AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
HYDRE
Leta Lestrange
▌ Messages : 606
Humeur :
L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie    L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Icon_minitimeVen 6 Mar - 12:35




L'autre face d'une pièce...
Ft. Leta & Maisie

Baisers brûlants interrompus de gémissements. Nous nous abandonnons l’une à l’autre avec une intention commune, celle de savourer sans rechigner, celle de procurer le même plaisir à l’autre. Je crois bien que c’est efficace. Je le sens dans les frémissements de sa peau, dans l’abandon de son regard, dans la profondeur de ses gémissements… Et je ne suis pas en reste non plus. J’ai à peine conscience encore de mes gestes alors que je sens mon plaisir s’intensifier. Mes hanches ondulent doucement au rythme de ses doigts. Quand elle atteint l’extase, il me faut quelques instants encore pour la rejoindre, mais cela ne met guère longtemps tant il est simple de s’abandonner à ses caresses exquises. Je halète, je gémis, je ferme les yeux, je m’abandonne… et savoure finalement la perfection de la jouissance.

Je clôture ce moment proche de la perfection d’un nouveau baiser avant de m’étendre au côté de Maisie, ou de l’autre, ou de qu’importe ce qu’elle et comment on veut qu’on la nomme, en cet instant, elle a été ma maîtresse, et je crois que c’est le meilleur rôle que je lui ai découvert, moi qui commence à la connaitre dans à peu près tous mes états. Je laisse passer un moment, je reprends mon souffle, les battements de mon cœur se calment, et finalement, je sais pile ce qu’il manque à cet instant. Je me lève, dans toute ma nudité, sans feindre une pudeur stupide, déniche un briquet et un paquet de cigarette. Je me réinstalle à côté de mon amante du moment et m’en allume une avant d’en proposer une à Maisie. Je savoure une première bouffée de nicotine aspirée avec délice, prends une profonde inspiration, savoure l’instant présent. C’est plus simple que d’envisager l’après, ou de s’apesantir sur l’avant.

-T’en étais pas à ton coup d’essai, avoue. Avec une autre femme…

Ou bien elle est naturellement très douée, ce serait tout à son honneur, mais je lui devine une certaine expérience. Et je suis curieuse. Après avoir partagé un telle intimité, qu’est-ce donc que quelques confidences, après tout ?


:copyright: Belzébuth

_________________
Leta Lestrange

In a mad world, only the mad are sane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Maisie Winters
▌ Messages : 315
Humeur :
L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie    L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Icon_minitimeLun 13 Avr - 9:15

L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
La sorcière était totalement comblée, et satisfaite. Leta avait su lui faire vivre un moment particulièrement intense, et la finalité de ce dernier lui avait laissé un plaisir ravageur, qu’elle savourait encore, en même temps que son amante. Il n’y avait rien de mieux qu’un plaisir, et un orgasme partagé, et c’était justement le cas en cet instant précis. Elle profitait encore de ces quelques frémissements, ces à-coups qu’elle ressentait et qui continuait de lui procurer du plaisir. Elle savoura le baiser de son amante, y répondant avec plaisir. Elle n’avait pas envie que cette étreinte finisse tout de suite, mais elles ne pouvaient pas rester collées l’une à l’autre éternellement, évidemment. Elle ne dit donc rien quand Leta se leva, mais elle ne se gêna pas pour laisser ses yeux parcourir le corps de la femme, appréciant encore caresser ses courbes du regard. Le plaisir des yeux, ça ne faisait de mal à personne pas vrai ?

Elle sourit en coin, quand cette dernière revînt sur le lit, heureuse qu’elle ne parte pas comme ça, comme une voleuse comme le voulait l’adage. Elle accepta la cigarette, quand Leta lui en proposa une et l’alluma, tirant dessus et recrachant ensuite la fumée. Elle se sentait, bien, apaisée, relaxée… c’était vraiment agréable, et elle soutenait qu’elle prenait bien plus soin de leur corps que ne le faisait Maisie. Elle au moins, elle l’entretenait, et elle veillait à lui donner le plaisir minimum auquel il avait le droit. Ce n’était pas Maisie qui s’occupait de ça.

