AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SORCIER
Charlus Potter
▌ Messages : 102
Humeur :
Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Right_bar_bleue

En couple avec : Dorea Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, crin de licorne, 22.22cm
Camp: Bien
Avatar: Ian Somerhalder

Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Empty
Message#Sujet: Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea)   Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Icon_minitimeLun 13 Aoû - 11:49

Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre.
Le week-end où les enfants de son frère étaient venus chez eux avait été… particulier. Ça ne s’était pas passé à merveille, mais ce n’était pas non plus un enfer, du moins aux yeux de Charlus.  Ça aurait pu être pire, en réalité. Mais évidemment, ça aurait pu être bien mieux que ça. D’une manière générale, la situation pourrait être dans tous les cas parfaitement mieux qu’elle n’était, rien que par le fait qu’il serait bon que Caelan ne leur pose pas de souci. Mais bon, cela ne servait sans doute à rien de tout le temps retourner la situation. Pour l’heure, il n’était pas question de recevoir Cenlyn et/ou Rhian, comme il n’était pas question de faire des démarches pour l’adoption des jumeaux. C’était en quelque sorte une journée normale ou presque. Charlus avait passé la matinée à travailler au ministère de la magie, il y avait eu un procès ce matin qui réclamait sa présence, mais il s’était permis de prendre son après-midi dans le but de récupérer les divers cadeaux qu’il allait offrir à son épouse pour son anniversaire qui approchait.

Il mettait toujours du cœur à l’ouvrage quand il était question de gâter son épouse, sans que cela ne lui demande le moindre effort. Comment ne pas gâter une femme si exceptionnelle que Dorea en même temps ? Il n’avait pas besoin d’excuse pour le faire en temps normal dans tous les cas, parce que l’amour le rendait tout bonnement incapable de ne pas avoir envie de combler sa femme et qu’il aimait lui faire plaisir (et il savait qu’elle aimait les présents). Mais mine de rien, il ne pouvait pas nier que cette année, il avait peut-être fait encore plus d’effort, ou du moins il n’avait pas lésiné sur la quantité et la qualité de ces cadeaux. Des bijoux, qui avaient de grandes valeurs, par exemple, entre autre chose. Plus ce qu’elle se prendre elle-même, par habitude, puisque c’était une tradition pour lui de toujours permettre à Dorea de se faire plaisir. Il espérait qu’elle allait être comblée et… ce n’était donc pas si désintéressé que ça en réalité. Il n’avait aucun mal à faire plaisir à Dorea et à la combler, il n’avait pas besoin de raison particulière pour le faire, mais en ce moment avec l’histoire des enfants de son frère, il ne pouvait pas nier qu’il espérait faire passer un peu plus la pilule.

Une fois que ses cadeaux étaient tous récupérés, Charlus rentra chez lui en sachant que sa femme devait s’absenter pour quelques heures, afin d’avoir le loisir de les cacher jusqu’au jour J, qui approchait quand même doucement. Il se servit un verre et s’installa dans le salon, un exemplaire de la Gazette du Sorcier sous ses yeux. Il venait d’entamer sa lecture quand il entendit la porte d’entrée s’ouvrir.

« Déjà de retour ? »
Demanda-t-il, légèrement surpris, pensant que son épouse en aurait pour plus longtemps que ça (heureusement qu’il n’avait pas traîné). Alors que concrètement, c’était elle qui passait plus de temps chez eux que chez lui.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Dorea Potter
▌ Messages : 241
Humeur :
Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Right_bar_bleue

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Empty
Message#Sujet: Re: Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea)   Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Icon_minitimeMar 4 Sep - 19:26

Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre.
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Bon bon bon… Dorea ne retenait pas qu’ils avaient formé la famille idéale avec les jumeaux durant ce week end où ils avaient les enfants chez eux. Ce n’était pas non plus terrible, mais si Dorea avait pu ne pas vivre ce week end, elle n’aurait peut-être pas beaucoup hésité. Quoiqu’il en soit, elle avait fait l’effort, pour Charlus. Et heureusement qu’aucune autre date de la sorte n’était pas au programme pour les jours à venir. Mais par contre, ce qui était prévu c’était son anniversaire. Après tout, le mois de juin approchait à grands pas, il fallait se tenir prêt et déjà commencer à tout préparer pour que tout soit parfait. Dorea était déjà très enthousiasme à l’idée qu’un jour lui soit totalement dédiée et en vue de tous les présents qu’elle allait recevoir -surtout de son époux- mais un peu moins à l’idée de prendre une année de plus. Oui, vingt-sept ans c’était encore jeune, même pour une femme, mais c’était comme ça, elle n’aimait pas l’idée de vieillir. Mais pour l’heure, elle n’y pensait pas trop, surtout que la veille, elle avait été dépenser l’argent de Charlus pour s’acheter elle-même quelques cadeaux. Non pas qu’il faisait de très mauvais cadeaux et qu’elle devait donc se les offrir pour ne pas être déçue, loin de là, surtout que Charlus savait toujours exactement quoi lui offrir pour la combler, mais elle aimait bien se faire un peu de lèche-vitrine. C’était une petite avance, rien de plus. Surtout que la majorité de ce qu’elle achetait, servirait à la rendre totalement parfaite pour le grand jour, car naturellement, elle organiserait une réception. Où elle inviterait soigneusement chaque personne, il ne manquerait plus qu’il y ait des indésirables à son anniversaire. Enfin bref, même si le dernier week-end en date n’avait pas été le meilleur de sa vie, elle était de bien meilleure humeur ces derniers jours.

Dorea avait été rendre visite à son frère Marius, en toute discrétion, bien entendu. Personne dans son entourage, pas même Charlus, ne savait qu’elle continuait à le voir de temps à autre. Evidemment, devant le reste de la famille, elle faisait comme tout le monde, elle n’en parlait jamais, faisait comme s’il n’avait jamais existé et dénigrait les cracmols à tout va. Même si au fond, elle pensait réellement que les cracmols devaient se terrer dans des trous et avoir honte de leur propre existence. Mais Marius restait son grand-frère. Dorea portait beaucoup d’importance aux liens du sang, et à sa famille plus largement, même si elle ne s’entendait pas bien avec tout le monde. Mais en l’occurrence, enfant elle s’était toujours très bien entendu avec Marius et n’avait pu se résoudre à le rayer de sa vie. Il lui arrivait même de l’aider un peu, financièrement. Ou bien elle se contentait simplement de passer un peu de temps avec lui. Il n’était pas au meilleur de sa forme, vue la situation, mais il se débrouillait tout de même. Dorea rentra ensuite, et eut la bonne surprise de voir que Charlus était déjà rentré, mais elle avait déjà une petite idée du pourquoi. Elle le connaissait bien maintenant après tout.

« Déjà de retour ? »

Elle sourit doucement et déposa ses affaires avant de le rejoindre dans le salon. Il semblait surpris, elle ne savait pas trop pourquoi, néanmoins, elle se sentait d’humeur un peu taquine. Elle se pencha derrière le fauteuil et déposa un léger baiser sur son crâne.

« Oui, pourquoi ? Tu n’as pas eu le temps de faire sortir ta maîtresse de la maison et tu l’as cachée dans le placard ? »

Evidemment, elle n’avait aucun doute sur la fidélité de son époux. Même si Charlus attirait souvent les regards de la gente féminine, elle avait toute confiance en lui et elle était plus flattée que jalouse par les tentatives de séductions des femmes en général.

black pumpkin

_________________

- Always pure -


Merci pour le cadeau Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) 203647:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Charlus Potter
▌ Messages : 102
Humeur :
Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Right_bar_bleue

En couple avec : Dorea Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, crin de licorne, 22.22cm
Camp: Bien
Avatar: Ian Somerhalder

Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Empty
Message#Sujet: Re: Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea)   Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Icon_minitimeJeu 8 Nov - 15:56

Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre.
Elle était donc déjà de retour et intérieurement, Charlus ne put s’empêcher de se dire intérieurement qu’il était content de ne pas avoir trainé quand il était rentré avec les présents qu’il avait acheté pour Dorea. Au moins, il n’y avait aucune raison qu’elle tombe dessus. Même s’il y avait quand même de forte chance qu’elle se doute de quelque chose, puisque son anniversaire était quand même sur le point d’arriver. Et qu’en prime, l’homme avait déjà donné de l’argent à son épouse pour qu’elle se fasse plaisir. C’était ainsi que ça se passait à chaque fois, chaque année. Il savait que Dorea aimait se faire plaisir et lui… eh bien il aimait faire plaisir à sa femme. Charlus afficha un sourire quand elle le retrouva dans le salon, déposant un baiser sur son crâne avant de reprendre la parole en mentionnant la présence d’une éventuelle maîtresse qu’il n’avait pas eu le temps de correctement cacher. Il était évident que le jeune homme ne pensait pas une seule seconde qu’elle puisse être sérieuse. Le dernier homme en cette Terre capable de tromper sa femme, c’était bien Charlus. Quand bien même ils vivaient un mariage arrangé comme la plupart des personnes de leur monde, le sorcier était fou amoureux de son épouse.

« En fait, elle est cachée dans le grenier du coup. »
Plaisanta-t-il, en continuant sur la lancée de Dorea mais sans être évidemment sérieux. Il avait bel et bien caché quelque chose dans les placards, mais ce n’était pas une femme, loin de l’autre. Juste de nombreux – trop nombreux sans aucun doute – présents pour la femme qu’il adorait le plus au monde. « Tu as passé une bonne journée ? » Demanda-t-il, embrayant donc sur un tout autre sujet.

Non parce qu’ils n’avaient pas forcément besoin de tourner en rond sur le fait que Dorea était de retour plus tôt que le jeune homme ne le pensait. Tout comme Charlus était rentré du ministère de la magie bien plus tôt que d’habitude. Au moins, le couple était donc de retour un peu tôt chez eux et ils allaient pouvoir profiter d’une soirée ensemble. Ce qui ne leur ferait pas de mal au vu du fait qu’ils avaient quand même passé tout un week-end en compagnie des enfants jumeaux du frère de Charlus. Ça n’avait pas été un week-end si simple que cela, même si Charlus n’avait pas l’intention de changer quoi que ce soit de son avis, de son désir de les adopter. Ça n’avait pas été évident, mais Charlus avait quand même l’intention de faire tout son possible afin d’obtenir leur garde. Et il savait bien que Dorea faisait énormément d’effort pour ça, qu’elle le suivait, qu’elle le soutenait et il ne savait pas du tout comment la remercier. Plus que ce qu’il ne faisait déjà en fait, en la couvrant d’amour et de présent.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Dorea Potter
▌ Messages : 241
Humeur :
Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Right_bar_bleue

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Empty
Message#Sujet: Re: Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea)   Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Icon_minitimeMer 21 Nov - 21:53

Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre.
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Dorea n’était pas folle amoureuse de Charlus, c’était bien vrai, mais ce n’est pas pour autant qu’il l’indifférait. Pas du tout. En fait, elle ne dirait pas qu’elle était amoureuse de lui, mais elle avait tout de même des sentiments pour son époux. Charlus était un époux modèle après tout. Il la comblait de toute part, et dans tous les sens du terme, ce n’était pas comme si elle avait quoique ce soit à lui reprocher, et elle se sentait vraiment chanceuse d’avoir un tel homme rien que pour elle. Certes, de son côté, il n’était pas mal loti non plus, Dorea estimait qu’elle était une femme exceptionnelle et elle se doutait que Charlus était du même avis. Tous les mariages arrangés ne se passaient pas aussi bien que le leur, et elle avait conscience qu’elle avait de la chance, mais bon, c’était la vie. Parfois la bonne étoile était de notre côté, parfois pas du tout. En général, Dorea avait plutôt pas mal de chance, mais c’était aussi parce qu’elle s’en donnait les moyens, tout ne tombait pas du ciel. Mais quoiqu’il en soit, elle chérissait vraiment Charlus, même si ses sentiments n’étaient pas à la hauteur de ceux de Charlus, mais qui sait, peut-être qu’un jour, ce serait le cas.

