AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
-50%
Le deal à ne pas rater :
-260€ sur la machine à café automatique avec broyeur KRUPS ...
299.99 € 599.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -28%
Multicuiseur Intelligent Moulinex COOKEO+ Gourmet ...
Voir le deal
179.99 €

Partagez | 
 

 Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 184
Humeur :
Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl] - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl] - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl] - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl]   Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl] - Page 2 Icon_minitimeMar 19 Mai - 0:44

Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Darryl apprécia voir un sourire s’afficher sur les lèvres de son amie. Eileen Prince était une des personnes les plus difficile à déchiffrer de prime abord. Elle était un peu farouche, elle était beaucoup sur la défensive, et sa fâcheuse tendance à considérer ses camarades comme des dégénérés n’aidait pas, mais quand on arrivait à gratter sous la surface, on rencontrait une fille vraiment sympa. Enfin, Darryl trouvait que c’était le cas, et il appréciait Eileen pour un certain nombre de choses.

Il ne tentait même pas de la brosser dans le sens du poil, cela ne servirait pas à grand-chose. Il était juste honnête avec elle, tout bonnement. Elle était sa meilleure amie, c’était un fait. Darryl n’était pas la personne la plus sociable au monde, et pourtant, il réussissait tout de même à avoir deux meilleurs amis. Bon, l’un comme l’autre était de véritables phénomènes, mais Darryl les appréciait sincèrement, et était très content de pouvoir les avoir dans sa vie. Sans eux, ce serait tout de même nettement moins amusant et agréable.

Il arrivait à supporter leurs travers, comme eux arrivaient à supporter les siens. Parce que Darryl n’était pas un cadeau non plus. Il plombait l’ambiance comme personne, et il ne gagnait pas les sondages de popularité, mais il s’en moquait. Certains avis comptaient, et d’autres non, et celui d’Eileen était parmi les plus importants. Même s’il était souvent tranché, au moins, elle était honnête.

-Je m'en contente pas mal aussi. Même si je dois accepter d'être rangée au même titre qu'Alphard Black. Sérieusement, comment tu fais pour le supporter ?

Darryl sourit légèrement, amusé par la question, même si en soit il n’y avait rien d’amusant. Il fallait bien reconnaître qu’avoir deux meilleurs amis qui ne pouvaient pas se supporter, ce n’était pas banal, et pourtant c’était une situation que Darryl vivait. Il ne voyait pas souvent Eileen et Alphard en même temps justement pour cette raison, mais il avait appris à faire avec. Ils ne s’aimaient pas, c’était leur droit.

En même temps, Eileen et Alphard, c’était le sommet de l’incompatibilité. Ils étaient différents en tout, et qu’ils ne s’entendent pas était logique. Darryl était très différent d’eux, mais il arrivait à s’adapter aux caractères de ses amis. Il n’avait pas de préférence entre l’un ou l’autre, il les appréciait tous les deux à leur juste valeur, et c’était très bien ainsi.

« Il me demande la même chose te concernant tu sais ? Je ne sais pas trop. Je sais que la plupart des gens le trouvent insupportables, mais ça ne m’atteint pas trop. En fait, il me fait plus rire qu’autre chose. Mais je suis un privilégié, il n’a jamais usé de sa lourdeur sur moi. »

black pumpkin

_________________

- Darryl Applegate -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Eileen Prince
▌ Messages : 170
Humeur :
Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl] - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl] - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Erable, nerf de dragon, 29 cm
Camp: Neutre
Avatar: Malina Weissman

Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl] - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl]   Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl] - Page 2 Icon_minitimeMar 19 Mai - 17:53


Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent
E

Eileen n’était pas franchement surprise d’apprendre que Alphard aussi, de son côté, ne parvenait pas à comprendre son amitié avec Darryl. Il faut dire que si elle taxait le jeune Black de proprement insupportable, elle n’était pas forcément mieux de son côté non plus. Entre le lourdingue de service et l’asociale en chef, on pouvait dire que Darryl avait une manière bien singulière de choisir ses amis, et il était sans doute le seul au monde à savoir sincèrement apprécier l’un et l’autre sans avoir à forcer quoi que ce soit. Quand bien même, elle ne comprenait pas comment un caractère comme celui de Darryl pouvait convenir à un caractère comme celui d’Alphard et réciproquement. De manière générale, qui donc pouvait rester dans le champ de vision d’Alphard Black plus de cinq minutes sans céder à l’envie de lui coller une paire de baffes ? Pour Eileen, c’était un véritable mystère, et elle exagérait à peine le trait.