-T’en étais pas à ton coup d’essai, avoue. Avec une autre femme…

La sorcière sourit, à la pseudo-question de son amante, puisqu’elle affirmait plus la chose qu’elle ne la demandait. Elle ne répondit pas pendant quelques instants, appréciant faire planer quelque peu le suspens. Elle était tout de même flattée par sa remarque. Parce que cela induisait totalement qu’elle avait été à la hauteur, et qu’elle avait assez bien fait les choses pour que Leta affirme qu’elle n’était pas à son coup d’essai avec une femme. Et de savoir qu’elle avait pleinement satisfaite son amante, était très valorisant.

« Je ne sais pas… quelle réponse te plairait le plus ? »

black pumpkin

_________________

- Maisie Winters -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Leta Lestrange
▌ Messages : 606
Humeur :
L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie    L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Icon_minitimeMer 15 Avr - 16:38




L'autre face d'une pièce...
Ft. Leta & Maisie

Ma nouvelle amie et maîtresse est joueuse, et très honnêtement, j'adore ça. Je suis joueuse moi-même, parfois trop, et cela m'a d'ores et déjà porté préjudice. En l'occurrence, elle a beau me demander de jouer au jeu des devinettes, la réponse est parfaitement évidente. La réponse qui me plaît, c'est la vérité, et la réponse qui me plaît, je la connais. Elle a plus d'un tour dans son sac et je ne suis pas la première femme qui est passée dans son lit. Ce n'est pas important pour moi. Cela aurait été flatteur d'être la première, mais puisque j'ai pu bénéficier de son expérience, je ne vois pas réellement pourquoi je prendrais la peine de m'en plaindre.

Bien au contraire. Ce constat me pousse à me poser un très grand nombre de questions, et je ne demande à présent qu'à en connaître les réponses. Je pense qu'elle peut être d'humeur bavarde et partageuse, elle me l'a prouvé. Alors autant la pousser à se confier un peu. Ce n'est pas son alter ego d'un ennui mortel qui me laissera avoir la réponse à ce genre de questions, je ne me leurre pas.

-Celle qui implique le plus de détails,
je réponds alors simplement. C'est cela qui m'intéresse, bien sûr. Je veux la vérité, toute la vérité, rien que la vérité, et je pense que ce n'est pas si souvent qu'on la lui réclame. Qui ? Quand ? Comment ?

Je me demande si je suis susceptible de connaître certaines de ses maîtresses. Que ferais-je d'une telle information ? Pas grand-chose, bien sûr, mais je serais contente d'apaiser ma curiosité. C'est aussi une manière de mieux connaître cette personnalité qui n'émerge que trop rarement. Qui sait quand nous aurons de nouveau l'occasion d'un tel échange, ou quand Maisie fera surface. Pour le moment, elle ne semble pas décidée à venir gâcher le moment, mais cela pourrait bien changer. Ce n'est pas grave, je n'ai jamais été la moins douée pour ce qui est de savourer l'instant présent. J'ai même bien trop tendance à être douée pour cela. Ce qui a pu longtemps me porter préjudice me rend service ici et maintenant. Et nul ne pourra nier le fait que j'en profite très largement.

:copyright: Belzébuth

_________________
Leta Lestrange

In a mad world, only the mad are sane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Maisie Winters
▌ Messages : 315
Humeur :
L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie    L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Icon_minitimeMar 16 Juin - 20:40

L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
La sorcière devait bien reconnaître qu’elle ne s’était pas autant amusée depuis longtemps. Elle ne pensait pas cela à cause du moment charnel qu’elle venait de passer avec Leta, mais parce qu’elle n’avait jamais rencontré quelqu’un avec qui elle était autant compatible. Elles avaient une façon de penser similaire, pour la majorité, et elles se comprenaient facilement. Alors évidemment, elle pouvait se permettre de se comporter comme bon lui semblait, tout en aillant la certitude que cela serait bien accueilli. Et Leta pouvait en faire de même. Pour une fois qu’elle était libre et maîtresse du corps qu’elle partageait avec Maisie, elle avait l’opportunité d’être en excellente compagnie.