« En fait, elle est cachée dans le grenier du coup. »

Elle sourit, amusée qu’il continue sur sa boutade. Elle se redressa et contourna le fauteuil pour s’assoir en travers sur les cuisses de son époux, c’était quelque chose qu’elle faisait souvent, et donc, il ne devrait pas s’en offusquer. Ce n’était peut-être pas dans les codes sang-pur mais eh, elle faisait bien ce qu’elle voulait chez elle, avec son époux.

« Bon choix, étant donné que je n’y vais presque jamais. Choix judicieux. »

Elle sourit à nouveau et déposa un chaste baiser sur les lèvres de son époux. Elle appréciait assez ces petits moments de complicité, c’était simple mais après tout, pourquoi chercher la complexité ? Il n’y en avait pas besoin, pas dans ces moments-là.

« Tu as passé une bonne journée ? »

Dorea passait rarement de mauvaises journées, sauf quand elle était en compagnie de personnes qu’elle n’appréciait pas. Ou qu’elle était forcée de pratiquer des activités qu’elle détestait, mais c’était assez rare en général. Ah oui, et il y avait ce week end aussi, passé en compagnie des jumeaux Potter. Elle avait bien compris, qu’ils n’étaient enchantés par l’idée de vivre avec eux, mais ce qu’ils ignoraient, c’était que la tactique de montrer « qu’on est des horribles gosses pour que vous nous laissiez tranquille » elle ne marchait pas dans la vie réelle. Ils avaient encore tant de choses à apprendre ces petits… Choses que Caelan et son fiancé, Flynn ou Finn quelque chose comme ça, ne pourraient guère leur apprendre. Et pourtant, ils en avaient besoin pour affronter la vie avec toutes les armes adéquates.

« Oui, assez, c’était plutôt calme. Je suis juste allée faire un tour sur le Chemin de Traverse, rien de bien palpitant en soit. Mais au moins, je me remets du week end tranquillement. »

black pumpkin

_________________

- Always pure -


Merci pour le cadeau Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) 203647:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Charlus Potter
▌ Messages : 102
Humeur :
Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Right_bar_bleue

En couple avec : Dorea Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, crin de licorne, 22.22cm
Camp: Bien
Avatar: Ian Somerhalder

Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Empty
Message#Sujet: Re: Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea)   Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Icon_minitimeMer 30 Jan - 21:18

Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre.
Charlus afficha un sourire quand son épouse se redressa et contourna le fauteuil pour venir s’installer sur ses cuisses. Il adorait quand elle avait ce genre de geste d’affection. Même s’il leur mariage était arrangé, ils avaient une réelle affection l’un pour l’autre. Enfin, Charlus était complètement amoureux de son épouse, raide dingue d’elle (et quelque chose lui disait que dans tous les cas, il était juste incapable de ne pas être raide dingue de son épouse, Dorea était tant parfaite que c’était impossible – mais le jeune homme était peut-être peu objectif pour le coup), et il se doutait que son épouse n’avait peut-être pas les mêmes sentiments que lui, mais ça n’enlevait pas le fait qu’elle avait de l’affection pour lui. Et elle le lui prouvait de cette manière. Et Charlus ne se retint en tout cas pas du tout de poser ses mains sur les cuisses de son épouse, l’observant avec tendresse, alors qu’elle lui affirmait que c’était un bon choix le grenier puisqu’il savait qu’elle ne s’y rendait pas souvent.

La conversation était légère, et en même temps dans une telle situation c’était évident. Charlus ne pouvait pas parler sérieusement d’une potentielle maîtresse qu’il puisse avoir, puisque c’était une idée qu’il était évident impossible à envisager. Et il était évident qu’elle n’y croyait pas une seule seconde, sinon elle n’aurait pas déposé ses lèvres sur les siennes, dans ce genre de baiser qu’il adorait. Bon, il aimait tous chez son épouse, c’était aussi simple que cela. Et il espérait, par conséquence qu’elle avait passé une bonne journée.

