AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 1470
Humeur :
90 / 10090 / 100

En couple avec : ....

QUI SUIS-JE?
Baguette: Aubépine et plume de Pheonix
Camp: Bien
Avatar: Anna Popplewell

Message#Sujet: Re: Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.    Mar 20 Mar - 23:44

    Lauraleen était de bonne humeur, elle mangeait en compagnie de ses amis. Aulne, et puis Prudence, et Meredith. Bien sûr il y avait les autres, Melody, mais la petite fille n'aimait pas beaucoup la façon dont elle parlait, et les mots qu'elle employait. Linus qu'elle ne connaissait pas très bien, même si il était dans sa maison. Et puis Hagrid qu'il lui faisait encore un peu peur. Et puis, il y avait Chris, qui était son meilleur ami, avec Ludovic, il formait un merveilleux trio. Elle s'approcha de lui, après avoir donné son cadeau à Aulne, et s'installa à ses côtés pour manger dans la bonne ambiance, enfin aussi bonne que pouvait l'être entre toutes ses personnes qui avaient des choses à se reprocher, mais qui ne disait trop rien pour faire plaisir à la jeune Serdaigle qui devait fêter ses seize ans.

    Laury se mit à imaginer celle qu'elle serait à cet âge là! Elle s'imaginait grande, avec de longs cheveux comme aujourd'hui, mais elle aimerait bien qu'il fonce un peu, châtain ça serait pas si mal. Peut-être qu'elle sortirait avec Ludovic, il était un peu comme elle très timide, mais très gentille. Et puis, il n'y aurait plus Daniel pour lui gâcher ses journées, quand elle serait aussi grande. Peut-être même qu'elle dépasserait les Serpentard d'une tête. Ça serait très drôle. Et puis ses pouvoirs de sorcière seraient très grands, et puissant. Bon il faut pas non plus exagérer. Elle sourit à cette idée, mais Aelycia l'avait dit aussi qu'elle pourrait être une grande sorcière. Laury prit son verre dans sa main et but une gorgée, après avoir porter un toast en faveur de son amie Aulne.

    "A Aulne" dit-elle en cœur avec les autres... Elle vit que Carter, le frère de Meredith avait déjà commencer en manger... Elle soupira tristement et tendit la main pour prendre une petite miche de pain, dans la corbeille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 685
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.    Mer 21 Mar - 0:38

    Ron avait déjà commencé à manger avant même que tout le monde soit assis. Mais il avait faim, et puis il était connu pour ça, alors pourquoi changer. Et puis manger, avoir l'appétit, et avoir ses amis, c'est tout ce qui lui restait, on n'allait pas lui enlever, non plus. Alors que tout le monde criait en cœur Aulne, lui se contenta de lever la tête, la bouche pleine et de lever vaguement son verre, au moins une bonne minute après les autres. Il jeta un coup d’œil aux invités de son amie, c'est fou ce qu'elle était populaire Luna à cette époque...

    Ron jeta un coup d’œil vers Hermione, elle n'avait rien trouvé pour les ramener chez eux, c'était une très mauvaise nouvelle, mais elle avait sans doute regarder dans tous les livres, même ceux de la réserve. Et puis Dumbledore était aussi penché sur le cas. Si quelqu'un devait trouver quelque chose se serait sans doute lui, ou bien Hermione. Il décida donc de se détendre un peu en cette journée, et d'en profiter, ce n'était pas tous les jours que son amie fêtait ses seize ans.

    Le jeune Gryffondor regardait le jeune Linus, et la jeune fille à ses côtés, qui il connaissait vaguement, c'était une camarade de Luna, Catherine, ou un nom comme ça! Et puis Melody, il se demanda vaguement ce qui se passait entre eux.. Mais cette réflexion lui passa très vite en voyant les mets arrivaient sur la table. Il prit un morceau de poulet et croisa le regard de la petite fille, elle devait être la plus jeune autour de la table, bien qu'il y avait un autre garçon qui devait avoir le même âge...


    "Ché sûr, que ChAulne, ché une bonne amie" ajouta-t-il en répondant au discours de Hermione, mais comme il avait la bouche pleine, cela rendait son discours un peu incompréhensible. Mais il se souvenait bien que Luna avait toujours répondu présent pour les réunions, pour les aider, et pour aller sauver le parrain de Harry. Même si elle avait des idées étranges, et une façon bien à elle de sortir des vérités... Elle restait très fidèle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Au bal masqué ohé ohé!
avatar
▌ Messages : 479
Humeur :
20 / 10020 / 100

En couple avec : Nobody, nobody...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Neutre
Avatar: Kathryn Prescott

Message#Sujet: Re: Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.    Sam 24 Mar - 15:17

    Elle s'était assoupie. Enfoncée dans le moelleux fauteuil de la salle commune des bleus, Lysandre peinait à ouvrir les paupières. Son regard s'accrocha un instant au plafond avant qu'elle ne remue pour se redresser tant bien que mal. Un bruit de chute lui fit tourner la tête vers le sol, où elle remarqua un livre à la couverture brune. Ah oui. Elle s'était posée ici après ses cours pour lire. Elle avait dû s'endormir sur son livre. Se penchant, elle ramassa le bouquin avant de se lever.

    Le silence inhabituel de l'espace la dérangea. Certes, la salle commune des Serdaigles était sûrement moins bruyante que celle des autres maisons, mais elle n'était jamais si silencieuse. Regardant autours d'elle, Lysandre se rendit compte qu'il n'y avait personne. Les aiguilles de l'horloge murale la rassurèrent un peu. C'était l'heure du dîner. Voilà donc où tout le monde était partit... Un peu encore dans le pâté, elle monta vers son dortoir en se dépêchant. Non, elle n'irait pas dans la grande salle ce soir, parce qu'elle était invitée autre part. A l'anniversaire d'Aulne. Même si elle serait très légèrement en retard le temps d'y aller. Elle récupérait le cadeau qu'elle avait préparé pour la cinquième année, et hop, elle descendait en vitesse les escaliers.

    C'était son intention. Et elle s'attendait à trouver son dortoir vide de monde. Pourtant, les choses ne se passent pas toujours comme prévu. La masse brune des cheveux de Jill indiquait clairement que la pièce n'était pas vide, en fin de compte. Elle resta un court instant stupéfaite avant de se reprendre et de filer vers son lit chercher le paquet. Elle n'avait pas de temps à perdre. Le bazar qui se trouvait du côté du lit de Jill la ralentit tout de même... Certes, sa camarade n'avait jamais été ordonnée, et il n'était pas rare que des affaires à elle traînent partout dans le dortoir, ou qu'elle ne retrouve plus le devoir à rendre dans la journée, mais à ce point...