Il y avait une excellente connexion entre Leta et elle, et elle était vraiment contente d’avoir pu la rencontrer. Elle ignorait totalement combien de temps encore il lui restait avant que Maisie ne reprenne le contrôle, mais elle comptait bien en profiter un maximum. Comme à chaque fois, elle en venait à espérer que Maisie soit définitivement morte et perdue, mais elle savait que ce n’était pas le cas, malheureusement. Mais elle ne désespérait pas de trouver un moyen pour totalement l’évincer.

-Celle qui implique le plus de détails. Qui ? Quand ? Comment ?

La femme sourit amusée. Leta était curieuse, mais cela ne la dérangeait pas. Elle-même l’était, et puis, elle n’était pas du tout du genre pudique. Elle n’avait aucun mal à parler de ses relations passées, même si elles ne méritaient pas forcément d’être abordées. Mais bon, si Leta voulait des informations, elle allait en avoir. Il est vrai qu’elle avait connu quelques femmes avant Leta, mais pas tant que cela. En réalité, il y en avait juste eu deux. Après tout, elle n’était pas « réveillée » si souvent que cela, et Maisie n’était pas de ce bord. D’autant plus que trouver des femmes intéressées par des femmes ce n’était pas quelque chose d’aisé.

« Quelle curiosité… devrai-je m’en sentir flattée ? Quoiqu’il en soit, non tu n’es pas ma première expérience féminine. J’en ai eu deux autres avant. Je crois. Pas vraiment des femmes de bonne famille, les choses se sont faites à l’instinct, comme je fais toujours, et j’ai pris ce qui m’ait tombé sous la main. Oh je ne m’en plains pas, les deux fois étaient très agréables, mais je reconnais qu’elles ne t’arrivent pas à la cheville. »

black pumpkin

_________________

- Maisie Winters -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Leta Lestrange
▌ Messages : 606
Humeur :
L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie    L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Icon_minitimeVen 19 Juin - 16:10




L'autre face d'une pièce...
Ft. Leta & Maisie

Doit-elle se sentir flattée ? Quelque part oui. Je ne suis curieuse que des choses et des personnes que je juge intéressantes. Pour le reste, cela m'importe franchement peu. Alors oui, si je la questionne, c'est qu'elle m'intéresse. D'un autre côté, je doute fort qu'elle ait encore le moindre doute à ce sujet. J'ai su me montrer explicite aussi bien sur mes intentions que sur le regard que je pose sur elle. On pourrait croire que je suis facile, je suis au contraire très difficile. N'importe qui n'obtient pas mes faveurs. et mon interlocutrice a ce mérite curieux par ailleurs de n'obtenir mes faveurs que si elle se présente sous un jour très spécifique d'elle-même. En même temps, sans ces deux jours à présenter ou à dissimuler à la face du monde, là encore elle m'intéresserait cent fois moins.

Il y en a donc eu deux autres avant moi. Son "je crois" me fais sourire. J'imagine que dans les circonstances qui sont celles qu'elle rencontre, il ne doit pas toujours être simple de garder le fil. Moi-même j'ai parfois du mal à remettre de l'ordre dans mes pensées et dans mes souvenirs alors même que (aux dernières nouvelles en tout cas), je suis seule en moi-même. Deux femmes, donc, sans franchement d'importance. Juste l'instinct qui parle sans rien d'autre derrière. Compréhensible, laisser parler son instinct est la chose la plus douce et séduisante du monde... j'en sais quelque chose. C'est sûr que ça ne m'a pas toujours rendu service, en revanche ça ne m'a pas empêché d'y revenir à chaque fois. L'instinct prend souvent le dessus. Et c'est là que je m'amuse le plus. Même si l'humain vient parfois tromper l'amusement et y mettre son grain de sel. Avec son lot de doutes, de regrets... de sentiment. La part d'humanité en moi n'est franchement pas celle dont je suis la plus fan, pour tout dire.

-Je te remercie. Il faut dire que tu es... particulièrement inspirante, ça aide. Il faudra remettre ça à l'occasion. Si on a l'opportunité de se recroiser, du moins.