« C’est vrai que ce week-end a été vraiment éprouvant. »
Reprit-il quand son épouse affirma qu’elle pouvait se remettre du week-end qu’il avait vécu en compagnie des jumeaux de son frère. Charlus avait parfaitement conscience qu’elle faisait énormément d’effort pour cette histoire. Qu’elle acceptait réellement qu’ils adoptent ces enfants, elle ne se forçait pas complètement. Mais c’était quand même un sacrifice qu’elle faisait, un effort qu’elle fournissait pour lui. Ce qui ne manquait pas de prouver qu’ils étaient un couple uni, ce qui n’était pas forcément le cas de tous les couples mariés. Dorea ne se contentait pas de subir la décision de son époux, elle l’épaulait. Et dans le cas contraire, il aurait sans doute revu sa décision, mais puisqu’elle le suivait, il n’avait aucune raison de ne pas aller au bout des choses. « Je suis désolé de t’imposer tout ça. » Reprit-il en caressant la cuisse de sa femme, son regard plongé dans le sien. « Je me doute que ça ne doit pas être évident pour toi. » Déjà qu’elle souhaitait attendre – contrairement à lui – pour avoir leur premier enfant, il lui imposait deux adolescents qui n’avaient pas forcément envie d’être avec eux. Mais en même temps, ils étaient une famille. Rhian et Cenlyn avaient son sang, il faisait partie de sa famille, il avait une responsabilité envers eux. Même s’ils ne s’en rendaient pas forcément compte. Ils allaient vite s’en rendre compte, quand ils accepteraient qu’ils les adoptent.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Dorea Potter
▌ Messages : 241
Humeur :
Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Right_bar_bleue

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Empty
Message#Sujet: Re: Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea)   Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Icon_minitimeDim 17 Fév - 11:23

Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre.
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Dorea se sentait vraiment chanceuse d’être mariée à Charlus. Quand elle voyait les mariages de ses cousines, elle se savait chanceuse et elle ne les enviait pas une seule seconde. Même si elle appréciait Harfang, elle saurait qu’en tant qu’époux, elle ne l’aurait probablement pas supporté. Mais non, elle n’échangerait Charlus pour rien au monde. Pourquoi le ferait-elle ? Il la gâtait, l’aimait, l’adorait, il s’occupait vraiment d’elle, sans qu’elle ait forcément besoin de réclamer. Ce n’était pas pour autant qu’il lui était totalement soumis, il avait son caractère, ses propres envies, et Dorea n’y était pas insensible. Si elle ne cédait pas aussi facilement que lui, elle l’écoutait quand il exprimait ce qu’il voulait, comme son désir d’enfant par exemple. Elle ne lui avait pas dit non, elle lui avait juste dit plus tard, parce qu’elle ne se sentait pas encore prête. Mais c’était une décision importante, qui changerait leur vie, il ne fallait pas prendre cela à la légère. Mais il était certain qu’elle lui donnerait un enfant dans tous les cas, même si pour le moment, l’intrigue principale était dirigée vers une adoption et pas une conception naturelle.

Les jumeaux Potter revenaient quasiment tout le temps dans leurs conversations, ce qui était totalement normal. Le couple Potter avait décidé de les adopter depuis le décès de Purdey Potter, et là aussi, il s’agissait d’une décision très importante, il était donc normal qu’ils en parlent, et qu’ils mettent au point une bonne stratégie. Même si on leur accorderait la garde sans mal, il fallait tout de même que tout soit prêt, et que tout soit parfait. Aussi bien pour le procès, que pour les accueillir par la suite.

« C’est vrai que ce week-end a été vraiment éprouvant. »

Elle appréciait le fait qu’il soit d’accord avec elle sur ce point. Elle avait eu l’immense joie de découvrir à quel point ces enfants étaient horribles. Surtout Cenlyn, parce qu’elle avait constaté que Rhian avait tendance à suivre sa sœur. Ce n’était pas bon. Des frères et sœurs devaient être soudés, mais il ne fallait pas qu’il y en ait un totalement soumis aux autres. Il fallait s’imposer sans soumettre, sinon, la relation n’était pas vraiment bénéfique. Enfin quoiqu’il en soit, ils avaient bien fait comprendre qu’ils ne voulaient pas être adoptés par eux, mais on ne leur demandait pas leur avis, surtout qu’ils n’avaient pas encore conscience que c’était la meilleure chose pour eux.

