AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy Buds2 (Via ODR ...
599 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Au nom du père (Thésée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 607
Humeur :
Au nom du père (Thésée) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Au nom du père (Thésée) - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Au nom du père (Thésée) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Au nom du père (Thésée)   Au nom du père (Thésée) - Page 2 Icon_minitimeMar 30 Juil - 20:17

Au nom du père
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée avait presque l’impression que le temps était suspendu, que son esprit était vide de toute logique. Il venait d’apprendre qu’il avait une fille, et pourtant, il se sentait… calme. Probablement parce qu’il ne réalisait pas encore toute l’ampleur de la nouvelle, et aussi parce que l’alcool devait commencer à embrouiller son esprit. Ce n’était pas bien grave, il aurait le temps de revenir à la réalité bien assez tôt, il ne se faisait pas de souci.

Pour le moment, il valait mieux profiter du fait que ce ne soit pas trop l’apocalypse non ? Non pas qu’avoir une fille de trente ans était l’apocalypse, mais cela allait sacrément chambouler la vie de Thésée tout de même. Moins qu’un bébé, certes, mais il ne passerait jamais par la case bébé, éducation, famille… A moins qu’il ne se mette en coupla avec une fille qui aurait la moitié de son âge, mais ce n’était absolument pas dans ses plans. S’il n’avait pas eu d’enfant, c’était sûrement que cela n’était pas fait pour ça. Même si au final, il se retrouvait tout de même avec une fille…

Mais il n’arrivait pas à y penser vraiment, en fait, son esprit était actuellement plutôt focalisé sur le fait que Wilhelmina était avec lui, tout près de lui. Il appréciait cette proximité, celle-là même qui avait été perdue depuis plusieurs décennies. Elle n’était plus la femme froide et distante qu’il avait connu ces dernières années, il avait presque l’impression de retrouver la femme dont il était tombé amoureux, et cela était aussi troublant qu’agréable.

« Tu es incroyable, c’est fou comme tu n’as pas changé… C’est moi qui devrait t’aider, te rassurer… »

Il sourit doucement, peut-être qu’elle avait raison. Mais Thésée avait tout de même l’impression d’avoir changé depuis le temps. Il avait mûri, ce qui était normal. Mais il se sentait flatté qu’elle dise qu’il n’avait pas changé. Après tout… elle l’avait aimé comme ça non ? Alors cela ne pouvait être qu’un compliment, et il l’acceptait avec le plus grand des plaisirs.

« Oh si, j’ai changé. Je suis beaucoup plus vieux maintenant. »

Il sourit, d’un ton léger, probablement dû à l’alcool, la situation était totalement surréaliste, mais bon, peu importe. Oui, Thésée avait vieilli, ce qui était normal. Wilhelmina aussi, mais il la trouvait toujours aussi belle, et aussi radieuse. Elle l’était peut-être même plus qu’avant, ou alors ce n’était qu’une impression, mais c’est en tout cas ainsi qu’il la voyait.

"Ça m'avait manqué..."

Il sourit doucement, conquis par cette révélation. Il ne pensait pas qu’elle pourrait lui dire une telle chose, mais ce n’était pas lui qui allait s’en plaindre, loin de là. Est-ce que cela voulait dire quelque chose en particulier ? Il n’en savait absolument rien, et son cerveau était trop embrumé par l’alcool pour vraiment réfléchir de la meilleure manière qui soit. C’est pourquoi il prit peut-être la pire décision possible, ou la meilleure. Sans perdre son sourie, il déposa doucement ses lèvres sur celles de Wilhelmina.

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Wilhelmina Tuft
▌ Messages : 267
Humeur :
Au nom du père (Thésée) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Au nom du père (Thésée) - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, 23 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Lena Headey

Au nom du père (Thésée) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Au nom du père (Thésée)   Au nom du père (Thésée) - Page 2 Icon_minitimeVen 2 Aoû - 13:45


« Oh si, j’ai changé. Je suis beaucoup plus vieux maintenant. »

Wilhelmina pouffa légèrement de rire, plus que ne le méritait sans doute son trait d'humour, mais Thésée ne devait pas être le seul sur qui l'alcool faisait son petit effet.

Même s'il y avait un fond de vérité là-derrière. A l'époque, ils étaient jeunes, et ils pouvaient mettre nombre de leurs erreurs sur le compte de cette même jeunesse. Aujourd'hui, l'âge avait fait son oeuvre, l'âge et l'expérience. Alors même si cette situation avait des airs de déjà-vu, et pouvait donner l'impression qu'ils replongeaient dans le passé, tout simplement, le temps avait passé, et ce ne pouvait sûrement être qu'illusoire.