Au moins, Darryl avait conscience du fait que la plupart des gens (les gens normalement constitués, aurait envie de dire Eileen, mais en vérité, elle ne l’était pas spécialement de son côté et en avait tout de même un peu conscience) ne pouvaient pas supporter Alphard, mais semble-t-il que son meilleur ami se comportait différemment avec lui. Eileen avait du mal à y croire. Il y avait des gens qui pouvaient se révéler être de bonnes surprises quand on décidait de gratter sous la surface, mais elle voyait franchement mal comment Black pouvait appartenir à cette catégorie de personne.

-Ou peut-être que t’as fini par être immunisé à sa lourdeur avec le temps. Fais gaffe, c’est dangereux de côtoyer ce genre de type très longtemps.
Elle marqua une pause, haussa les épaules. Enfin, tu fais bien ce que tu veux, c’est sûr que ce serait pas franchement la grosse poilade pour toi si tu devais uniquement te contenter de ma compagnie.

Oui bon, c’est vrai, elle était un peu jalouse de l’amitié que Darryl portait à Alphard. Sans doute parce qu’avoir ne serait-ce qu’un seul ami tenait du parcours du combattant pour elle. Alors forcément, son seul vrai grand ami, elle n’avait pas envie de le perdre soit parce qu’il en aurait eu assez de son sale caractère, soit parce qu’il lui aurait préféré un autre de ses camarades, même si le dit camarade avait sa réputation de fichue tête à claque, et que peu de gens n’étaient pas au courant de cela.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 184
Humeur :
Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl] - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl] - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl] - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl]   Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl] - Page 2 Icon_minitimeMar 11 Aoû - 16:15

Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Les incessantes querelles entre Eileen et Alphard, ça ne datait pas d’hier. Darryl ne s’en était jamais vraiment préoccupé, parce que ce n’était pas si grave, au final. Ils ne s’aimaient pas, c’était comme ça. Cela n’enlevait rien au fait qu’ils étaient tous les deux ses meilleurs amis. Il n’avait aucune envie, ni intention de prendre le parti de l’un ou de l’autre. Il restait en dehors de leurs querelles et n’avait aucune envie d’y être mêlé. Il n’avait pas besoin que les deux s’apprécient, après tout. Il pouvait passer du temps avec l’un et l’autre de manière séparée. Non pas qu’il n’apprécierait pas qu’ils passent du temps tous les trois, mais si c’était pour les voir s’entretuer, ce n’était absolument pas nécessaire. Autant qu’il fasse les choses de manière prudente, et donc séparée.

En tout cas, il comprenait les arguments des uns et des autres concernant l’autre. Il comprenait ce qu’Eileen trouvait d’agaçant chez le jeune homme, ainsi que l’inverse. Mais lui arrivait à passer au-dessus de cela. Il ne regardait pas leurs défauts, et se concentrait sur leurs qualités, et les choses se passaient très bien comme ça, il ne voudrait pas qu’il en soit autrement. Il ne voulait pas perdre ses amis, et ne voulait pas non plus les voir s’écharper. Autant qu’ils le fassent quand il n’était pas là, c’était aussi bien.

-Ou peut-être que t’as fini par être immunisé à sa lourdeur avec le temps. Fais gaffe, c’est dangereux de côtoyer ce genre de type très longtemps. Enfin, tu fais bien ce que tu veux, c’est sûr que ce serait pas franchement la grosse poilade pour toi si tu devais uniquement te contenter de ma compagnie.

Darryl était amusé par la réponse de son amie. N’était-elle pas en train d’exprimer un peu de jalousie ? C’était ce dont il avait l’impression, mais il ne voulait pas non plus trop s’avancer. Quoiqu’il en soit, il savait ce qu’il en était vis-à-vis d’Alphard. Il se comportait de manière différente avec lui, du moins, il en avait l’impression. Il ne le trouvait pas lourd, et ne pensait pas se laisser contaminer. Mais elle n’avait aucun souci à se faire, il était satisfait de leur amitié, et ne compensait pas avoir Alphard.

