ? » - surtout que Eve elle-même n’a rien dit. Finn ne voit pas de raison qu’elle sache et qu’elle n’en dise rien, loin de s’imaginer que sa compagne se trouve dans un déni plus profond que le sien. Alors il conclut, essayant de faire bonne figure et de passer à autre chose : « Ce sera pour une autre fois, et c’est peut être pas plus mal. On aura le temps de s’organiser, au moins comme ça. » Mais bizarrement, l'acteur ne parvient pas vraiment à s'en réjouir.  C'est que Callahan s'y était déjà habitué, à ce que sa petite Ivy soit enceinte, et qu'il tirait déjà - c'est tout lui - des plans sur la comète allant du déroulé de la grossesse au sexe de l'enfant en question.

Ramassant manteau et casquette, il annonce : « Bon, c’est pas le tout, mais je dois partir aussi.  si je veux être à l’heure pour la projection de la version montée…je suis joignable au studio, si besoin. A tout à l'heure, Rafa. » La version montée de Holmes, bien sûr, enfin terminée, et qui sera projetée en décembre. Ayant eu une proposition pour un Arsène Lupin qui se tournerait en partie à Paris, Callahan a décidé de suspendre sa décision pour le moment et de s’accorder quelques jours de vacances. Après tout, il a bien bossé sur Holmes, et c’est déjà pas mal, songe-t-il en revenant au Cohan. Le bar, dont il passe la porte vers vingt heures, est plein, cette fois, de gens et puis de la fumée habituelle. Au fond de la salle, Rafa ne semble pas avoir bougé, sauf qu’il est cette fois accompagné. Le cœur du mafieux manque un battement alors qu’il s’approche : « Eve ? Je croyais que tu restais du côté sorcier pour encore deux jours, je ne m'attendais pas à te voir ce soir… » D'ordinaire, le mafieux plaisanterait en lui demandant si c'est parce qu'elle n'est pas parvenue à se passer de lui. Mais il voit rapidement que ça ne va pas. Le front soucieux, il se penche vers elle et pose un instant une main sur son épaule, cherchant à lire dans le regard de son amante ce qu’il se passe. Elle a l’air fatigué et passablement agacée. Gardant discrètement sa main dans la sienne, il s’installe à son tour à la table, faisant signe à Liam de lui apporter la même chose qu’eux – bière et tourte, car il meurt de faim. « Tout va bien ? T’en fais une tête. Il s’est passé un truc du côté sorcier ? C’est pour ça que tu es revenue plus tôt ? » A peine l’acteur remarque-t-il la missive posée sur la table, tant seule Eve elle-même retient son attention – elle, et les milliers de choses inquiétantes et dangereuses qui ont pu lui arriver, bien sûr.
(C) CANTARELLA.

_________________
A questionof gravity and light
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Rafael O'Riordan
▌ Messages : 210
Humeur :
Un train peut en cacher un autre + Rafa et Eve Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Un train peut en cacher un autre + Rafa et Eve Right_bar_bleue

En couple avec : Mon boulot

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar:

Un train peut en cacher un autre + Rafa et Eve Empty
Message#Sujet: Re: Un train peut en cacher un autre + Rafa et Eve   Un train peut en cacher un autre + Rafa et Eve Icon_minitimeMar 13 Sep - 11:14

Un train peut en cacher un autreEve, Finn & Rafa

Comme une bleusaille, bordel. Comme un perdreau de l’année qu’il s’est fait avoir, le Rafa, et c’est peu dire qu’il est gentiment vexé. Les plans de ce genre, d’habitude, c’est lui qui les mijote, lui qui s’amuse à faire monter la mayonnaise juste pour le plaisir de se payer la fiole du patron. Et pourtant, il ne peut pas s’empêcher de reconnaître que c’était magistral - et que c’est un juste retour des choses, vu le nombre de fois où lui-même s’est amusé à faire le même coup à Callahan. Preuve que retrouver Robin a un effet quasi miraculeux sur son caractère, il arrive même à rigoler, sans s’arrêter de râler pour autant :

-Et vous êtes fier ? et vous deux aussi, bande de cons ? Parole, vous avez pas des trucs plus intelligents à faire que de me foutre des trouilles pareilles ?