Mais Wilhelmina avait l'esprit trop embrumé, en réalité, pour se faire encore une idée de ce qui était illusoire, de ce qui ne l'était pas, de ce qui tenait de l'alcool et de la nostalgie dans tout cela, et de ce qui tenait en revanche de quelque chose de plus insidieux, de plus complexe à définir.

Elle ne dit rien, elle se contentait d'apprécier ce qui ne devrait peut-être pas l'être. Tant pis si ce n'était qu'une intermède étrange dans leurs vies respectives. Elle avait le sentiment qu'elle avait retrouvé Thésée comme autrefois.

Ce n'est pas ce qui se passait ensuite qui devait altérer ce sentiment, d'ailleurs. Il posa ses lèvres sur les siennes, et si son premier réflexe aurait certainement dû être de reculer, ce ne fut pas du tout ce qu'elle fit.

A la place, elle prolongea ce baiser. Sans y penser, sans y réfléchir. Elle en avait envie, et ça aussi, oui, ça lui avait manqué. Ce ne pouvait pas être une bonne idée, mais elle ne réfléchissait pas. L'esprit vide, vide...

Jusqu'au retour au réel, quand ses lèvres se détachèrent des siennes. Comme un frisson glacé qui la parcourut des pieds à la tête. Elle pensa à Elliott, et elle sentit son estomac se tordre. Mais qu'est-ce qu'elle était en train de faire ?

Elle se figea, son teint pâlit. Là où jusqu'ici, elle n'avait ressenti qu'un calme confortable, un oubli agréable, elle éprouvait maintenant une confusion totale, et une culpabilité plus grande encore.


"Je... Je ferais mieux d'y aller..."


Oui, clairement, il valait mieux. Même si elle n'en avait pas complètement envie.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 607
Humeur :
Au nom du père (Thésée) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Au nom du père (Thésée) - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Au nom du père (Thésée) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Au nom du père (Thésée)   Au nom du père (Thésée) - Page 2 Icon_minitimeMar 17 Sep - 11:41

Au nom du père
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée ne savait pas vraiment ce qu’il faisait, il ne réfléchissait pas du tout sur l’instant. Il ne saurait dire vraiment pourquoi il avait embrassé Wilhelmina, il avait juste… arrêté de penser et suivit ses envies, son cœur. Il était bien incapable de déterminer s’il avait bien fait ou non. La seule chose qu’il savait, c’est que cela lui avait terriblement manqué.

Il avait l’impression que le goût de ses baisers n’avait pas changé, qu’il était le même que dans ses souvenirs, ou alors, c’était peut-être même encore meilleur. Il ne saurait dire, mais en tout cas, il appréciait vraiment le moment, encore plus lorsqu’il sentait que Wilhelmina lui rendait son baiser. Après tout, elle aurait très bien pu le repousser.

Mais elle n’en dit rien. Le temps était comme suspendu en cet instant précis, Thésée n’avait d’ailleurs pas vraiment envie de revenir à la réalité. Au fond, l’embrasser était probablement une erreur vu la situation. Ils ne s’étaient pas parlés pendant presque trente ans. Les choses les avaient forcés à parler, puis Wilhelmina venait lui dire qu’ils avaient eu une fille ensemble, et voilà qu’ils s’embrassaient, ce n’était pas commun, et c’était du grand n’importe quoi.

Thésée était un homme droit et sérieux, qui respectait les règles. Mais pour une fois, il avait juste envie de lâcher prise, il avait juste envie de retrouver son ancienne amante, même pour un bref moment. Ce n’était pas correct, ce n’était pas bien, mais ça n’avait aucune importance pour le moment. Il ne pensait plus à rien, il regretterait plus tard, ou pas, il voulait juste profiter en cet instant.

Mais bien évidemment, les choses ne pouvaient pas rester ainsi éternellement. Quand le baiser fut terminé, il vit à l’expression de Wilhelmina qu’elle regrettait déjà. Il ne le prenait pas mal, il comprenait, même s’il aurait peut-être préféré qu’il en soit autrement. Il fallait probablement mettre ça sur le compte de l’alcool, même si Thésée n’avait pas bu tant que ça. Il assumait ses actes et ses paroles dans tous les cas. Oui, il n’aurait probablement pas dû l’embrasser comme ça, mais c’était fait maintenant. Et il ne regrettait pas.

"Je... Je ferais mieux d'y aller..."

Encore une fois, il comprenait sa réaction. Il savait qu’il n’avait pas agi de la meilleure des façons. Il comprenait qu’il y ait ce malaise, cette gêne entre eux. Il ne pouvait pas vraiment y faire grand-chose. Du moins, pour le moment il ne voyait pas vraiment. Il soupira tout de même, déçu de son propre comportement. Mais bon, les choses étaient faites à présent, et il allait les assumer.