« Est-ce que tu ne serais pas un peu jalouse par hasard ? Non parce que je t’assure que tu n’en as pas besoin. Je t’adore autant que lui, et ta compagnie m’est aussi agréable que la sienne. »

black pumpkin

_________________

- Darryl Applegate -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Eileen Prince
▌ Messages : 170
Humeur :
Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl] - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl] - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Erable, nerf de dragon, 29 cm
Camp: Neutre
Avatar: Malina Weissman

Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl] - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl]   Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl] - Page 2 Icon_minitimeMar 11 Aoû - 16:39


Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent
E

ileen grimaça quand Darryl suggéra qu'il se pourrait bien qu'elle soit jalouse d'Alphard Black. Non mais, et puis quoi encore ? Qu'est-ce qu'il pourrait bien y avoir à jalouser chez Alphard. Ce sale gosse était une pure tête à claque qui passait son temps à provoquer son monde juste pour se donner un genre (quand elle-même tirait la tronche à longueur de temps exactement pour les mêmes raisons), elle n'avait rien à lui envier, absolument rien. Ou pas. Evidemment. Elle lui enviait son amitié avec Darryl... Et oui, bon, d'accord. Okay. Elle était jalouse. Mais il était hors de question pour elle de le reconnaître, encore moins de l'admettre à voix haute. Et puis quoi encore ? Elle n'avait pas envie de passer pour cette amie pathétique qui voulait avoir le monopole sur son seul et meilleur ami... Et en même temps, c'était ce qu'elle était.

Bien sûr, ça ne se justifiait en rien, et elle n'avait pas le moindre droit de se comporter de la sorte, elle n'avait absolument aucune légitimité à interdire à Darryl d'avoir d'autres amis qu'elle sous le prétexte qu'elle-même n'avait que lui, ce serait stupide et immature mais... voilà... Elle n'aimait pas devoir le partager, et aussi se dire qu'une affection qu'elle n'adressait qu'à Darryl et à lui seul lui était rendue également mais se partageait avec quelqu'un d'autre du côté de Darryl.

-Moi ? Jalouse d'Alphard Black ? Tu l'as vu ? J'ai plus à envier à un veracrasse qu'à ce petit crétin prétentieux...,
dit-elle en se trahissant complètement.

C'était bête et elle devrait arrêter ça tout de suite, surtout que ce n'était pas en jouant les jalouses que Darryl allait finir par la préférer à Alphard. Elle devrait très bien se contenter du fait qu'il les adorait autant l'un que l'autre. Oui, sauf que non. Elle détestait être mise sur un pied d'égalité avec l'autre meilleur ami, celui qui en plus avait peut-être plus d'atomes crochus, en fait, parce que bon, c'étaient des gars tous les deux, et que ça devait jouer dans tous les cas.

-Tu fréquentes qui tu veux, je m'en fiche total... Même si franchement, être mis sur un pied d'égalité avec lui, ça me flanque, à l'estime.






code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Darryl Applegate
▌ Messages : 184
Humeur :
Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl] - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl] - Page 2 Right_bar_bleue

En couple avec : ... encore faudrait-il qu'elle me remarque...

QUI SUIS-JE?
Baguette:
Camp: Neutre
Avatar: Martin Jobert

Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl] - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl]   Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl] - Page 2 Icon_minitimeMar 13 Oct - 11:26

Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Darryl trouverait presque attendrissant, le comportement d’Eileen. Ça crevait les yeux, qu’elle était jalouse, même si on pouvait dire qu’elle réagissait toujours assez vivement, Darryl la connaissait assez bien pour relever une petite variance. Il n’avait aucune envie que ses deux meilleurs amis pensent devoir lui prouver qu’ils étaient mieux que l’autre. Darryl acceptait le fait qu’ils ne s’entendent pas, il ne voulait pas être le témoin de leur guéguerre. Il ne saurait pas dire pourquoi il les apprécier autant alors qu’eux-mêmes ne pouvaient pas se voir, mais les choses lui convenaient comme ça. Bien sûr, cela aurait été super qu’ils s’entendent bien, ils auraient pu former une bande à trois, mais bon, tant pis. Darryl se contentait de ce qu’il avait, et c’était déjà très bien.

Cependant, Eileen ne devait pas trop se prendre la tête. Elle n’était pas assise sur un siège éjectable, et Darryl n’en préférait vraiment pas un par rapport à l’autre. Il n’avait pas les mêmes conversations, pas les mêmes habitudes avec chacun de ses amis. Leurs moments étaient toujours complètement différents, alors de ce fait, ce n’était pas vraiment comparable. Eileen n’avait pas besoin de s’inquiéter, ou de penser qu’il pourrait la mettre de côté vis-à-vis d’Alphard, ça n’arriverait pas.