Parce qu’il a eu peur, oui, vraiment. Il a beau avoir un caquet de tous les diables et être capable de tenir tête à n’importe qui ou à peu près, devant le patron, il reste un môme désireux de bien faire et de donner satisfaction. Le même gamin qui bossait dans son hangar à bateaux, à Los Angeles, tout fier de mériter les compliments du patron. Alors entendre qu’il a déconné, que des gars se sont plaints, qu’il va se prendre une soufflante, c’est l’angoisse. Après les questions frénétiques (“qu’est-ce qui se passe ? qui s’est plaint ? qu’est-ce qu’ils ont ?”) vient le rire sauvage du patron, qui fait brièvement tourner la tête des quelques gars présents, et puis, du côté de Rafa, le soulagement, et les soupirs consternés, comme si Callahan était définitivement un irresponsable.

-Vous êtes quand même un putain de chameau, patron, hein ? Mais bon, allez, je suis beau joueur, c’était bien envoyé.

Même pas assez teigneux pour faire la gueule, O’Riordan. C’est dire s’il est mordu. La soirée avec Robin l’a complètement anesthésié, et encore, le meilleur est à venir. Il sourit béatement aux propos de Finn qui lui certifie qu’elle doit, à l’heure qu’il est, avoir rompu avec Avery. Peut-être pourra-t-il la voir ce soir ? Ou demain. Il ne peut tout de même pas négliger ses fonctions de bras droit de Callahan, au risque de perdre cette confiance dont il est si fier. Le patron ne rechignera pas à le libérer pour aller voir Robin, bien conscient que c’est à elle qu’il doit cette soudaine bonne humeur de son second.

-Me tarde quand même d’avoir de ses nouvelles, confesse Rafa à mi-voix. Juste pour être sûr qu’il lui a pas fait de mal.

De son mieux, Finn le rassure, ponctue ses déclarations d’une grande tape sur l’épaule, et offre une tournée, parce que c’est ce qu’ils font dans ces cas-là, et un peu dans tous les cas, du reste ; on réfléchit mieux avec une Guinness bien fraîche devant soi. De Robin, la conversation dérive tout naturellement vers Eve, et Rafa ouvre des billes rondes en entendant les conclusions du patron.

-Vous êtes sûr de votre coup, patron ? Quand même, ça m’épate, ce que vous me dites là. Qu’on se soit plantés tous les deux sans en avoir parlé avant… Enfin, vous devriez être content, puisque c’était pas le bon moment, pas vrai ? Mais même pas. Vous êtes toujours à contre-temps, en fait. Allez, vous bilez pas, ça viendra en son temps. Rappelez-vous ce que je vous ai dit, y a des trucs qui sont écrits.

À son tour de donner une tape amicale sur le bras de Callahan, manière de lui dire tout un tas de choses qui ne peuvent décemment être prononcées à haute voix, mais que le patron comprendra à coup sûr. Juste le temps de terminer leur bière, et le boss prend congé, pour aller voir son film - encore un sujet sur lequel il y aurait bien des choses à dire, mais Rafa y renonce momentanément, devant la mine abattue de Finn.

L’après-midi se passe calmement, dans le bureau du premier étage, bien qu’entrecoupé de multiples coups d’oeil vers la fenêtre, au cas où un hibou se serait posé là - mais rien ne vient, et Rafa se remet sans enthousiasme à son travail, en pensant un peu trop à une jolie blonde pour être vraiment efficace. Et si ça s’était mal passé ? Il ne lui vient pas à l’idée qu’elle a simplement renoncé à lui envoyer un hibou par souci de discrétion, ou qu’un message l’attend chez lui. Non, c’est forcément mauvais signe. C’est un soulagement, vers sept heures et demie, de redescendre dans la salle du pub et de retrouver le brouhaha habituel, les doléances des uns, les questions des autres, enfin toute l’agitation d’un quartier général. Jusqu’à l’entrée en scène d’Eve, qui, comme à chaque fois, a le don d’éloigner un peu les gars ; respectueusement, on s’écarte de son chemin, on se rappelle qu’on avait un truc plus important à faire que de parler au second, et finalement, Rafa et elle peuvent se diriger tranquillement vers la table du patron.


-Eve ? Qu’est-ce qui t’arrive ? Je m’attendais pas à te voir avant quelques jours. Tiens, assieds-toi, je vais demander à Liam de me faire un truc à manger. Tu veux quelque chose ?