    C'est peut être le regard de Lysandre sur son dos qui amena la Serdaigle à se retourner. Ce fut l'erreur fatale. La miss cherchait désespérément son pull gris. Après avoir retourné toutes ses affaires, elle venait d'en conclure que quelqu'un le lui avait prit.

    - C'est toi qui a prit mon pull ? Tu sais, le gris que j'ai reçu à Noël.

    La réponse négative qu'elle lui fournit ne suffit visiblement pas. Enervée, Jill l'était déjà. Elle finit par se braquer, et ne voulu pas laisser partir la miss tant qu'elle n'aurait pas fouillé dans toutes ses affaires. Un peu intimidée, Lys' se tut et se contenta de laisser passer la tornade Jill. Et quand, plusieurs minutes après, elle fit chou blanc, Lysandre en profita pour s'éclipser sans un mot, un peu chamboulée par les événements. Elle n'osait pas souvent s'imposer. Mel aurait sans doute enclenché une dispute, ou aurait argumenté pour défendre son innocence. Lys' se contentait de laisser passer les choses...

    Le paquet sous le bras, elle dévala les escaliers quatre à quatre, manquant de se rétamer par terre lorsque la marche farceuse arriva sous ses pieds. Ce fut essoufflée qu'elle finit par s'arrêter devant le tableau de la poire. Reprenant son souffle, Lys' ne fit pas le moindre geste. Courir, ça allait, ce n'était pas trop compliquer. Arriver jusqu'ici non plus. On lui avait expliqué comment passer ce tableau pour déboucher dans les cuisines aussi. Pourtant, Lys' hésitait. Elle était bigrement en retard, et détestait ça. Se faire remarquer, alors qu'elle ne connaissait sûrement pas grand monde la faisait stresser. Après tout, Aulne était en cinquième année, donc ce n'était sûrement pas des personnes de sa classe à elle qui se trouvaient à cette fête... Se mordillant la lèvre inférieure, elle hésita encore. Son cœur battait la chamade, mais ce n'était plus à cause de la course. Affichant un pauvre sourire feint, elle tendit un doigt hésitant pour chatouiller la poire avant d'expirer à fond et de se décider à débloquer le tableau.

    Ce dernier pivota, dévoilant la cuisine au regard de la serdaigle. Ils étaient déjà tous assis, en train de manger. Elle était en retard. Sacrément en retard même. Alors que plusieurs tête venaient de se tourner vers elle, son regard à elle faisait uniquement la navette entre deux personnes. Linus. Melody. Linus. Melody. Ils étaient là...

    Et soudain, elle se demanda pourquoi elle était venue. Idiote. Melody ne voulait plus la voir. Linus... Linus, elle ne lui avait pas parlé depuis. Et franchement, elle ne savait pas du tout comment réagir face à lui. Elle rougissait toujours, se sentait énormément gênée. Savait-il, pour les sentiments qu'elle éprouvait pour lui ? Ou l'ignorait-il encore ? Mel lui avait dit qu'il l'aimait... Etait-ce toujours le cas ? Ou avait-elle mentit ? Lysandre l'imaginait mal mentir sur ce point là... Elle était perdue...

    Se sentant devenir aussi rouge que ses cheveux, Lysandre passa le cadeau d'Aulne derrière son dos, avant de bégayer quelques paroles.

    - Je... Je... Désolée !

    Et faisant demi-tour, elle retourna dans le couloir à toute vitesse. Elle entendit le tableau pivoter de nouveau dans son dos et s'arrêta. Qu'était-elle venue faire ici par Merlin ? S’adossant contre le mur, elle se laissa glisser lentement à terre. Sa vision se brouilla, et elle ne put que retenir les larmes qui se trouvaient dans ses yeux.

_________________



Recette pour aller mieux. Répéter souvent ces trois phrases : le bonheur n'existe pas. L'amour est impossible. Rien n'est grave.
[Frédéric Beigbeder]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUILDE
avatar
▌ Messages : 2650
Humeur :
80 / 10080 / 100

En couple avec : Lexie (chut !)

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,8 cm, bois de pommier et bave de crapaud cornu
Camp: Mal
Avatar: Megan Prescott

Message#Sujet: Re: Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.    Lun 26 Mar - 15:18

    À l’instant où Meredith haussa la voix pour l’engueuler, Melody fut saisie de l’irrépressible envie de se lever de sa chaise, et de lui en coller une, à cette hystérique de première. Ce qui la retint, ce fut la voix beaucoup plus douce, et incroyablement calme étant donné la situation d’Aulne, qui en quelques mots étaient presque arrivée à apaiser la colère de la quatrième année. Non, elle n’allait pas gâcher l’anniversaire de sa camarade. Elle n’avait absolument rien fait pour le mériter. Au contraire, elle se montrait étrangement compréhensive, compte tenu des circonstances. Elle fit donc profil bas, évitant au possible le regard de Linus (qui de toute façon ne cherchait à coup sûr pas le sien), et leva son verre à la santé de la blondinette en même temps que tous les autres convives attablés. C’est un peu à contrecoeur tout de même qu’elle se joignit au chœurs des invités, qui d’une seule voix prononcèrent un « à Aulne » destiné seulement à passer à l’as son écart de langage, qui en avaient mit beaucoup mal à l’aise. Ealle sentait qu’en faisant cela, elle laissait Prudence la juger sans rien faire. Mais après tout, par respect pour la personne pour qui elle était venu, il valait mieux laisser couler et mettre sa fierté de côté, même si cela était pour la serdaigle un exercice des plus difficiles. Melody avala d’une traite le contenu de son verre, comme s’il s’était agi d’un médicament capable de réfréner ce tempérament qu’elle ne faisait qu’essayer de contenir depuis que Linus avait passé le pas de la porte accompagné de Catharina.

    Elle pensait que le pire de la soirée était passé (quoi que demeurer dans la même pièce que Linus un temps aussi long tenait clairement du supplice), quand la porte des cuisines se rouvrit… Sur Lysandre. Elle sentit son sang ne faire qu’un tour tandis qu’elle la voyait, visiblement gênée, s’avancer vers Aulne afin de lui tendre son cadeau, s’excuser, puis repartir illico, en ayant bien sûr évité de leur adresser le moindre regard, à elle ou à Linus. Bien malgré elle, Melody sentit son cœur se serrer, une sorte d’instinct naturel, qui la poussait à ressentir plus d’empathie et de compassion pour sa jumelle que pour n’importe quel être humain en ce monde, l’empêchait de pouvoir regarder froidement sa sœur souffrir sans ressentir la moindre peine. Ce même instinct voulait l’inviter à quitter sa place, à sortir à son tour, et à serrer Lysandre dans ses bras, mais fort heureusement, elle se retint. Elle se remit en tête toutes les raisons qui faisaient qu’elle méritait ce qui lui arrivait, et parvint même à esquisser un sourire un peu mauvais.