Et ça, ce n'est pas dit, évidemment. C'est aussi ce qu'il y a d'agréable en cet instant. Il n'est peut-être que ponctuel. Il n'en est que plus agréable.

:copyright: Belzébuth

_________________
Leta Lestrange

In a mad world, only the mad are sane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Maisie Winters
▌ Messages : 315
Humeur :
L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie    L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Icon_minitimeMar 8 Sep - 9:02

L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Le double Maisie n’était pas gênée des questions de son amante du jour. Non pas qu’elles étaient justifiées, mais elle appréciait qu’elle s’intéresse un peu plus à elle. Cela relevait d’un caractère très privé, c’est vrai, mais elle n’avait pas de tabous, et encore moins de limites alors, elle pouvait bien partager certains aspects de sa vie avec Leta. Si cette dernière acceptait d’en faire de même, évidemment. La sorcière était aussi très intéressée par le passé de sa nouvelle amie, et elle espérait apprendre quelques informations croustillantes sur elle. Cela ne lui servirait pas à grand-chose, si ce n’est la connaître un peu mieux. Mais étant donné sa situation, elle ne pouvait pas se permettre de faire des projets ou de penser à plus tard. Le plus tard était beaucoup trop incertain.

Alors elle avait pour principe de profiter de l’instant présent. Du moment même, elle n’avait pas le choix. Elle savait bien que Maisie finirait pas refaire surface. Elle espérait que ce soit le plus tard possible cela dit, et si un jour, elle devait ne jamais reparaître, elle n’allait pas s’en plaindre. Elle aimerait pouvoir être seule dans ce corps. Pouvoir vivre une vraie vie, sans passages amorphe, où elle se retrouvait terrée au coin d’un esprit, sentant qu’on souhaitait sa disparition plus que tout autre chose. Mais elle tentait de ne pas penser à cela. Elle préférait encore une fois, profiter de l’instant. Et elle n’aurait pu mieux le faire que cette fois-ci. Leta avait été une distraction à la hauteur de ses attentes, et même plus encore.

-Je te remercie. Il faut dire que tu es... particulièrement inspirante, ça aide. Il faudra remettre ça à l'occasion. Si on a l'opportunité de se recroiser, du moins.

Un léger sourire décora le coin de ses lèvres. Inspirante… elle aimait bien ce terme. Ce qui était moins plaisant, c’était que Leta avait raison. Il n’y avait aucune certitude qu’elles se recroisent un jour. Et dans le fond, la sorcière reconnaissait que cela lui plairait de la revoir. A Maisie pas du tout, mais personne ne lui demandait son avis dans cette histoire. Tout était toujours incertain la concernant, et si cela pouvait avoir sa part d’excitation, c’était aussi embêtant.

« J’adorerai remettre ça, mais comme tu l’as dit, nos retrouvailles sont incertaines. Mais, quand ce sera à nouveau mon tour, je ferai peut-être l’effort de te chercher. »

black pumpkin

_________________

- Maisie Winters -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Leta Lestrange
▌ Messages : 606
Humeur :
L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie    L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Icon_minitimeMer 9 Sep - 15:31




L'autre face d'une pièce...
Ft. Leta & Maisie

Je dois reconnaître que je ne saisis pas tout de ce qui arrive à Maisie. Je ne saurais dire si j'ai complètement affaire à une toute autre personne, ou s'il s'agit tout de même de cette femme qui me déteste autrement (et me détestera d'autant plus prochainement), qui mettrait une part de sa conscience sous scellée pour exprimer les pulsions qu'elle garde pour elle autrement. Non, je ne comprends pas forcément... mais je ne veux pas savoir. En matière de trouble mental, je sais combien toute situation est complexe et tout individu différent. Je n'arrive déjà pas à comprendre la manière dont fonctionne mon propre cerveau, je ne vais pas m'amuser à analyser le fonctionnement de celui de quelqu'un d'autre. Je me contente de savourer ce qu'on me donne, et pour savourer, j'ai savouré.