De retour quelques instants plus tard, la commande passée, il reprend :

-Le patron est pas là, mais normalement il doit passer ce soir. Ça va ? T’as l’air contrariée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RÉSISTANCE
Eve Talbot
▌ Messages : 583
Humeur :
Un train peut en cacher un autre + Rafa et Eve Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Un train peut en cacher un autre + Rafa et Eve Right_bar_bleue

En couple avec : Finn Callahan (Oui, oui, c'est officiel cette fois-ci)
Nouveau nom (voyageurs temporels) : /

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Bien
Avatar: Eleanor Tomlinson

Un train peut en cacher un autre + Rafa et Eve Empty
Message#Sujet: Re: Un train peut en cacher un autre + Rafa et Eve   Un train peut en cacher un autre + Rafa et Eve Icon_minitimeSam 17 Sep - 23:37

❝ Finn, Rafa & Eve❞Un train peut en cacher un autreRetrouver Finn a beau être agréable, après quelques jours de repos, Eve sait qu’elle doit reprendre le cours de sa vie. Elle a beau être pigiste et pouvoir agencer son horaire, côté sorcier, avec beaucoup de flexibilité, vient un moment où il faut tout de même qu’elle fasse acte de présence. Du reste, elle doit passer par le quartier général de la résistance pour voir Henry et faire état de l’avancée de ses recherches sur sa nièce. Elle n’a pas grand chose, juste l’ébauche d’une piste grâce à Agrippine, mais c’est toujours ça. Or, même si ça devait ne mener à rien, la jeune femme est persuadée que Fitz sera content qu’elle lui en parle. Il doit se sentir seul, songe-t-elle dans ses recherches. Pomona ne veut pas être trouvée, surtout pas par lui. Intriguant peut-être mais pas étonnant. Parfois, la famille peut être un poids, une faiblesse dont on préfère s’éloigner. Après tout, si Eve a pu faire aussi longtemps le métier qui est le sien, c’est parce qu’elle avait peu d’attaches et donc très peu à perdre.

Un état des choses qui risque de changer pour peu que Finn et elle tombent d’accord sur le moment opportun d’avoir un enfant. Cette grossesse à venir sera un bouleversement dans leur vie mais également dans leurs habitudes de vie. La jeune femme en a conscience, ce qui ne veut pas dire pour autant qu’elle ne l’envisage pas sans un certain plaisir auquel se mêle l’effrois. Cet enfant, elle le veut et elle est la première surprise par cette envie que rien ne laissait présager. Il n’empêche qu’elle ne se voit pas changer sa façon de vivre pour autant. Dissimulation, absence d’attaches, toujours en mouvement, elle ne connaît que ça depuis presque dix ans. C’est devenu une seconde nature, un réflexe qu’il est difficile de contrôler. Pourtant, Finn a raison, il faudra s’adapter et ça vaut autant pour elle que pour lui.

Naïvement, elle imagine qu’ils ont le temps. C’est une question à laquelle ils pourront penser posément au cours des prochains mois, voire des prochaines années. Ils ont en réalité un problème plus pressant et celui-ci porte le nom de Nobby Leach. La lettre de Leach, si elle reste encore aimable, ne laisse pas de doute sur son état d’esprit actuel : il est furieux. En étant réaliste, il faut admettre qu’il était illusoire d’espérer que la mort de Finn reste secrète encore longtemps. Néanmoins, Eve aurait préféré lui apprendre les choses elle-même, en douceur. Comment l’a-t-il su, par qui ? Les questions se bousculent dans la tête de la jeune femme sans qu’aucune réponse ne la satisfassent.

Qu’importe, elle ne peut pas garder ça pour elle. Sa journée finie, elle sort de la station de radio, repasse par l’Allée des Embrumes pour se changer et enfiler des vêtements moldus puis se dirige vers le Chaudron Baveur. Arrivée à Charing Cross, elle fend la foule de travailleurs londoniens pour prendre la direction de la station de métro la plus proche. A cette heure-ci, il y a trop de monde pour prendre le risque de transplaner, c’est donc de manière traditionnelle qu’elle rejoindra Kilburn. Il lui faut une petite demi-heure pour rejoindre sa destination. L’air frais lui fait du bien après avoir passé autant de temps sous terre. Peut-être est-ce lié à ses souvenirs de la guerre mais Eve n’aime pas les sous-terrains. Elle ne prend le métro que lorsque c’est nécessaire et préfère se déplacer autrement si elle en a l’occasion.