    « En matière de lâcheté, c’est sûr, ils font la paire. » dit-elle de telle sorte qu’il était difficile de savoir à qui elle s’adressait. Peut-être à Chris, assit juste à côté d’elle, peut-être tout simplement à elle-même. En tous cas, elle avait parlé trop faiblement pour que quiconque d’autre que Chris puisse entendre à proximité. Elle ne voulait pas avoir droit à une nouvelle réplique cinglante de Meredith ou à un autre regard assassin de Prudence.

    Sur ces mots, et comme si elle se moquait royalement de ce qui venait de se passer, Melody planta sa fourchette dans son assiette et commença à manger. Ses doigts tremblaient légèrement, seul signe extérieur qui trahissait son malaise. Un jour, elle en était sûre, elle arriverait à atteindre un état de totale indifférence… mais ce n’était pas encore pour aujourd’hui.

    « Il faut absolument que tu goûtes aux pommes de terre, elles sont délicieuses ».
    Ajouta-t-elle à l’adresse de Chris, comme si de rien n’était.


_________________
- A glimmer of hope -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 493
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Harry
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Meredith Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, chêne, croc de manticore
Camp: Bien
Avatar: Bonnie Wright

Message#Sujet: Re: Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.    Mer 28 Mar - 0:11

Gin’ faillit sursauter en sentant la main de Luna se poser sur son épaule, elle avait été tellement énervée contre Melody, sur le moment, qu’elle en avait oublié la personne qu’elle défendait (ce qui était parfaitement stupide, j’avoue). Comme d’habitude, Luna prenait les choses à la légère, comme si ça ne l’atteignait pas… Comment est-ce qu’elle faisait ça? Gin’ était incapable d’être aussi détachée, c’était même ce qui la rendait tellement désagréable, ces derniers temps. Elle gagnerait peut-être à prendre des cours à son école, mais en même temps, elle tenait à sa santé mentale, déjà fragile. Pas sûre que choisir d’adopter le même état d’esprit que sa meilleure amie la préserverait de la folie. Le regard de Gin’ continuait d’être posé sur Farnsworth, des fois qu’il lui reprendrait de la rouvrir : un regard mauvais, chargé de ressentiments. Mais à la demande de Luna, elle n’insista pas. Si elle l’avait fait, ce serait elle, d’ailleurs, qui aurait gâcher cette soirée. Et avec tout le mal qu’elle s’était donné pour l’organiser, c’était carrément hors de question.

C’est Mione qui réussit à sauver la situation en décidant de porter un toast à la santé de Luna. C’était vraiment la meilleure chose qu’elle puisse faire pour calmer les esprits échauffés, le sien en premier. Le discours d’Hermione était significatif, même si au final, dans cette pièce, il n’y avait que Ron, Luna, Hermione et elle pour pouvoir vraiment le comprendre. C’était une façon déguisée de la part d’Hermione de montrer à Luna que les erreurs qu’elle avait pu commettre étaient négligeable par rapport au soutien qu’elle avait apporté au groupe un peu dessoudé que les voyageurs formaient entre eux. Ça faisait longtemps que tout le monde avait pardonné à Luna sa maladresse avec Chaser. Celle qui était dans le collimateur maintenant, c’était Gin’. Plus personne n’en parlait, mais c’est sûr qu’ils avaient encore l’histoire de la chambre en travers de la gorge. Elle les avait désuni sans le vouloir, et ses efforts pour rattraper ses bourdes n’étaient pas encore suffisants.

Pensive, la rouquine leva son verre au même rythme que les autres. Il fallait qu’elle chasse ces pensées pour le moment, l’heure était à la fête, pas aux remords ou à la culpabilité.


"À Aulne."


Alors que la tempête semblait éviter, la jumelle de Melody, déjà plus agréable à vivre que cette dernière, fit une entrée éclair. Gin’ cru bien que la tornade Farnsworth, allait repartir de plus belle, mais miracle, la serdy semblait avoir capté la leçon, et se tenait à carreaux.
Gin’ adressa un rapide sourire d’excuse à Luna. Au lieu d’inviter tout ceux qui semblaient apprécier son amie sans réfléchir, elle aurait dû se demander si certaines personnes n’étaient pas à éviter. Si elle avait compris à quel point les choses étaient tendues entre Linus, Melody et Lysandre, elle ne les aurait surtout pas invité. Elle aurait dû se fier à son instinct, Gin’ détestait Melody. Elle avait bien senti que l’inviter serait une très mauvaise idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Message#Sujet: Re: Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.    Ven 30 Mar - 23:00

    Après avoir offert son cadeau (qui était en l'occurrence un sac à dos sous forme de peluche ornithorynque dans lequel Jenny avait glissé une multitude de sortes de friandises) tout en souhaitant gaiement un Joyeux Anniversaire à sa camarade Serdaigle, elle prit place, un peu plus tard, avec d’autres invités autour de la longue table. Elle fut alors rassurée par rapport à son retard de tout à l’heure, en constatant que quelques élèves débarquaient encore après elle. D’ailleurs, parmi eux était un petit groupe d’élèves qui faillit gâcher la fête en voulant régler leurs histoires de cœur ici, mais heureusement l’hôte gryffondor mit rapidement un terme à leur débat. De plus, afin de rattraper ce mauvais pas de la soirée, Prudence choisit de porter un toast en l'honneur d'Aulne, auquel tout le monde répondit en chœur, en levant son verre et parfois en se levant également de son siège: « A Aulne ! »
    Ce fut alors de très belle paroles que dit la rouge et or et qui de plus calmèrent surement les esprits de certains, puisqu’il n’y eut plus aucune intervention ou règlement de compte pour se faire alors.