Maintenant, la suite n'est jamais qu'incertitudes. Et j'aime ça. Ce qui est planifié peut être rassurant, mais il y a longtemps que je ne suis plus capable de ce genre de... planifications, justement... elles m'inspirent une angoisse et une gêne que je suis bien incapable de mettre au ban. J'aime mieux ne pas réfléchir, autant à mes actions qu'à leurs conséquences, autant à ces conséquences qu'à ce qu'il adviendra dans les jours et les semaines à venir.

-Peut-être, hein. Tu me vexerais presque,
je réponds quand l'autre me fait comprendre que lorsqu'elle pourrait bien resurgir... elle me ferait signe.

Je ne lui en voudrais pas qu'elle ne le fasse pas. C'est justement parce qu'elle est libre de faire ce qu'elle veut comme elle le veut (mais pas quand elle le veut, c'est bien le souci). Alors je ne voudrais pas qu'elle s'impose quoi que ce soit. Si ce moment doit être unique, il sera d'autant plus agréable parce qu'il sera unique, justement.

-Mais qui sait si moi j'aurais du temps à te consacrerais quand tu décideras de me faire signe
, j'ajoute pour donner le change.

Ce n'est rien d'important, ce n'est rien de planifié, c'est juste une manière de prolonger un peu le moment avant que la situation ne s'envenime, ce qui a de bonnes chances d'arriver.

:copyright: Belzébuth

_________________
Leta Lestrange

In a mad world, only the mad are sane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Maisie Winters
▌ Messages : 315
Humeur :
L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie    L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Icon_minitimeSam 14 Nov - 12:34

L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
La sorcière ne pouvait pas lui faire la promesse qu’elles se reverraient. Parce qu’elle ne savait pas quand elle referait surface, mais il est tout de même vrai qu’elle apprécierait grandement revoir Leta. C’était rare qu’elle trouve quelqu’un sur la même longueur d’onde qu’elle. En fait, c’était même la première fois. Probablement parce que le cerveau de la femme était également atteint, alors elles arrivaient à se comprendre, et à se complaire. Elle avait passé un merveilleux moment en compagnie de Leta, elle n’avait pas envie qu’il prenne fin, pas tout de suite, mais elle savait bien que Maisie allait se réveiller à un moment ou un autre. Ses moments de sortie n’étaient que temporaires, à son grand désarroi.

En tout cas, et malgré ses affirmations précédentes. Il est certain que quand ce serait à nouveau à son tour de commander, elle ne manquerait de chercher à revoir Leta. Si Maisie ne se souvenait pas toujours de ce qu’il s’était passé quand c’était son autre personnalité qui était présente, l’inverse n’était pas vrai. La sorcière se souvenait toujours de tout, alors elle se souviendrait de Leta, surtout après le souvenir qu’elle avait laissé. Ce serait dommage de se priver d’un moment agréable, il y avait tant de choses qu’elles pourraient accomplir toutes les deux.

-Peut-être, hein. Tu me vexerais presque. Mais qui sait si moi j'aurais du temps à te consacrerais quand tu décideras de me faire signe.

La femme sourit, amusée. Elle n’avait pas pour ambition de vexer Leta, et elle n’était même pas certaine qu’elle le soit vraiment, mais elle est d’humeur taquine, alors elle en profitait. S’il s’avérait que Leta était occupée quand elle voudrait la voir, ce ne serait pas un drame, ce serait juste un peu dommage, parce que ce n’était pas comme si elle pouvait prévoir quoi que ce soit. Justement, tout était toujours sur l’instant, et de manière imprévisible. Cela se répercutait sur sa personnalité. Elle était totalement imprévisible et faisait toujours ce qu’elle avait envie de faire sur le moment, se fichant bien du reste. Et encore plus de la morale. Elle vola un chaste baiser à son amante du jour.