-Moi ? Jalouse d'Alphard Black ? Tu l'as vu ? J'ai plus à envier à un veracrasse qu'à ce petit crétin prétentieux... Tu fréquentes qui tu veux, je m'en fiche total... Même si franchement, être mis sur un pied d'égalité avec lui, ça me flanque, à l'estime.

Ce dont Darryl était certain, c’est qu’Eileen semblait vraiment remontée. Il n’avait pas voulu que les choses se passent ainsi. Il n’avait pas envie de se disputer avec elle, il ne savait pas quoi lui dire. Il n’était pas certain qu’elle se fiche vraiment de qui il fréquentait, mais bon, ce n’était pas forcément le moment de la contredire. Son amie semblait vexée, et ce n’était pas du tout ce que Darryl avait voulu. Il ne savait pas comment faire pour désamorcer un peu les choses, ce serait dommage que la conversation se termine sur cette note-là.

« T’exagères un peu là non ? Tu voudrais que j’arrête de le voir pour te faire plaisir ? Tu sais, t’as vraiment pas à te sentir menacée ou quoi. »

black pumpkin

_________________

- Darryl Applegate -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
Eileen Prince
▌ Messages : 170
Humeur :
Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl] - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl] - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Erable, nerf de dragon, 29 cm
Camp: Neutre
Avatar: Malina Weissman

Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl] - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl]   Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl] - Page 2 Icon_minitimeMar 13 Oct - 17:46


Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent
S

i Eileen exagérait ? Oui, bien sûr que oui ! Et de sa part, c'était un phénomène quasi constant, d'ailleurs. Elle avait toujours tendance non pas à en faire des caisses (pour cela il faudrait qu'elle apprécie davantage de se faire remarquer, et elle détestait ça), du moins à ne pas faire dans la nuance. Elle avait une opinion très tranchée sur les choses et sur les gens, et elle ne l'exprimait jamais avec beaucoup de délicatesse. De sa part, c'était très clairement un mécanisme de défense. De cette manière, l'adolescente se braquait, et les attaques éventuellement blessantes faisaient un peu moins mal... et quand on ne l'attaquait pas, c'était pareil. Une carapace façonnée de longue date qui la rendait donc particulièrement virulente à l'adresse des personnes qu'elle n'appréciait pas.

Et forcément, Alphard était très haut placé dans la liste des personnes qu'elle ne pouvait pas encadrer. Même s'il n'avait pas été le meilleur ami de Darryl, il est évident qu'ils ne se seraient pas entendus tant leurs caractères étaient différents et tant le comportement de parfait petit tête à claque du cinquième année pouvait user le système de n'importe qui, mais oui, en plus du reste, il était l'un des plus proches amis de Darryl et... oui, elle était jalouse, sérieusement jalouse, et c'était sa manière pas franchement subtile de l'exprimer sans pour autant l'assumer (quand il était question de faire preuve de mauvaise foi, Eileen n'était pas la dernière, elle savait y faire).

-J'ai jamais dit ça...,
se renfrogna la vert et argent quand Darryl suggéra qu'elle voulait qu'il arrête de voir Darryl pour lui donner satisfaction.

Elle ne l'avait pas dit, non, et elle ne se le permettrait pas, d'ailleurs (même elle avait ses limites), mais il était possible, effectivement, qu'elle y ait pensé au moins un petit peu... mais pas au point de poser un ultimatum pareil à son meilleur ami. Déjà, elle trouvait qu'il n'y avait rien de pire que les ultimatums, ensuite, elle était convaincue de perdre. C'était une bonne chose, en vérité, que Darryl ait d'autres amis, et des amis moins insupportables qu'elle, mais difficile de souffrir la rivalité quand on considérait ne rien avoir pour soi.

-Et je me sens pas menacée,
ajouta-t-elle d'un ton plus catégorique alors que c'était sur ce point précis qu'elle était définitivement de mauvaise foi.

Si, elle se sentait menacée, et stupide de se sentir menacée. Elle ne voulait pas demander à Darryl de se mettre à sa place, elle était stupide, sa place. Mais en attendant, elle avait l'impression qu'elle ne réussirait jamais à être à la hauteur, peu importe que ce soit ce que son meilleur ami pense ou pas.

-C'est juste que je comprendrais que t'en aies marre de moi, des fois. Surtout quand je te prends la tête pour rien, comme maintenant.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl] - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl]   Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl] - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Nos véritables amis sont ceux qui nous choisissent [pv Darryl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» [UploadHero] La Folie des grandeurs [DVDRiP]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse
-