    C’était donc de nouveau dans une bonne ambiance, qu’ils entamèrent le repas. Les thèmes des discussions étaient assez variée, et Jane trouva alors les plats préparés délicieux ainsi qu’assez gourmands à son gout pour tout vous dire. Elle était d’avis à dire qu’elle trouvait la fête bien organisée jusqu’à présent. Je dis bien jusqu’à présent car celle-ci n’avait alors aucune idée de ce que pouvait être la suite de la soirée.
    En tout cas, une jeune fille Serdaigle nommée Lysandre entra dans les cuisines en plein milieu du repas et ne manqua pas de se faire remarquer par tous. En effet lors de son apparition, tous les regards se tournèrent vers elle, ce qui peut être la rendit mal à l’aise puisqu’après avoir donné son cadeau, elle repartit comme elle était venue, soudainement, ce qui fut assez troublant…




Ps: je sais, c'est hyper court et pas terrible mais je ferais de mon mieux pour essayer de me rattraper la prochaine fois....
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3993
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.    Sam 31 Mar - 17:07

    Luna ne se souciait pas vraiment de voir son anniversaire être gâché ou non par les sautes d’humeur de Melody. À vrai dire, le simple fait que tant de personnes aient prit sur leur temps libre pour lui souhaiter une heureuse année de vie supplémentaire la surprenait et la comblait déjà bien assez. Elle fut quand même satisfaite de voir les esprits échauffés s’apaiser peu à peu. La colère était l’un des sentiments les plus désagréables et dévastateurs qui soit, avec la honte et le chagrin. Elle ne voulait pas que l’un de ses amis soit en colère, surtout pas, cela la perturbait bien plus que de voir une soirée en son honneur se transformer en règlements de compte. Mais il ne devait pas y avoir de règlements de compte. C’est du moins ce qu’il lui sembla, car Hermione avait prit la parole, et au fur et à mesure qu’elle prononçait son discours, les principaux intéressés par la querelle potentielle qu’on sembla voir arriver se turent et semblèrent se calmer. Luna fut profondément touché par les mots qu’Hermione tint à son égard. Il était rare qu’on se montre si gentil avec elle, et qu’on ne tarisse ainsi pas d’éloges à son égard. Le seul d’ordinaire capable de proférer tant de gentillesses la concernant était son père… Les yeux de Luna pétillèrent légèrement. Avant l’année précédente, elle n’aurait jamais pu prétendre avoir de vrais amis, à part peut-être Ginny, qu’elle soupçonnait tout de même d’être aimable plus par pitié que par véritable affection à l’époque. Entre temps, l’AD, le ministère et le voyage temporel étaient passé par là, et elle se sentait étrangement aimée. Même Hermione, malgré l’erreur qu’elle avait commise, semblait là lui accorder son pardon, et lui assurer qu’elle était un membre à part entière de leur groupe. Comment ne pas se sentir touché par une telle déclaration? Luna gratifia Hermione, puis ses autres invités d’un sincère « Merci » quand ils levèrent tous son verre en son honneur. C’aurait pu paraître vrai, si ce n’était pas un autre nom que le sien que tous prononçaient en cœur, ce qui conférait à la scène quelque chose de quelque peu irréel.

    Le chœur harmonieux des « A Aulne » fut remplacé par un bourdonnement singulier et plutôt agréable : celui des conversations, qui, dispensées de la moindre gêne à présent que l’affaire Melody-Lysandre-Catharina-Linus semblait close, reprenaient gaiement, comme si de rien n’était. Luna, elle-même, s’apprêtait à engager la discussion avec Ginny et Hermione, quand la porte des cuisines s’ouvrit sur une nouvelle retardataire. Il s’agissait de Lysandre, la sœur jumelle de Melody. Rouge comme une pivoine et visiblement gênée, elle s’avança discrètement dans sa direction et tendit son cadeau à Luna sans mot dire, avant de prononcer un « désolée » vraiment désolé, et de partir aussi vite qu’elle était venu. Les yeux de la blondinette s’écarquillèrent. On pouvait souvent la penser déconnectée de la réalité, et c’est vrai, la plupart du temps, elle l’était, mais en vérité, peu de choses lui échappaient. Elle n’ignorait donc pas que récemment, des tensions étaient nées entre les jumelles, encore moins que Linus en semblait responsable (ce qui s’était passé quelques instants auparavant autour de cette table ne faisait que le confirmer). Luna avait très bien compris que l’attitude étrange de Lysandre devait être due à la présence de Melody et de son ancien petit ami.

    Sans s’excuser une seule seconde, elle se leva et décida de rejoindre la jeune fille dehors, si elle pouvait encore la rattraper. Ignorant totalement l’impolitesse que représentait le fait de s’absenter de sa propre fête, elle sortit des cuisines. Elle et Lysandre s’entendaient bien sans être excessivement proches, mais cela n’empêchait pas Luna de vouloir au moins s’assurer que la jeune fille allait bien. C’était quelqu’un d’altruiste, parfois même auprès de ceux qui ne le méritaient pas. Mais la rouquine n’entrait pas dans cette catégorie.
    Elle la retrouva assise contre un mur, les larmes aux yeux.


    « Tiens. »
    Luna tendit à Lysandre un mouchoir en tissus, blanc à pois verts et rouges. « J’ai écrasé un nargole avec l’autre jour, mais il n’est pas tâché. » ajouta-t-elle, l’air de rien, tout en s’accroupissant afin d’être au niveau de la jeune fille.

_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Au bal masqué ohé ohé!
avatar
▌ Messages : 479
Humeur :
20 / 10020 / 100

En couple avec : Nobody, nobody...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Neutre
Avatar: Kathryn Prescott

Message#Sujet: Re: Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.    Dim 8 Avr - 16:25

    Quelques gouttes s'échappèrent enfin d'entre ses paupières pour s’écouler le long de ses joues, laisant un sillon humides derrière elles. Assise par terre, Lysandre eut un rire nerveux, avant de lancer un regard vide au plafond, clignant des paupières pour faire sortir les larmes de ses yeux. Sans grand résultat. Un rire nerveux, qui ne dura pas bien longtemps. Un rire aux accents hystériques et mouillés.

    Putain, mais qu'est-ce qu'elle était conne. Elle aurait dû y penser. S'en douter. Ou peut être qu'elle l'avait deviné sans vraiment vouloir s'en rendre compte... Elle n'aurait pas dû venir. C'était la seule certitude qu'elle avait en ce moment. Fermant les paupières sur quelques nouvelles larmes, elle se cogna la tête contre le mur. Idiote. Stupide.

    Elle se sentait mal... Maintenant qu'elle avait admis douloureusement que rien ne serait plus comme avant, elle aurait voulu se trouver ailleurs. Rien ne s'arrangerait. Melody avait toujours eu la rancune vivace, et Lysandre se doutait que la trahison avait du mal à passer chez sa sœur, autant qu'elle aurait du mal à passer chez elle. Non, vraiment, rien ne redeviendrait comme avant. Et penser qu'elles étaient dans la même classe, dans la même maison, et ce pour les trois prochaines années à venir lui nouait l'estomac. Elle avait cru que cela s'arrangerait. Maintenant que la vérité lui avait explosée à la face, elle se demandait comment elle supporterait les années à venir. Elle avait peur que Melody décide de séparer leurs amis en deux clans distincts, ce qui était sûrement déjà le cas. Peur que tous la choisissent plutôt que de se lier avec elle. Peur de se retrouver seule, encore plus qu'elle ne l'était déjà.