« Je suis désolé de t’imposer tout ça. Je me doute que ça ne doit pas être évident pour toi. »

Elle lui sourit doucement. Elle le savait sincère, et c’était d’autant plus appréciable. Elle posa une main sur celle qu’il avait posé sur sa cuisse doucement. Certes, ce n’était pas évident, mais bon, elle voulait soutenir son mari, et elle ne se serait pas imposé une situation dont elle aurait été totalement contre. Elle savait que Charlus y tenait, c’était sa famille, et elle ne voulait pas lui enlever ça. Si les choses étaient inversées, elle n’aurait pas apprécié qu’il s’oppose à cela.

« Je sais. C’est compliqué pour tout le monde. Mais quand le procès sera terminé et qu’ils vivront ici, tout s’arrangera. Et tu ne m’imposes rien, je sais que c’est très important pour toi, et je ne me sens pas forcée de quoique ce soit. »

black pumpkin

_________________

- Always pure -


Merci pour le cadeau Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) 203647:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Charlus Potter
▌ Messages : 102
Humeur :
Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Right_bar_bleue

En couple avec : Dorea Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, crin de licorne, 22.22cm
Camp: Bien
Avatar: Ian Somerhalder

Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Empty
Message#Sujet: Re: Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea)   Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Icon_minitimeJeu 2 Mai - 16:52

Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre.
Charlus s’en voulait vraiment d’imposer toute cette histoire à Dorea, parce qu’il avait conscience qu’elle devait quand même subir son choix. Après le week-end qu’ils avaient passé en compagnie des jumeaux de son frère, c’était évident que la situation n’allait pas forcément couler de source non plus. Parce que Rhian et Cenlyn n’avaient pas manqué de faire comprendre qu’ils n’avaient aucune envie d’être adoptés par eux. Cela dit, le sorcier partait du principe qu’ils ne leur laissaient pas le choix, ils étaient bien trop jeunes pour savoir ce qui était bon pour eux. Enfin, ce n’était pas forcément le discours du moment, la seule chose que Charlus tenait à l’heure actuelle, c’était que Dorea ne se sente pas emprisonner dans cette situation, qu’elle ne regrette pas de le soutenir. Parce que forcément, le soutien de son épouse était tout ce qui comptait pour lui en cet instant précis. Il n’avait plus qu’elle après tout, elle était sa famille – avec les enfants de son frère donc – et Charlus avait envie qu’ils soient un couples unis. Pas comme certain de leurs connaissances, ne supportant pas forcément leurs mariages arrangés de leur côté.

Le jeune homme afficha un fin sourire quand son épouse déposa sa main sur la sienne, avant de reprendre la parole, affirmant qu’elle savait qu’il était désolée de lui imposer tout ça. Que c’était une situation complexe pour tout le monde. Mais qu’une fois que le procès allait être passée, il était évident que ça allait s’arranger pour tout le monde. Charlus avait hâte de pouvoir vivre clairement et nettement avec sa nièce et son neveux, que la situation soit réglée, qu’ils n’aient plus à se poser de questions. Qu’ils n’aient plus le choix dans tous les cas et ainsi, avec un peu de chance, les jumeaux allaient se montrer plus agréables. Parce qu’on ne pouvait pas dire qu’ils l’avaient vraiment été effectivement.

« Tant mieux. »
Répondit-il doucement quand Dorea affirma qu’il ne lui imposait rien. Le sorcier appréciait vraiment ça, de l’entendre le lui dire, en sachant bien qu’elle était sincère avec lui. Elle pourrait lui mentir, peut-être, si elle voulait vraiment lui mentir, mais Charlus avait envie de croire qu’elle ne le faisait pas, parce qu’ils étaient un couple solide, un couple qui s’aimait. Enfin, il était peut-être un peu trop naïf pour le coup, mais Charlus n’avait aucune envie de voir les choses autrement dans tous les cas. « J’ai hâte que ça soit derrière nous, qu’on adopte officiellement Rhian et Cenlyn. » Même si ça risquait de promettre des instants un peu complexe, parce qu’ils allaient devoir gérer les jumeaux justement. Au moins pour l’heure ils pouvaient profiter un peu du calme avant la tempête. « Ça me fait vraiment du bien que tu me soutiennes... je ne sais pas ce que je ferais sans toi. »
Code by Gwenn