« Je suis désolé, je n’aurai pas dû. Je… Rentre bien Wilhelmina... »

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Wilhelmina Tuft
▌ Messages : 267
Humeur :
Au nom du père (Thésée) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Au nom du père (Thésée) - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, 23 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Lena Headey

Au nom du père (Thésée) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Au nom du père (Thésée)   Au nom du père (Thésée) - Page 2 Icon_minitimeJeu 19 Sep - 10:37


« Je suis désolé, je n’aurai pas dû. Je… Rentre bien Wilhelmina... »

Une part d'elle s'en voulait déjà, terriblement, de ne pas juste s'être laissée porter par l'instant. Elle le réalisait, elle en avait été complètement consciente, elle aurait tout à fait pu seulement... plonger dans ses bras et ne plus penser à rien. Et sur le moment, ça lui aurait fait du bien. Beaucoup trop de bien, en fait.

C'était cela qui l'inquiétait, au-delà de l'incongruité de la situation et du fait qu'il fallait forcément admettre que ce qu'ils venaient de faire ne pouvait qu'être qualifié de grand foutoir... c'était cette facilité avec laquelle elle était capable de replonger. Comme une vieille addiction. Simple, à distance, d'oublier la saveur de ses baisers et à quel point elle les aimait. Plus difficile maintenant.

Alors qu'elle s'était reculée, elle avait déjà envie de rebrousser chemin. Ce n'est pas pour autant qu'elle ne culpabiliserait pas ensuite... mais elle songeait qu'il ne lui aurait pas déplu, vraiment pas, de garder sa culpabilité pour plus tard. Et d'aller... plus loin.


"C'est rien..."
, dit-elle doucement, confuse. Elle ne voulait pas que Thésée s'en veuille.

Elle était tout aussi responsable que lui de ce qui venait de se passer. Et elle en avait eu tout autant envie que lui... c'était ce qu'il y avait de plus destabilisant dans tout ça. Parce que même maintenant, elle en avait encore envie. Sauf que ce n'était vraiment, vraiment pas une bonne idée. Il suffisait de songer ne serait-ce qu'une fraction de seconde à Elliott, ou encore à Ignatius, pour qu'elle s'en convainque.


"Je crois... hum... il faudrait qu'on reparle de tout ça... plus tard. A tête reposée et... sobres."


Elle ne savait pas s'il y avait plus à en dire que ce qui avait été dit. Mais vu la situation comme elle était - au-delà de leur baiser, elle avait surtout appris à Thésée qu'ils avaient une fille en commun, ils ne pouvaient plus exactement repris le cours de leur vie comme si de rien n'était -, il semblait important qu'ils en reparlent en ayant chacun eu le temps de... réfléchir.

Même si imputer à l'alcool ce qui venait de se passer était forcément tentant. Wilhelmina était, pour tout dire, sans doute bien trop lucide et non l'inverse, en réalité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Thésée Dragonneau
▌ Messages : 607
Humeur :
Au nom du père (Thésée) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Au nom du père (Thésée) - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: 29,8 cm, bois d'olivier, écaille de dragon
Camp: Bien
Avatar: John Barrowman

Au nom du père (Thésée) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Au nom du père (Thésée)   Au nom du père (Thésée) - Page 2 Icon_minitimeJeu 5 Déc - 2:05

Au nom du père
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Thésée se sentait perdu, et dépassé par la situation. Ce n’était pas quelque chose qui lui arrivait souvent, et il avait du mal à gérer cela. Entre la révélation de Wilhelmina, sa présence ici, tout qui s’enchaînait, il ne prenait pas le temps de réfléchir à ses paroles ou ses actes, et se laissait bien trop guider par son instinct et ses pulsions. Non, il n’aurait pas dû embrasser Wilhelmina, mais c’était fait à présent, et il ne pouvait pas revenir dessus.

Il s’étai excusé, parce que c’était probablement déplacé, il aurait pu mettre cela sur le compte de l’alcool, mais il n’avait pas tant bu que cela, il savait ce qu’il faisait, et puis il préférait assumer que d’agir comme un enfant immature. Dans tous les cas, ce serait probablement vite oublié, ou du moins, il ne serait pas vraiment surpris si les choses redevenaient comme avant, si Wilhelmina recommençait à l’ignorer.

Rien ne le garantissait, certes, mais il préférait se préparer à toutes les éventualités possibles. Il fallait surtout qu’il commence par mettre de l’ordre dans ses pensées, et par digérer tout cela. L’idée qu’Agrippine soit sa fille avait encore du mal à s’intégrer, ce qui était tout à fait normal, et il allait avoir besoin d’un peu de temps, dans tous les cas.

"C'est rien..."