    Ramassant ses jambes près d'elle, Lysandre les entoura de ses bras avant de poser son front dans le creux de ses genoux. Elle avait peur... Le bruit du tableau s'ouvrant soudainement lui fit lever la tête en sa direction. Un regard inquiet se posa sur l'entrée des cuisines, alors que quelqu'un en sortait. Essuyant rapidement ses larmes du dos de la main, Lysandre tourna la tête vers ses genoux, leur trouvant soudain un intérêt digne des plus grands monuments de toute l'Europe.

    - Tiens.

    Lysandre tourna la tête vers Aulne, son regard restant accroché à ce qu'elle tenait à la main. Un mouchoir. Mais pas n'importe lequel. Un à pois verts et rouges, s'il vous plaît. Elle aurait presque pu afficher un mince sourire à cette vue, si ce mouchoir ne lui était pas destiné, lui rappelant l'état dans lequel elle se trouvait et les problèmes qui allaient avec.

    - J’ai écrasé un nargole avec l’autre jour, mais il n’est pas tâché.

    Elle ne chercha même pas à comprendre, saisissant ce qu'elle lui offrait du bout des doigts en murmurant un remerciement. Elle le passa rapidement sur ses joues puis sous ses yeux, affichant un sourire maigrelet et forcé à son interlocutrice. Aulne s'était agenouillée face à elle, et en face, Lysandre se sentait comme une petite fille.

    - Désolée.. J'ai gâché ta fête... Elle eut un petit moment de silence où elle dévia son regard vers le sol. J'aurais pas dû venir.

    Même là, elle l'embêtait. Au lieu de profiter de tout ce monde venu pour elle, Aulne s'occupait d'elle. Lysandre se sentait inutile et de trop. Elle n'avait rien à faire ici. Il ne lui restait qu'à trouver la motivation et la volonté nécessaire et elle remonterait dans son dortoir pour s'enfouir sous une tonne de couverture (et mourir en paix )

_________________



Recette pour aller mieux. Répéter souvent ces trois phrases : le bonheur n'existe pas. L'amour est impossible. Rien n'est grave.
[Frédéric Beigbeder]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POUFSOUFFLE
avatar
▌ Messages : 1090
Humeur :
60 / 10060 / 100

En couple avec : Lysandre

QUI SUIS-JE?
Baguette: 17.5 cm en Vigne avec un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Aaron Taylor-Johnson

Message#Sujet: Re: Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.    Jeu 12 Avr - 16:20

    Linus vit la jeune Lysandre entrait dans la pièce. Il sentit son sang se glaçait, et pourtant son cœur se réchauffa, à la vue de la jeune fille. Il baissa la tête dans son assiette, et ne savait pas quoi faire. Toute cette histoire lui donnait la chair de poule, et le mettait dans un tel état, que si il parlait, il risquait de dire des choses qu'il allait regretter. Lys donna son cadeau, et repartit en courant. Linus se sentit un peu con, il avait envie de la rattraper, et en même temps, si il le faisait, ne serait-ce pas donner un faux espoir à la jeune Lys. Il ne pouvait pas sortir avec elle, voire son visage si identique à Mel, lui rappellerait sans cesse les souvenirs qu'il a eu avec la jeune femme en face de lui. Et tout cela la rendrait malheureuse et ça, il ne voulait pas, il l’aimait bien trop pour la rendre aussi triste. Il sera ses poings sur ses genoux, en continuant de baisser la tête. La main de Cat vint se poser sur son poing, il leva les yeux vers elle. Il ne savait pas trop ce qu'elle voulait lui dire. Vas-y ou restes ici?

    Ce fut Aulne qui se leva de table, il poussa un soupir de soulagement, elle ne serait pas seule. Finalement, il prit la main de Cat dans la sienne. La main de la jeune fille était toute chaude, il leva les yeux vers elle, et lui fit un pâle sourire, et forma le mot merci sur ses lèvres, sans le prononcer. Il regarda la porte qui s'était refermé sur la star de la soirée. Les conversations s'étaient arrêtés, et il y avait une étrange ambiance dans la pièce. Mais le jeune rouquin, le frère de Merédith, Carter se remit à parler, la bouche à moitié pleine... Il semblait faire une remarque sur le départ de Aulne. Finalement étrange ambiance se dissipa doucement sous les paroles des invités de la jeune Serdaigle.



[HJ : Désolée, c'est un peu court!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar
▌ Messages : 6266
Humeur :
55 / 10055 / 100

En couple avec : Célibataire

QUI SUIS-JE?
Baguette: Bois d'hêtre, avec un crin de licorne
Camp: Neutre
Avatar: Jodelle Ferland

Message#Sujet: Re: Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.    Jeu 12 Avr - 17:53

    Jo n'avait pas reçu d'invitation pour l'anniversaire de Aulne, elle n'avait pas voulu y aller, sans autorisation même si Aulne lui en avait parlé. Elle avait donc manger en vitesse dans la Grande Salle. Ce qui avait été facile, vu qu'elle n'avait pas plus beaucoup de monde a qui parlait. Elle soupira et après le repas, elle se rendit à son dortoir pour prendre le cadeau de Aulne. Elle avait acheté plusieurs cadres vides, où la jeune Serdaigle pourrait y mettre les photos qu'elle voulait, cella de ses amis, ou bien de sa famille qui devait lui manquer. Jo avait sur la table de nuit, la photo de sa famille, celle qu'elle avait montré à Aulne. Celle où son chat faisait des siennes, son père en colère et sa mère souriante. C'était tellement sa famille.

    Son cadeau en main, elle se rendit à l'anniversaire de Aulne, elle avait l'intention d'entrer, de souhaiter un bon anniversaire à son amie, et puis de repartit, de ne pas déranger tous ses invités. Alors qu'elle marchait dans le couloir, elle entendit des voix et en tournant dans l'angle, Aulne et Lysandre étaient là, la jeune Lys ne semblait pas être en forme.

    "Ca va?" demanda Jo en se précipitant vers Lys. Elle ne la connaissait pas tant que ça, on pouvait même dire que c'était la guerre avec sa sœur Mel, mais Jo n'était pas du genre à vouloir le malheur des autres.