Il fait noir depuis un moment quand elle arrive au Cohan. Le trajet lui a fait du bien et quoique, un peu abbatue, elle est relativement calme lorsqu’elle passe la porte du Cohan. A l’intérieur, des têtes connues, Sean et Conwell la saluent de loin, on murmure des bonjours ici et là mais comme toujours la foule ne tarde pas à trouver quelque chose pour s’occuper et rapidement, Rafa est libre de toute entrave. Son ami la connaît bien, il sait que ses visites de courtoisies au Cohan sont rares. En général, son arrivée est synonyme d’ennuis. Ça serait presque vexant si ce n’était pas aussi juste.

Ayant probablement pris des cours auprès de Santina, il lui propose ce qui est une solution à tout chez les italiens : de la nourriture. De son côté, Eve n’a pas très faim. En réalité, il faudrait qu’elle mange, elle n’a rien avalé depuis la veille, mais depuis le courrier de son ami, elle a l’estomac noué.

- Juste une bière, ça ira.

Leur table habituelle les attend. Elle s’y laisse tomber avec un soupir et cherche son paquet de cigarette. Il n’en reste que cinq. Il faudra aller chercher un paquet, songe-t-elle. Elle en sort une pour elle-même qu’elle allume avant de tendre le paquet au second. Finn est absent, ça lui arrive de plus en plus souvent depuis qu’il fait son film et ça tire une grimace à la jeune femme qui se permet de commenter :

- Il ne devrait pas s’absenter aussi souvent. Surtout pour ça. Il faut vraiment qu’on lui en parle mais ce n’est pas le moment, il y a plus urgent.


Elle s’apprête à parler de la lettre à Rafa quand le dénommé Finn apparaît. Elle n’a pas le temps de parler que Finn imagine déjà le pire, une habitude qu’il a commencé à prendre dès qu’elle est concernée. Protecteur au possible, il en serait presque étouffant s’il n’avait pas peur de la voir partir en en faisant trop. Dans ce genre de moment, il ne sert pas à grand-chose de l’interrompre aussi le laisse-t-elle faire. Ce n’est que quand il est installé qu’elle boit une gorgée de bière et ouvre le parchemin.

- Leach m’a envoyé un courrier. On dirait qu’il est au courant que tu es revenu d’entre les morts. Je ne sais pas comment il l’a appris mais il n’y a pas trente six milles solutions. Xena ou ta copine, dit-elle en se tournant vers Rafa, lui aura dit quelque chose ou pire Rory est au courant. Quoiqu’il en soit, c’est problématique. Enfin, je suppose qu’on ne pouvait pas s’attendre à ce que ta couverture dure encore des mois, mais il va falloir que je me justifie.

Elle est épuisée rien que d’y penser. Autant elle apprécie Nobby, autant elle redoute la perspective de se faire reprendre comme si elle était au jardin d’enfant. Or, elle a l’impression que c’est exactement le programme de Leach et ce n’est pas un thé qui aidera à faire passer tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRACMOL
Finn Callahan
▌ Messages : 384
Humeur :
Un train peut en cacher un autre + Rafa et Eve Left_bar_bleue100 / 100100 / 100Un train peut en cacher un autre + Rafa et Eve Right_bar_bleue

En couple avec : Une rousse au sale caractère, et c'est bien parti pour durer, cette fois !

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aucune, car cracmol.
Camp: Neutre
Avatar: Diego Luna

Un train peut en cacher un autre + Rafa et Eve Empty
Message#Sujet: Re: Un train peut en cacher un autre + Rafa et Eve   Un train peut en cacher un autre + Rafa et Eve Icon_minitimeAujourd'hui à 0:30



Un train peut en cacher un autre
Eve, Rafa & Finn
Est-ce qu’il s’inquiète trop ? Peut-être bien, mais Finn a été échaudé par leurs aventures de l’été, alors il est prompt à imaginer le pire. Et puis de toute façon, il est comme ça par nature. Il ne connait que l’excès, et d’ordinaire c’est l’indifférence qui domine, alors quand il lui arrive enfin de se soucier de quelqu’un, c’est forcément irrationnel. Il ne se rend pas compte qu’il peut être un peu étouffant. En général, de toute façon, ça lui passe rapidement dès lors qu’on lui explique, comme là. Eve n’a pas l’air mourante mais plutôt contrariée – preuve qu’elle va bien, puisqu’elle râle, au moins physiquement.  Mais s’il était indifférent, elle le lui reprocherait aussi : c’est simplement qu’il se soucie d’elle et qu’il sait qu’il y a des tas de choses qui pourraient lui arriver. Comme le fait qu’elle soit enceinte, l’hypothèse qui a longtemps tenu la rampe : apparemment, ce n’est pas ça, même s’il se l’imagine un instant, ayant lui-même du mal à intégrer – à ne pas espérer – qu’il s’est trompé.