_________________
Charlus Potter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Dorea Potter
▌ Messages : 241
Humeur :
Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Right_bar_bleue

En couple avec : Charlus Potter

QUI SUIS-JE?
Baguette: 24 cm, bois d'olivier, écaille de basilic
Camp: Neutre
Avatar: Natalie Dormer

Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Empty
Message#Sujet: Re: Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea)   Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Icon_minitimeLun 10 Juin - 23:14

Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre.
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Dorea se doutait bien qu’ils étaient loin d’être sortis de toute cette histoire. Personne n’allait leur faciliter la tâche, pas même Rhian et Cenlyn, mais ce n’est pas pour autant que cela lui faisait peur. Au contraire, Dorea avait toujours eu tout ce qu’elle voulait, qu’importe la façon, et ce serait exactement la même chose pour ce cas présent. Ils auraient la garde des jumeaux, et ils pourraient les adopter bientôt. Que ces derniers soient d’accord ou non, cela n’allait pas changer leur décision, ils allaient devoir s’y faire, ils allaient vivre tous les quatre ensembles. Dorea ne savait pas encore si elle allait se faire à ce changement de vie, mais elle n’avait pas vraiment le choix non plus. Elle avait toujours su qu’elle aurait des enfants avec Charlus, c’était un des intérêts de ce mariage, mais elle n’aurait jamais pensé qu’ils commenceraient en adoptant les neveux orphelins de Charlus. Mais bon, elle ne refusait jamais un défi. Et encore moins de cette taille. Et puis comme ça, elle serait déjà entraînée quand il lui faudrait gérer les crises d’adolescence de leurs futurs enfants.

Elle se sentait en tout cas capable de surmonter tout cela. Ce n’était pas comme si elle devrait tout gérer toute seule, elle savait que Charlus allait prendre son rôle à cœur, et qu’il serait présent. Cela n’aurait peut-être pas été le cas dans d’autres couples, mais Charlus était un homme qui prenait la vie de famille très à cœur, et il ne la laisserait jamais avec tout à gérer dans tous les cas, parce qu’il se souciait d’elle plus que de n’importe qui d’autre, et elle n’avait aucune envie que cela change. C’était peut-être aussi une des raisons qui faisait que Dorea ne voulait pas tout de suite d’enfants, elle n’avait pas envie de partager l’attention de son époux. Cela lui convenait parfaitement qu’elle ne soit dirigée que vers elle.

« Tant mieux. J’ai hâte que ça soit derrière nous, qu’on adopte officiellement Rhian et Cenlyn. »

Elle ne pouvait qu’être d’accord avec lui. Non pas que l’idée d’avoir les enfants à la maison la fasse sauter de joie, mais toutes ces procédures judiciaires allaient être longues et pénibles, même si l’issue ne faisaient aucun doute et qu’elle prendrait grand plaisir à voir Caelan se décomposer au fur et à mesure qu’elle comprendrait que toutes ses chances étaient réduites à zéro. Mais bon, ils n’en étaient pas encore là. L’attente serait probablement longue, mais ils obtiendraient gain de cause. Cela ne faisait absolument aucun doute. Elle lui accorda un léger sourire, en accord avec ce qu’il venait de dire.

« Ça me fait vraiment du bien que tu me soutiennes... je ne sais pas ce que je ferais sans toi. »

C’était son rôle d’épouse, de le soutenir. Dorea avait beau être une femme égocentrique, elle savait que c’était vraiment important pour Charlus, qu’il regrettait de ne pas avoir renoué avec son frère à temps, et elle n’aurait pas pu lui refuser une telle chose. Il aurait eu encore plus de regrets et aurait peut-être été malheureux au fil du temps. Ce qu’elle ne voulait pas. Elle lui offrit un sourire espiègle et malicieux.

« Je ne sais pas non plus. Tu serais probablement complètement perdu. »

black pumpkin

_________________

- Always pure -


Merci pour le cadeau Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) 203647:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Empty
Message#Sujet: Re: Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea)   Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre. (Dorea)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» [Inutile] Topic des hommes mariés ou en couple
» couple de vieux
» Entre couple
» Nuage de Givre : recherche famille du Clan de la rivière
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
-