    Elle posa son cadeau par terre, la jeune Lys ne semblait pas avoir de blessure enfin physiquement. Jo soupira de soulagement, et se releva et croisa le regard de Aulne.
    "Ah oui... fit-elle en se repêchant pour prendre son cadeau. Tiens, c'est pour toi, bon anniversaire" dit-elle à son amie dans un sourire. Elle reporta son regard sur Lys, se demandant ce qui lui arrivait. Est-ce une autre histoire d'amour qui tournait tragiquement, comme la sienne?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3993
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.    Mar 17 Avr - 22:56

    Ce n’est jamais beau, quelqu’un qui pleure. Comme si l’être humain était constitué physiquement pour être laid quand il est malheureux, et beau quand il est heureux. Luna fut heureuse de constater que Lysandre acceptait son présent, bien qu’il ne s’agisse que d’un simple mouchoir, ce qu’il y a de plus insignifiant. Elle la regarda sécher ses larmes avec une moue un peu attristée. Quand elle l’entendit dire qu’elle avait gâché sa soirée, le premier réflexe de la jeune fille fut de déposer sa main sur l’épaule de sa camarade. Qu’est-ce qui pourrait gâcher une soirée telle que celle-là?

    « Je suis contente que tu sois venue. Personne ne vient jamais à mes anniversaires, d’habitude. »
    ajouta-t-elle dans un léger sourire. « Mais si tu… »

    Elle n’eut pas le temps de continuer sa phrase. Une voix nouvelle venait de se faire entendre. Elle la reconnut comme étant celle de Jo. Le sourire de Luna s’élargit, et d‘un bond, elle se redressa. Elle ne s’était pas attendue à la voir ici. Non pas parce qu’elle ne souhaitait pas l’avoir à son anniversaire, bien au contraire, mais parce que Ginny s’étant occupée des invitations, elle en avait sérieusement douté. Elle était contente de la voir là. Elles ne se connaissaient pas encore si bien que cela, mais la blondinette avait beaucoup d’affection pour la vert et argent. Bien qu’elle ait décidé d’afficher plus de méfiance envers les serpentards en général, Jo avait réussi à passer la barrière de sa méfiance. Elle avait appris à la connaitre dans l’un de ses moments de faiblesse et de vulnérabilité, et cela les avait rapproché. Le plaisir de voir Jo ici lui fit presque oublier que Lysandre était toujours là, et toujours misérable… presque, parce que tout de même, la bleue et bronze était tout sauf quelqu’un d’impitoyable.


    « Merci. C’est gentil d’être venu. »
    fit-elle tout en acceptant le cadeau que lui tendait son interlocutrice. Elle ne l’ouvrit pas immédiatement, mais se promit de ne pas manquer de le faire lorsqu’elle serait retournée à l’intérieur.

    Sitôt après qu’elle ait prononcé ces mots, son regard se posa sur Lysandre, qui au moins, semblait ne plus devoir refondre en larmes.


    « Si tu veux partir, et rester seule, je comprend… »


    Luna ne pouvait évidemment pas tout comprendre. De ce qui s’était passé entre Melody, Lysandre et Linus, elle n’avait entendu que des rumeurs… et pour en avoir été très souvent victime, la voyageuse temporelle ne se fiait pas aux on-dit, elle partait donc du principe qu’elle ignorait tout du mal qui rongeait sa camarade, quand bien même elle aurait voulu la débarrasser de ce poids qui semblait tant peser sur elle, ou du moins ne serait-ce que l’en soulager un minimum.

    Luna attendit la réponse de Lysandre avant de faire quoi que ce soit. Elle se doutait que la jeune fille lui répondrait qu’elle voulait y aller, d’une part parce que les personnes qu’elle cherchait à fuir étaient toujours dans les cuisines, et d’autre part parce qu’elle devait avoir cette fierté caractéristique de ne pas vouloir exhiber sa souffrance. Elle pouvait également avoir tout simplement l’envie d’être seule. En ce genre de circonstances, c’était tout à fait compréhensible. Cependant, elle voulait être sûre de sa réponse avant de retourner à ses convives. Il était hors de question qu’elle la laisse se lamenter dans ce couloir. Si, pour la soulager, il fallait qu’elle passe la soirée à l’écart de sa propre fête, alors elle le ferait.

_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Au bal masqué ohé ohé!
avatar
▌ Messages : 479
Humeur :
20 / 10020 / 100

En couple avec : Nobody, nobody...

QUI SUIS-JE?
Baguette: 20 cm de Frène & Plume de Faël
Camp: Neutre
Avatar: Kathryn Prescott

Message#Sujet: Re: Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.    Ven 20 Avr - 19:35

    Le poids sur son épaule lui fit tourner la tête vers Aulne. Elle avait posé sa main, dans un geste de réconfort. Lysandre lui en était reconnaissante. Même si rester seule quelques instants dans ce couloir avant de remonter dans son dortoir ne l'aurait pas dérangée, savoir que quelqu'un l'appréciait assez pour sortir s'occuper d'elle et laisser sa fête en plan la touchait bien plus qu'elle ne l'aurait imaginé. Personne ne l'aurait fait avant. Car ce rôle serait revenu avec certitude à Melody. Mais Melody était restée assise aujourd'hui. Et elle le resterait à l'avenir... A cette pensée, ses yeux recommencèrent à s'embuer. Le stress l'avait rendue trop fébrile, trop sensible. Elle avait l'impression qu'elle pourrait fondre de nouveau en larme à la moindre pensée triste ou à la moindre contrariété.

    - Je suis contente que tu sois venue. Personne ne vient jamais à mes anniversaires, d’habitude. Mais si tu…

    Elle n'écoutait pas vraiment Aulne, occupée qu'elle était à refouler ses larmes. Ce qu'elle savait c'était qu'elle parlait. Et que la voix douce de la Serdaigle l'apaisait. L'arrêt que marqua Aulne en plein milieu de sa phrase, suivit d'un « Ca va ? » inquiet lui fit relever la tête vers l'origine des paroles. Elle reconnu facilement la personne de Jo Benett en la Serpentard qui se précipitait sur elle.

    Lysandre ne la connaissait pas plus que ça. Se voir entourée par des personnes à qui l'on n'avait jamais parlé auparavant, ou si peu, avait quelque chose de dérangeant, qui la mettait mal à l'aise. Elle avait l'impression d'afficher sa tristesse sur une affiche de cinéma, et c'était clairement la dernière chose à laquelle la Serdaigle aspirait un l'instant présent. Melody l'aurait comprit.

    Détournant le regard, elle ne répondit pas à la question. Elle avait l'impression que si elle laissait échapper un seul mot, les larmes jailliraient de son corps en même temps. De toute manière, son état parlait pour elle...

    Aulne s'était redressée, et elle et Jo avait commencé à parler, renforçant l'impression de Lysandre d'être insignifiante et de ne servir à rien.

    - Si tu veux partir, et rester seule, je comprend…

    C'était la voix d'Aulne. Et Lysandre saisit l'opportunité au vol. D'un vague mouvement de tête, elle hocha la tête. Elle n'allait clairement pas retourner dans la pièce dans son état. D'une, il y avait Linus et Mel à l'intérieur. De deux, elle n'avait plus vraiment la tête à s'amuser en cet instant. De trois, elle ne voulait pas se montrer ainsi, exposant ses faiblesses aux yeux du monde entier. De quatre, elle plomberait la soirée, si ce n'était pas déjà fait.