Mais les révélations tombent rapidement. Leach sait qu’il est vivant, il a écrit, il n’est pas content. Pour Callahan, paradoxalement, c’est moins une surprise que pour sa compagne, puisqu’il sait déjà que Leach est au courant et précisément qui l’a informé, ce qu’il s’empresse de lui expliquer : « Ah. Oui, c’est vrai, je me suis dit que je t’en parlerai quand tu reviendrai. C’est Robin lui a dit qu’elle m’avait vu. Je ne pense pas qu’il faille s’inquiéter de Rory ni de Xena, au moins pour le moment, apparemment Leach tombait des nues quand au fait que j’ai survécu. C’est ça, Rafa ? » Ajoute-t-il en se tournant vers ce dernier. L’acteur n’en veut pas à son second. Il a accepté de rencontrer Robin en connaissance de cause et sans ignorer qu’elle était la nièce du chef de la police, après tout. Il ne peut pas se plaindre, encore moins alors qu’il a lui-même dit, ou prédit, qui sait, que ça pourrait poser à son second des problèmes s’il ne lui disait rien. Puisqu’il est au courant – c’est même l’une des premières choses que O’Riordan lui a dit, pas du genre à cacher une information si essentielle à son patron, lorsqu’ils ont débriefé son rendez-vous avec Robin – le mafieux a eu le temps d’y réfléchir et de s’en faire une raison. Alors qu’il s’attaque à sa tourte, il commente donc d'un ton apaisant : « C’était le risque, à ce que j’y aille. Mais de toute façon, ça ne pouvait pas durer pour l’éternité, effectivement.  A tout prendre, il vaut mieux que ce soit Leach que Rory, d’ailleurs. Au moins il n’essaiera pas de m’assassiner, lui. Je ne crois pas qu’il ait grand-chose d’exploitable ou de concret contre nous, de toute façon. » Ce n’est pas que ça fasse plaisir à Finn, il ne faut pas s’y tromper. Moldu ou sorcier, il n’aime pas se dire qu’un flic s’intéresse à lui. Mais se planquer de Leach n’était pas la priorité, ni même la raison qui les ont poussé à monter tout ce stratagème, qui n’avait au départ pour but que de profiter sa blessure que pour rendre la monnaie de sa pièce à Montenza. Se planquer de Rory et de la police magique, du monde sorcier globalement, c’était utile, mais pas indispensable. Concrètement, on fout la paix aux morts, on ne cherche pas à les descendre ni à enquêter sur eux et leur potentielle implication dans des affaires d’enlèvement. Mais Leach n’a rien sur eux, en réalité, sinon leur réputation moldue – méritée, sans doute. Rien qui ne puisse justifier plus qu’une hostilité. Xena n’a pas portée plainte, et quant à l’enlèvement de Gaia, il n’y a pas de lien, même pas concernant Colton, alors…Callahan serait un peu plus agacé s’il savait que Nobby en sait pas mal sur lui et Rafa à cause de Avery, mais il n’y a personne pour le lui dire, alors il ne s’en fait pas : il n’y a rien, concrètement.