“Dans ce cas, ce serait moi que tu vexerais presque. Allons, tu sais bien que tu seras la première personne à qui je penserai pour passer un merveilleux moment.”

black pumpkin

_________________

- Maisie Winters -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Leta Lestrange
▌ Messages : 606
Humeur :
L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie    L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Icon_minitimeLun 16 Nov - 11:47




L'autre face d'une pièce...
Ft. Leta & Maisie

Des mots... il n'en faut pas forcément beaucoup pour blesser mon égo ravagé, mais je ne m'inquiète pas du tout de ceux de ma nouvelle maîtresse, parce que tout l'intérêt de cette relation singulière repose justement sur son caractère inconstant, inédit, impossible à quantifier, à expliciter, et duquel il est impossible de présumer la suite. C'est ce que j'attendais des dernières heures qui nous ont rapprochées d'ailleurs : de ne pas savoir qu'attendre.

Elle est à l'image de ce que je suis trop souvent, et l'idée qu'aucun moment similaire ne se représente est presque tout aussi séduisante que la perspective d'en connaître bien d'autres. C'est l'incertitude qui fait tout le sel et tout l'intérêt d'une situation qu'il ne faut pas hasarder à vouloir décrire. Les mots seront forcément mal choisis, ils ne rendront pas justice à cette situation précise, et dont il ne résulte qu'une seule et agréable certitude. Elle nous a plu autant à elle qu'à moi. Pour le reste, ça n'a pas forcément d'importance. Il vaut mieux n'accorder d'importance à rien dans ces circonstances.

-Je ne t'en voudrais pas dans le cas contraire. Il ne faudrait pas prendre le risque de se lasser
, je réponds avec un léger sourire.

Pour tout dire, je doute fort qu'il soit possible de se lasser mutuellement de nos inconstances, comme je ne pense pas qu'aucun moment passé avec cet esprit dissimulé dans un corps dont il n'a pas toujours la pleine possession puisse à un moment se révéler redondant ou rébarbatif.

-Quand est-ce que tu penses que Maisie va revenir ?
je demande, laissant le déroulement de mes pensées faire une percée dans notre conversation.

J'adorerais assister à son retour tout comme je déplorerais en même temps devoir abandonner ma compagne du moment, ou du moins être abandonnée d'elle. Il y a en moi cette curiosité, toute cette foule d'interrogations. J'aime considérer ma nouvelle maîtresse comme un individu à part entière, mais je ne peux pas ignorer pour autant la singularité de cette situation, et je me demande. Maisie doit être tapie là, quelque part, à tambouriner à la porte de son inconscient pour qu'on la libère enfin, peut-être affligée par ce que son autre elle fait de son corps réapproprié. J'adore penser ainsi.

:copyright: Belzébuth

_________________
Leta Lestrange

In a mad world, only the mad are sane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysbridion
Maisie Winters
▌ Messages : 315
Humeur :
L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Cerisier, Aile de fée & 23 cm
Camp: Bien
Avatar: Maggie Siff

L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie    L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Icon_minitimeDim 14 Fév - 12:50

L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Tout l’intérêt du moment, était qu’il était basé sur le hasard le plus total. En même temps, ce n’était pas comme si elle pouvait prévoir quoique ce soit. Elle n’avait aucun plan d’avenir, et n’en aurait jamais, parce qu’elle n’avait aucune idée de quand elle était en contrôle, et quand elle ne l’était pas. Elle ne le préparait pas, elle pouvait simplement profiter de la faiblesse de Maisie pour prendre sa place. Mais cela ne durait jamais assez longtemps, évidemment. Elle aimerait pouvoir définitivement prendre le contrôle de leur corps commun, mais elle n’y arrivait pas.

Cependant, ce n’était pas si grave que cela. Elle ne manquait jamais de profiter de sa liberté pour faire tout ce qui lui passait par la tête. Au moins, elle ne gâchait pas son temps, et savait s’amuser à la perfection. Et ce petit interlude avec Leta en était la preuve. Elle ne se refusait jamais et surtout, elle n’avait peur de rien. Elle ne s’embêtait avec des tergiversions interminables, des doutes et des inquiétudes. Quand elle avait une envie, une idée ou quoique ce soit d’autre en tête, elle fonçait tête baissée.

-Je ne t'en voudrais pas dans le cas contraire. Il ne faudrait pas prendre le risque de se lasser.