    S'appuyant contre le mur, elle se releva rapidement, avec l'envie de fuir les lieux au plus vite. Et sans regarder ni Aulne, ni Jo, emportant le mouchoir de la bleue sans même s'en apercevoir, Lys s'enfonça dans le couloir d'un pas rapide, pressée de s'affaler sur son lit, dans le dortoir qu'elle espérait vide de monde pour se morfondre dans sa tristesse.

    Elle appréciait les attentions des deux filles, oui. Et elle les remercierait sans doute plus tard si l'occasion se présentait. Mais sur le coup, elles allaient devoir s'en passer...

Lys' désengagée ~

_________________



Recette pour aller mieux. Répéter souvent ces trois phrases : le bonheur n'existe pas. L'amour est impossible. Rien n'est grave.
[Frédéric Beigbeder]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
avatar
▌ Messages : 553
Humeur :
50 / 10050 / 100

En couple avec : Personne

QUI SUIS-JE?
Baguette: Un parapluie rose
Camp: Bien
Avatar: Jared Leto

Message#Sujet: Re: Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.    Sam 21 Avr - 20:50

    - Rubeuuus ! cria une voix. une voix que Hagrid connaissait bien, puisque c'était celle de son amie de toujours Dora. Il répondit à son geste par un signe de la main. Mais en reposant son bras, il fit tomber tout un tas de casseroles, qui tenait l'une sur les autres dans un étalage précaire, que n'importe qui aurait fait tomber, mais comme c'était Hagrid le spécialiste pour ce genre de choses, c'est lui qui regarda la pile de casseroles dégringolaient. Les petits elfes rapides avait déjà tout rangé et tout nettoyé, en un tour de main.

    Le demi-géant s'installa à une place, et Dora vient naturellement à ses côtés. Lors de ses années à Poudlard, il avait rare de voir l'un sans l'autre, et de Steve aussi à leur côté. Malheureusement aujourd'hui, il était rare de voir Hagrid dans le château. Mais aujourd'hui c'était l'anniversaire de Aulne. Il lui avait apporté des cadeaux qui apparemment lui avait fait plaisir, puisque elle avait déjà mis ses élastiques dans ses cheveux. Il sourit, il avait bien réussit son coup, pour une fois. Quand Linus et Cat arrivèrent juste avant que le repas commence. Ils s'installèrent et la jeune Mel commença à s'énerver.

    A ton avis, qu'est-ce qu'il s'est vraiment passé entre les jumelles Farnsworth et Linus ? demanda Dora. Hagrid n'en avait aucune idée. Il se contenta d'hausser ses larges épaules.
    "Je sais pas, une querelle d'amoureux" hasarda-t-il. Il se demandait si cela lui arriverait un jour à lui de tomber vraiment amoureux, d'une femme faite pour lui. Il y avait-il quelqu'un comme lui dans le monde.

    Le repas était juste commencé quand la porte s'ouvrit laissant la petite Lysandre entrait, qui ressortit presque aussitôt après avoir donné son cadeau à Aulne. La concernée par cette fête en profita pour se sauver à son tour. Finalement après un silence étrange qui suivit toute cette histoire, le jeune Carter fit une remarque sur la conduite de Aulne, mais la bouche pleine, personne ne comprit ce qu'il disait, mais cela eut le mérite de briser la glace et de pouvoir reprendre des conversations normales.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 685
Humeur :
75 / 10075 / 100

En couple avec : Hermione
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Carter Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 35 cm en bois de frène contenant un crin de licorne
Camp: Bien
Avatar: Rupert Grint

Message#Sujet: Re: Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.    Sam 21 Avr - 22:56

    Ron, aux cotés d'Hermione ne comprenait que la moitié de la situation. C'était encore une histoire d'amour, ce qu'a pouvait être stupide les filles, parfois. Il jeta un coup d’œil vers Hermione, bon d'accord il y avait des exceptions, tel que la jeune fille à ses côtés, mais Hermione était unique. Il secoua sa tête et reprit une part de nourriture, ce que pouvait dire c'est que toute cette histoire ne lui coupait pas l'appétit. Bien qu'au début de leur voyage, il avait souffert d'une petite légère, mais déprime face à la nourriture, au lieu de prendre deux cuisses des poulet, il n'en prenait qu'une. Bref, après ça, il avait compris que cela ne servait à rien de ne pas manger. Il avait donc reprit ses habitudes, surtout qu'il fallait des forces pour affronter cet éloignement avec sa famille, et puis aussi le fait de voir Tom Elvis Jedusor, celui qui allait devenir Voldemort tous les jours, cela ne devait vraiment pas être facile pour Harry. Côtoyait, le futur assassin de ses parents...

    Le reste du repas se passa normalement, jusqu'à ce qu'arrive Lysandre, une jeune Serdaigle que Ron voyait peut-être pour la première fois, enfin de plus prés, avant ce n'était qu'une fille qu'il croisait dans les couloirs de Poudlard comme beaucoup d'autres. Mais Luna s'était levé, et avait quitter la table, sa propre table d'anniversaire pour aller rattraper la jeune fille dans le couloir. Il ne comprendrait sans doute jamais les filles.

    "Eh ben cha alchorrs, Chuna quiche la table" fit-il la bouche encore pleine d'un chou à la crème en regardant la place de Luna. Heureusement qu'il avait la bouche pleine, parce qu'il venait de dire "Luna", ce qu'il lui vaut un regard noir de la part d'Hermione. Il sourit penaud, l'ambiance était tellement ordinaire, qu'il s'était presque attendu à voir les jumeaux entraient en criant ou en racontant une blague. C'était presque comme avant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 493
Humeur :
10 / 10010 / 100

En couple avec : Harry
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Meredith Striff

QUI SUIS-JE?
Baguette: 22 cm, chêne, croc de manticore
Camp: Bien
Avatar: Bonnie Wright

Message#Sujet: Re: Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.    Mer 25 Avr - 0:59

Luna était vraiment trop gentille et généreuse. Si Gin’ avait été à sa place. Et en fait, là, elle était plus ou moins à sa place à ce niveau, elle aurait laissé Lysandre s’en aller. Ce n’était pas à elle de gérer les problèmes personnels des jumelles et du poufsouffle, surtout qu’elle ne les connaissait pas tant que ça. Mais que voulez-vous, Luna était comme ça, elle avait le cœur sur la main, et elle se foutait royalement de savoir si c’était vraiment correct de quitter sa propre fête d’anniversaire sans même s’excuser. Sa réaction jeta en tous cas un léger froid autour de la table. Si Lysandre espérait que son départ passe le plus inaperçu possible, eh bien c’était loupé. Même Gin’ ne se sentait plus franchement d’humeur à rattraper le coup. C’est finalement son cher frangin, son tact et son élégance légendaire qui détendirent l’atmosphère.

