AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le temps mûrit toute chose [pv Jacob <333]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Moldu
avatar
▌ Messages : 256
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Queenie

QUI SUIS-JE?
Baguette: Pas de baguette
Camp: Bien
Avatar: Dan Fogler

Message#Sujet: Re: Le temps mûrit toute chose [pv Jacob <333]   Dim 19 Mar - 16:31

Queenie & Jacob
Le temps mûrit toute chose.
Jacob aurait vraiment aimé que tout cela change quelque chose, que le fait qu’ils s’avouent – même s’il n’y avait vraiment pas besoin qu’ils le fassent pour qu’ils le sachent – qu’ils s’aimaient encore, allait vraiment changer quelque chose à la situation. Mais il le savait autant que Queenie, ce n’était pas aussi simple. Elle affirma dans un premier temps qu’elle n’en savait rien, mais Jacob se doutait qu’elle le savait autant que lui. Ce n’était pas aussi simple, rien ne pouvait l’être, après toutes ces années. Jacob baissa son regard quand elle affirma qu’elle l’imaginait oui, retenant ses propres larmes de couler. C’était trop tard…

Ils étaient d’accord sur ce point, c’était beaucoup trop tard. Après toutes ces années, bien sûr que ça l’était. Ce n’était pas comme s’ils pouvaient, comme par magie, reprendre là où ils s’étaient arrêté. Le monde magie était merveilleux, plein de possibilité, mais il ne pouvait pas vraiment l’aider. Ils s’aimaient, ils regrettaient évidemment ce qui s’était passé tous les deux, mais tant d’année était passé. Et puis… il y avait donc Adrian. Jacob avait encore un peu de mal à se faire à l’idée qu’il avait un fils, un fils adolescent en fait. Le boulanger comprenait bien que Queenie ne pouvait pas lui demander d’accepter sa présence. Et il ne se permettait pas de lui demander de le faire, quand bien même l’envie de se montrer parfaitement déraisonnable le titillait énormément. Il avait envie de tout quitter pour être avec Queenie, mais il savait qu’il ne pouvait pas lui imposer sa présence. Il ne pouvait pas demander à la sorcière, ou encore à son fils (à leur fils) de l’accepter de nouveau dans leur vie. Il ne pouvait pas leur demander ça, alors qu’ils prenaient un nouveau départ ici. Peut-être que ça aurait été différent s’ils n’avaient pas projeté de venir vivre en Europe ? Jacob n’en savait vraiment rien, la seule chose qu’il savait c’était que rien ne pouvait changer et qu’il l’avait bel et bien perdu quand elle l’avait quitté. Et au final, le no-maj avait un peu le sentiment qu’elle le quittait encore une fois, qu’il était de nouveau en train de la perdre. Alors que c’était idiot, ce n’était pas comme s’il s’était imaginé une seconde qu’ils puissent… mais ça lui faisait atrocement mal.

« Oui, il est trop tard… »

Au fond, Jacob avait peut-être espéré en fait qu’elle lui demande de rester, qu’elle lui demande d’être avec elle. Mais il savait qu’elle ne pouvait pas le faire, ils ne pouvaient pas le faire. Alors, il allait se contenter d’être… le boulanger de New-York, seul, sans famille. Si seulement… mais non.

« Je suis heureux d’avoir pu te revoir. » Dit-il, les yeux humides. C’était atrocement difficile de la regarder, en sachant parfaitement que leurs chemins ne se croisaient que le temps d’un instant, pour mieux se séparer ensuite à jamais. « Je… » Jacob hésita, une seconde, décidant finalement de ne pas poursuivre. Que pouvait-il dire de toute façon ? C’était trop tard.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 1039
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Jacob

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois de rose, crin de licorne, 22,7 cm
Camp: Bien
Avatar: Alison Sudol

Message#Sujet: Re: Le temps mûrit toute chose [pv Jacob <333]   Dim 19 Mar - 17:02



Le temps mûrit toute chose
E

lle l'avait dit en premier, c'est vrai, mais entendre Jacob confirmer qu'il était en effet trop tard pour eux ne manqua pas pour autant de lui serrer le coeur au point de le briser. Mais à quoi s'attendait-elle, au fond ? C'était le cas, c'était un fait, il était trop tard. Pour revenir en arrière, il aurait fallu qu'ils s'y prennent bien plus tôt, mais tant de choses avaient changé à présent... sans compter Adrian. Sans lui, peut-être que... Mais sans lui, ils seraient encore ensemble à l'heure qu'il était. Et Queenie se sentit aussitôt coupable d'avoir pu le penser. Elle aimait Adrian plus que sa propre vie. Mais elle aimait Jacob tout autant. Elle voulait être égoïste, ne pas choisir, ne pas diviser son coeur pour que Jacob en emporte une partie avec lui, à New York. Mais c'était comme ça. Ils ne pouvaient rien y changer... Se revoir avait ravivé d'anciennes blessures mais n'avait finalement rien changé à ce que leurs vies devaient demeurer. Le destin avait eu la cruauté de les faire se recroiser maintenant, mais il n'y avait rien d'autre à conclure de cette facétie du sort. Leurs chemins devaient se séparer, c'est tout.

Et pourtant, Queenie brûlait d'envie de le retenir, et elle savait que Jacob ressentait la même chose. Et comment il pourrait en être autrement alors qu'ils s'étaient avoués qu'ils s'aimaient toujours, que le temps et la distance n'y avaient rien changé. Comment ne pas vouloir tout bousculer, quitte à faire du mal autour d'eux pour se redonner une nouvelle chance, qu'ils ne gâcheraient pas cette fois, pour mettre de côté leurs regrets et seulement aller de l'avant. Rien n'était aussi simple. Et puisqu'il en était ainsi, il valait mieux que leurs chemins se séparent... Mais c'était si difficile... Queenie n'avait aucune envie de s'en aller. Le regarder, se dire qu'elle le voyait pour la toute dernière fois, peut-être, vivre comme une nouvelle rupture avec lui, c'était insupportable. Elle n'arrivait pas à retenir ses larmes, et elle supportait mal de voir les yeux de Jacob devenir ainsi humides. C'était injuste au possible. Elle n'avait pas envie de partir, encore moins de le laisser dans cet état. Il ne termina pas la phrase qu'il venait de prononcer, mais Queenie en devinait la nature. Et pourtant, ça ne changeait rien.

-Moi aussi, je suis heureuse de t'avoir revu,
répondit-elle avec douceur, tentant de sourire du mieux qu'elle pouvait malgré les larmes qui perlaient à ses joues. Elle avait envie d'ajouter quelque chose. Qu'il lui avait manqué chaque jour, qu'il lui manquerait toujours, qu'elle l'aimait profondément, qu'elle ne l'oublierait ni ne le remplacerait jamais... mais rien, finalement, ne venait... Alors, résignée, elle baissa les yeux. Je... Je ferais bien d'y aller. Prends soin de toi, Jacob.


code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le temps mûrit toute chose [pv Jacob <333]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Parce qu'en toute chose, il y a un prix à payer (Dawan, Silarae)
» « L'excès nuit en tout. »
» En toute chose il faut considérer la fin [pv Sasha]
» À toute chose malheur est bon [pv Harry :3]
» [Cycle Échos de la Force] Paquet de Force 5 : La Force Lie toute Chose - It Binds all Things
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Maison des Dragonneau
-