D’ailleurs c’était surtout pour Rafa que Finn était désolé, parce que ça complique forcément un peu sa relation avec Robin, le costard que le chef de la police leur taille, jusqu’à l’arrivée de Eve. Il était loin de s’imaginer que ça pourrait lui revenir aux oreilles par la rousse, ce qui le pousse à demander, un peu étonné : « Je ne savais pas que tu le connaissais. Il est de la Résistance ? » C’est un progrès de dans leur relation, cette question. Avant, l’acteur se serait montré bien plus suspicieux, se demandant comment est-ce que Eve aurait pu connaitre – et surtout pourquoi – un ponte de la maison poulaga. Preuve indéniable de la confiance qu’il place en Eve, Callahan accepte de mieux en mieux qu’elle ne lui dise pas tout, sachant qu’elle fait déjà beaucoup d’efforts pour lui parler et qu’il en sait plus que la moyenne – probablement plus que n’importe qui, en réalité. Ici, l’irlandais n’a donc même pas idée que l’une des raisons pour laquelle Leach se méfie de lui est précisément qu’il a du s’occuper de Eve et que c’est grâce à lui et à sa femme qu’elle s’est remise si vite de son agression et de sa fausse couche. Ça fait partie des sujets douloureux qu’ils évitent avec une pudeur tacite, ayant réservé leurs conversations sérieuses à leurs projets d’enfant et à l’avenir. De toute façon, Finn a aussi acté qu’il n’était pas en position de demander des comptes : n’ayant pas été là, Eve a du se débrouiller toute seule et il ne pourrait, pas plus qu’il ne souhaiterait, lui reprocher de s’être tournée vers quelqu’un d’autre s’il savait. Ainsi, il se contente donc de glisser à Rafa : « Peut-être qu’on a enfin trouvé un truc positif sur son cas, eh. Un flic qui verse dans les mouvements révolutionnaires, c’est pas si commun que ça, peut-être que c’est pas totalement le connard lambda… » C’est un peu ironique venant de quelqu’un qui leur reproche leurs activités illégales. Pour Finn, il n’y a pas de différence. Soldat de la liberté ou de fortune, on est toujours soldat et on risque de crever de la même manière, c’est juste le nom du gang qui change. La cause elle, il n’y croit qu’en théorie. Ça fait longtemps qu’il a compris qu’on était jamais aussi bien servi que par soi même en matière de liberté, et il se juge donc moins hypocrite que le reste des rebelles de ce monde, même s’il ne s’aviserait pas de le dire trop haut devant Eve.

Ainsi, l’acteur ne sait pas trop quoi dire à la rousse ; il n’y a pas grand-chose qu’il puisse faire non plus, sinon essayer de temporiser. « Sauf si tu penses qu’il risque d’en parler à Rory, ou qu’il y a quelqu’un qui lui donne un peu trop d’informations, je ne crois pas qu’on ait besoin de beaucoup s’en faire. Enfin, façon de parler. Je suis désolé pour la conversation que tu vas devoir avoir avec lui…ça va te causer beaucoup de problèmes ? Ou c’est juste un savon et puis il oubliera ? » C’est qu’il se sent désolé pour elle aussi, maintenant. Il appréhende aussi un peu les questions que Nobby pourrait poser à Eve, n’ayant jamais évoqué avec elle le sujet de l’enlèvement de Gaia Yaxley, même s’il a l’impression qu’elle-même préfère ne pas être mise au courant – ils savent tous trois ici que ce qu’on ne sait pas ne peut pas être dangereux. Cherchant un indice plus précis, l’acteur s’empare donc de la lettre pour la lire lui-même, avant d’arquer les sourcils d’un air interloqué : « Mais…il dit que tu lui as menti ? » L’expression de surprise ne tarde pas à se transformer en un grand sourire : « Tu lui as vendu que j’étais mort pour me protéger…j’y crois pas, t’entends ça, Rafa ? C’est adorable. » Après tout Eve n’était pas obligé de le faire, ça non plus, il sait bien qu’elle ne lui devait rien. Pour la peine, touché, il l’embrasserait presque, peu importe le monde qu’il y a autour d’eux. Il la voit déjà rougir et qu’il sait qu’il ne faut pas pousser sa chance, ni le malice trop loin en exposant au grand jour les marques d’affection qu’elle lui offre.

Au lieu de ça, enfournant une nouvelle bouchée de tourte, Callahan commente avec compassion : « Je ne sais pas vraiment quoi te dire. Je crois qu’il n’y a rien à faire à part attendre que l’orage passe. » Un coup d’œil à Rafa : peut-être aura-t-il une piste via Robin pour savoir comment amadouer son oncle ? Il faudrait déjà qu’il ne veuille pas à tout prix la défendre face au ton accusateur de Eve, qui parait lasse par avance de toute cette histoire. « Je peux venir avec toi pour qu’il se rende compte par lui-même, mais j’ai peur que ce soit pire que tout…on n’est pas tellement en odeur de sainteté auprès, Rafa et moi. »
(C) CANTARELLA.

_________________
A questionof gravity and light
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Un train peut en cacher un autre + Rafa et Eve Empty
Message#Sujet: Re: Un train peut en cacher un autre + Rafa et Eve   Un train peut en cacher un autre + Rafa et Eve Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Un train peut en cacher un autre + Rafa et Eve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Aucun d'eux ne peut vivre tant que l'autre survit [ Harry ]
» FB - Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher. [pv Jester :33]
» /!\ Les rumeurs vont bon train
» Les hommes… On peut pas vivre avec et on peut pas vivre sans
» Panic Station + Rafa
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
-