"T’as d’autres révélations du genre à nous faire, Sherlock?"


La réponse de la rouquine aurait pu aussitôt replomber l’ambiance, mais Gin’ avait prit bien soin de prendre le ton qu’il fallait, pour ne pas avoir l’air agressive ou désagréable (c’est dire si elle avait dû y mettre du sien). Ça avait dû passer comme un hibou à la poste, puisque petit à petit, les conversations avaient repris, et qu’un joyeux brouhaha s’était installé, mélange de discussions et de bruits de couverts. Les assiettes se vidaient petit à petit. Luna n’allait même pas pouvoir manger quoi que ce soit de son dîner d’anniversaire si elle tardait trop à revenir. La crainte de Gin’ était surtout que Luna ne réapparaisse pas. Elle était tout à fait capable de les laisser en plan et d’aller voir ailleurs si elle y était (en cherchant pour de vrai à trouver une autre Luna Lovegood ailleurs).

Elle se promit d’aller voir ce qu’il se passait si elle ne revenait pas dans les prochaines minutes. Pour l’instant, elle préférait attendre. Elle avait tout sauf envie de consoler Lysandre… surtout qu’elle lui en voulait pour cette entrée remarquée. Si elle ne se sentait pas capable de venir à cette soirée, alors elle n’avait qu’à pas venir, elle n’aurait manqué à personne. La cinquième année trouvait que c’était un total manque de respect envers Luna, qui avait d’autres choses à faire le soir de son anniversaire que d’aller tendre des mouchoirs à pois à des demoiselles en pleurs, qu’elles aient ou non connu des déboires sentimentaux peut-être douloureux. En attendant, la gryffi vidait le contenu de son assiette. Les elfes de maison s’étaient une fois de plus surpassées. Le dîner était délicieux. Dommage que celui à qui il était destiné ne soit pas là pour en profiter. Une fois sa dernière bouchée de nourriture avalée, elle esquissa un mouvement pour se lever de sa chaise et aller chercher son amie… mais c’est ce moment que choisit la porte pour s’ouvrir… sur Luna… et Jo. Ah, elle était venue, finalement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Temporel
avatar
▌ Messages : 3993
Humeur :
98 / 10098 / 100

En couple avec : oh, vous savez, moi... Tiens, un nargole!
Nouveau nom (voyageurs temporels) : Aulne Quibber

QUI SUIS-JE?
Baguette: 19,42 cm, bois de saule et griffe de botruc
Camp: Bien
Avatar: Evanna Lynch

Message#Sujet: Re: Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.    Ven 18 Mai - 13:55

    Luna ne s’excusa pas auprès de ses camarades d’avoir quitté sans prévenir le lieu de son anniversaire lorsqu’elle s’y réinstalla, en compagnie de Jo. Elle voyait bien que Ginny paraissait contrariée, mais elle ne s’en formalisa pas. Après tout, la contrariété était devenu une attitude récurrente chez la rouge et or, alors s’en soucier serait perdre beaucoup de son temps. Elle lui adressa un léger sourire qui n’était pas tant un sourire d’excuse qu’un simple geste amical tout en se réinstallant, puis elle s’attaqua à son assiette. Elle fut finalement la dernière à finir son assiette, au grand dam de certains qui avaient dû achever le contenu des leurs avant même qu’elle ne revienne à l’intérieur. Restait quand même Jo, qui venant juste d’arriver n’avait pas encore eu l’occasion d’avaler quoi que ce soit. Luna n’était pas de ces personnes qui se pressaient pour quoi que ce soit, elle aimait prendre son temps, apprécier, déguster… Bien sûr, il pouvait sembler égoïste de faire un peu attendre les choses et les gens, mais elle ne s’en rendait pas compte. Personne ne semblait véritablement incommodé pour autant, les discussions allaient bon train, et tant que Melody et Linus évitaient de se regarder, de se parler, et de remarquer la présence de l’autre, tout allait pour le mieux.

    Quand Luna finit enfin son assiette. Les elfes de maison firent disparaître les plats et couverts de la table d’un claquement de doigts. Ils furent remplacés par des petites assiettes et autres cuillères. Et bientôt, divers desserts qui semblaient tous plus délicieux les uns que les autres apparurent. Au centre de la table, un gigantesque gâteau recouvert de seize bougies. Comme le veut la tradition, les convives chantèrent en son honneur, et la bleue et bronze souffla ses bougies. Elle n’avait jamais aucun problème à savoir quels vœux elle souhaitait formuler. La plupart du temps, il étaient totalement fous et improbables (et parlaient de nargoles, globalement), pour une fois, son souhait était totalement sensé… quoique peut-être irréalisable. Qu’ils retournent tous dans leur temps, qu’il laisse tout ça derrière eux. Bien sûr, elle regrettait tous ceux qui se trouvaient là. Il n’y aurait jamais eu une table pareille pour fêter son anniversaire à son époque. Mais à cet événement bien que plaisant, elle préférait les soirées passées avec son père, à discuter nargoles et ronflaks cornus.

    Elle se chargea de découper le gâteau, et d’en distribuer une part à chacun. Passé l’interruption chant, les conversations reprirent de plus belles. Comme d’habitude dans ce genre d’occasions, ceux qui avaient aux préalables des affinités restaient les uns avec les autres, et sa soirée, Luna la passa majoritairement avec ses amis voyageurs, mais peu lui importait. Leur présence comptait plus que son envie de recevoir l’attention de tous ceux qui se trouvaient là. La soirée dura un moment, puis peu à peu, les uns après les autres, les invités s’en allèrent. Il y avait cours le lendemain, et la plupart d’entre eux préféraient être frais et dispos pour le lendemain. À la fin, il ne resta plus que Ginny et Luna.
    Puis elles-mêmes quittèrent les cuisines, en route vers leurs dortoirs respectifs.


_________________
- Let's do the time warp again -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Il faut savoir faire table rase du passé.
» Parfois, il faut savoir faire le premier pas. ? Ethan
» Parfois il faut savoir sacrifier son présent pour améliorer son futur
» [Manoir Dragonstone] “Pour savoir se venger, il faut savoir souffrir.” [Ryujia/Iseul]
» Petit jeu : tout ce qu'il faut savoir de Tolkien ...
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Rez-de-chaussée et étages
 :: Les cuisines.
-