Thésée n’ajouta rien, il n’y avait rien de plus à dire dans tous les cas. Thésée n’avait plus rien à dire pour sa part, il se sentait surtout fatigué. Il avait besoin de se reposer, ce n’était pas qu’une question de sommeil, mais de vrai repos. Comme il ne s’en était pas octroyé depuis très longtemps. Mais d’un autre côté, il n’avait pas vraiment envie de se retrouver seul avec lui-même. Quand bien même ce pourrait être bénéfique.

"Je crois... hum... il faudrait qu'on reparle de tout ça... plus tard. A tête reposée et... sobres."

Il ne savait pas vraiment de quoi ils pouvaient parler. Il y avait sûrement des choses à dire, mais Thésée ne voyait pas ce que cela pourrait changer à la situation actuelle. Mais bon, peu importe. Il verrait bien si elle revenait effectivement vers lui, ou s’il aurait droit à un silence complet. Comme cela avait été le cas il y a encore peu de temps. Il n’avait pas envie que les choses redeviennent ainsi cela dit, mais il n’était pas le seul acteur dans tout cela.

« Oui… tu as sûrement raison. »

black pumpkin

_________________

- Vous les femmes, vous mon drame -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SORCIER
Wilhelmina Tuft
▌ Messages : 267
Humeur :
Au nom du père (Thésée) - Page 2 Left_bar_bleue50 / 10050 / 100Au nom du père (Thésée) - Page 2 Right_bar_bleue


QUI SUIS-JE?
Baguette: Hêtre, 23 cm, plume de phénix
Camp: Neutre
Avatar: Lena Headey

Au nom du père (Thésée) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Au nom du père (Thésée)   Au nom du père (Thésée) - Page 2 Icon_minitimeMar 10 Déc - 11:10


« Oui… tu as sûrement raison. »

Pour tout dire, elle n'en avait pas la moindre idée. Elle serait bien incapable de dire si elle avait raison ou non, elle savait juste que ce qui venait de se passer... ne pouvait pas se passer. Même si ça avait été sans doute bien trop agréable pour qu'elle n'ait pas l'envie d'y revenir, en souvenir du bon vieux temps ou simplement parce que leur rupture brutale - de son fait bien sûr - n'avait jamais réellement conclu convenablement son histoire avec Thésée... à laquelle l'existence d'Agrippine pouvait difficilement mettre un terme définitif.

Thésée était sonné, sans doute épuisé, il avait bu (encore que, une fois de plus, l'alcool était plutôt une excuse posée là dont ils pourraient se servir s'ils devaient choisir de ne définitivement pas assumer leurs actes)... Poursuivre ainsi ne les mènerait nulle part. Thésée devait se laisser le temps de la réflexion. Il devait se faire à l'idée qu'il était père, d'une "enfant" qui avait presque trente ans, ce n'était clairement pas rien.

Dans tous les cas, il fallait effectivement qu'elle y aille, elle estimait que c'était préférable. Mais elle avait des scrupules à laisser Thésée dans cet état, et une part d'elle n'avait pas totalement envie de partir non plus. Malgré tout, c'était mieux ainsi. Ils allaient reprendre leurs esprits, ensuite ils pourraient en reparler.


"Eh bien... à bientôt."
Elle songea à se contenter de ces mots avant de passer le pas de la porte, mais elle décida finalement qu'ils n'étaient pas suffisants. "Tu viendras me voir ? Chez moi ou bien à mon bureau, comme tu préfères... quand tu voudras en parler." Elle marqua une pause, tenta une esquisse de sourire qui essayait de dédramatiser un peu la situation et n'y parvenait pas franchement. "Je ne chercherai plus à te fuir, cette fois, c'est promis."

C'était peut-être idiot de lui promettre ça, et peut-être même que, de son côté, il préférait ne plus avoir aucun contact avec elle après tout ça, mais elle se sentaitla nécessité de le préciser à présent. Elle avait été lâche, elle le reconnaissait. Mais avec la tournure qu'avait pris la situation, elle n'avait plus l'intention de se dissimuler derrière de fausses excuses. Elle ne voulait pas que tout s'arrête... là-dessus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Au nom du père (Thésée) - Page 2 Empty
Message#Sujet: Re: Au nom du père (Thésée)   Au nom du père (Thésée) - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Au nom du père (Thésée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Noël entre père et fille [pv Thésée]
» La mère tient plus à ses petits que le père. Elle sait qu'ils sont d'elle, le père le présume. (Joshua)
» Un père n’est pas celui qui donne la vie, ce serait trop facile, un père c’est celui qui donne l’amour. (Clarice)
» Quand il n'y a pas de père, il y a un oncle. (Henry)
» Le rôle de père ne s'improvise pas [Augusta]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.rouble O.r M.isery (or both) ::  :: 
Les habitations
 :: Bienvenue chez vous ! :: Appartement de Thésée Dragonneau (Londres)
-