Elle afficha un léger sourire, elle avait raison. Mais dans tous les cas, elles ne se reverraient peut-être jamais. Rien n’était certain. Elle ne savait pas quand est-ce qu’elle reviendrait, et il pouvait s’écouler pas mal de temps avant que ce soit le cas, et quand ce serait le cas, qui sait ce dont elle aurait envie. Mais si son chemin devait recroiser celui de Leta, elle n’en serait pas mécontente.

-Quand est-ce que tu penses que Maisie va revenir ?

La sorcière haussa les épaules, elle ne savait pas. Parfois c’était soudain, parfois elle la sentait arriver. Pour le moment, elle trouvait Maisie particulièrement calme, et absente. Elle avait presque l’impression de n’être qu’une, pour une fois. Et c’était un sentiment apaisant, mais elle n’était pas naïve pour autant, et elle savait bien qu’elle finirait par réapparaitre, et la reléguer tout au fond de leur esprit, comme le parasite pour lequel Maisie la prenait.

« Je ne sais pas, ce n’est jamais fixe. Même si en général, je n’arrive pas à rester plus de vingt-quatre heures. Pourquoi, t’as envie de la voir ? »

black pumpkin

_________________

- Maisie Winters -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HYDRE
Leta Lestrange
▌ Messages : 606
Humeur :
L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 23 cm, bois d'ébène, nerf de dragon
Camp: Mal
Avatar: Zoë Kravitz

L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie    L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Icon_minitimeVen 19 Fév - 11:05




L'autre face d'une pièce...
Ft. Leta & Maisie

La réponse de Maisie ne m'étonne pas, bien sûr. Ce n'est pas comme si Maisie était réglée comme une horloge, ce n'est pas comme si elle pouvait prévoir à l'avance ses changements de personnalité. Il y a quelque chose de fondamentalement fascinant dans la manière qu'elle a de considérer sa situation. Cette dissociation n'est pas qu'apparente, elle est totale, ce sont vraiment deux femmes qui se partagent un même corps. C'est particulier, c'est singulier. Surtout, c'est fascinant, et je me plais à explorer cette subtilité, cette incongruité... physiologique ? médicale ? je n'en sais rien, qui fait de Maisie qui elle est, et de l'autre, qui décidément devrait envisager de se donner un nom, car c'est tout ce qui lui manque, qui elle est également.

Donc elle ne sait pas. Au-delà des horaires - je me doute qu'il y en a pas, je me disais qu'il y avait peut-être des signes avant-coureurs, une progression avant qu'elle passe d'un état à l'autre. Elle doit bien sentir Maisie gratter à la porte de son inconscient, guettant le moment de faire surface. Et aussi... est-ce qu'elles peuvent se croiser, tout de même ? Se parler ? Ou bien ne se côtoient-elles jamais ? Pour moi, Maisie est un roman, et j'ai à peine observé la couverture. J'ai envie de le lire en long, en large et en travers. Mais je sais aussi que je ne dois pas être trop gourmande... C'est un de mes grands défauts, il me faut bien le reconnaître. Je pense que Maisie elle-même n'a pas la réponse à toutes les questions que je me pose. Je n'en serais pas étonné. On n'est parfois les moins bien renseignés sur soi-même. Tenez, mes propres troubles psychologiques me seraient parfaitement inconnus s'ils n'avaient été identifiés pour moi.

-Un peu, oui,
reconnais-je avec un sourire. Je préfère largement ta compagnie à la sienne, mais je serais assez curieuse d'observer sa réaction, ici et maintenant, j'ajoute avec malice.

Mais je saurai, bien évidemment, m'en passer. Je suis loin, bien loin, de l'exiger, ou même d'exiger quoi que ce soit de la part de mon interlocutrice. Je me contente de profiter d'une situation particulièrement originale et inédite.

:copyright: Belzébuth

_________________
Leta Lestrange

In a mad world, only the mad are sane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie    L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie  - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

L'autre face d'une pièce n'est pas toujours celle qu'on croit | Leta & Maisie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]
» G - "With or Without You" [HENTAÏ] [PV Mina]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Londres
 :: Hôpital Sainte-Mangouste
-